Œdipe n°7 sep/oct/nov 2008
Œdipe n°7 sep/oct/nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de sep/oct/nov 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : apprenez les langues avec le Wwoof.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Actus vie Étudiante Un prêt garanti par l'État Le ministère de l’Enseignement supérieur vient de lancer prêt destiné aux étudiants de moins de 28 ans, français ou européen : ▲ montant maximal : 15 000 euros pas étudiant, ▲ pas de condition de ressources, ▲ pas de caution parentale ou d’un tiers, ▲ possibilité de remboursement différé (partiel ou total au choix de l’étudiant). Les objectifs sont clairs : ouvrir l’accès à des prêts « avantageux » (pas de caution) à tous les étudiants, alors qu’à ce jour ce sont surtout les étudiants des grandes écoles qui sont courtisés par les banques. De fait, seulement 60 000 prêts étudiants sont accordés annuellement par celles-ci. Avec ce dispositif, les choses devraient donc changer. Le ministère envisage ainsi la signature de 20 000 prêts d’un montant moyen de 7 500 euros d’ici au mois de décembre, puis 60 000 en 2009. Quant au taux, il devrait être compris entre 3,80 et 4,5%. Du coût de la vie étudiante Le coût de la vie étudiante augmente de 5,9% cette rentrée, selon l'indicateur publié par l’UNEF. « Un chiffre beaucoup plus important que les années précédentes », commente le syndicat étudiant, qui incrimine plusieurs facteurs : « La hausse des loyers d'emménagement (+ 8,3% à Paris et + 4,3% en province), l'augmentation des produits alimentaires (+ 6,9%) et des droits d'inscription (+ 4,3% en moyenne) ». Selon une autre organisation étudiante, la FAGE, le coût de la rentrée universitaire a augmenté de 3,5% par rapport à 2007 : « l'augmentation du coût de la rentrée est deux fois plus forte en province (+ 4,7%) qu'en région parisienne (+ 2,3%) ». Et d’ajouter que le budget pour le mois de septembre a augmenté, en dix ans, « d'environ 37% pour les étudiants parisiens et de près de 30% pour les étudiants de province ». De son côté, le syndicat UNI (droite universitaire) déplore des estimations « pifométriques » et demande à la ministre un véritable indicateur pour « mettre fin à la surenchère démagogique menée chaque année par certains syndicats étudiants ». ! Pour des filières différenciées Dans un point de vue publié par La Tribune du 19 septembre, Jean-Marc Schlenker, professeur de mathématiques à Toulouse 2, préconise de créer « de véritables filières différenciées pour les étudiants dont les acquis sont solides, quitte à ce que les autres puissent les rejoindre après une phase réussie de consolidation des connaissances ». Cette réforme pourrait créer selon lui en France « ce qui fait la force des universités étrangères : des premiers cycles intellectuellement stimulants où se rencontrent les meilleurs chercheurs et les meilleurs étudiants ». TRIMESTRIEL N° 7 O C T O B R E 2 0 0 8 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :