Onze n°80 août 1982
Onze n°80 août 1982
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de août 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions de France

  • Format : (206 x 278) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 83,7 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs joueurs du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 VELASQUEZ (Pérou) José Velaquez, comme beaucoup de ses coéquipiers péruviens, n'a pas réalisé un très grand Mundial. On peut tout de même saluer les quelques exploits techniques dont il nous gratifia. WHITESIDE (Irlande) Le plus jeune joueur de la coupe du Monde. A peine 17 ans. Mais du culot, de l'audace, et un allant déjà redoutable, servi par un gabarit impressionnant mais aussi une technique assurée. VIZEK son sujet, l'attaquant du (Tchécoslovaquie) Dukla Prague a peut-être Dans cette équipe tchécos- été le seul à jouer à un lovaque qui est passée niveau international. Très complètement à côté de doué et très actif. 1 WOODIN (Nouvelle-Zélande) Au sein d'une équipe néozélandaise nettement inférieure, cet attaquant rapi- WILKI An leterre 9)uis longtemps, le demi de Manchester United est un grand espoir u football mondial. Travailleur infatigable, il est capable de jouer à tous les postes d'une équipe avec le même bonheur. Et quel tir ! de, athlétique et pas maladroit du tout, a tenté de se hisser au niveau de ses adversaires. Le défi était osé et bien sympathique.
ZAJEC (Yougoslavie) Celui-là, il ne va pas tarder à venir goûter le football occidental. Un excellent sens du placement, redoutable dans les tacles et bon relanceur, ce libéro de vingt-six ans a tout pour réussir dans un grand club. ZMUDA (Pologne) Le capitaine de l'équipe nationale de Pologne n'est pas un joueur impressionnant de facilité, mais il est un modèle d'application, de présence, de régularité. Un joueur capable d'asseoir une défense. ZICO (Brésil) A vingt-neuf ans le 10 brésilien a enfin éclaté au plus haut niveau. Non seulement il a marqué quatre buts mais il a réussi quatre dernières passes qui font de lui le joueur le plus réaliste. ZOFF (Italie) Avec ses quarante ans bien consommés, Dino Zoff était « l'ancêtre » de ce Mundial. Il a réalisé un véritable sans-faute tout au long du marathon espagnol. On s'émerveille devant ses qualités physiques intactes. 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :