Œdipe n°3 sep/oct/nov 2007
Œdipe n°3 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes docteurs à la peine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Actus 6 ! DUT : peu d’échec en licence pro 77% des diplômés d’IUT poursuivent leurs études après le DUT, selon une grande enquête de l’assemblée des directeurs d’IUT, soit 3 points de plus que lors de la précédente. 20% poursuivent notamment en licence pro (+ 3 points). Le plus intéressant, c’est que le taux d’échec en licence pro n’est que de 3%, tandis qu’il grimpe à 25% pour ceux qui tentent une licence généraliste. Si vous voulez encore des chiffres, sachez que 87% des parcours en IUT se font en formation initiale, 4% en alternance et 5% en formation continue. TOUS les diplômes français en ligne ! Accéder à une base de données référençant la totalité des diplômes universitaires français, c’est désormais possible grâce au SIO (service information-orientation) de l’université de Bourgogne. D’une simplicité aussi enfantine qu’efficace, le moteur du site www.u bourgogne.fr/SIO/diplomes/index.php permet en quelques clics de savoir quelle université propose la formation « idéale » que vous recherchez selon le type de diplôme (17 au choix), le domaine, la mention, un ou plusieurs mots-clés thématiques, en alternance ou pas… Le moteur affiche la liste de ce qui correspond à votre requête et, évidemment, le lien qui va bien. Riche idée de la faculté de sciences économiques de l’université catholique de Lille : inciter ses étudiants à créer un blog, avec adresse mentionnée sur le CV, pour se présenter à leurs futurs employeurs, que ce soit pour un stage ou un vrai job. L’exercice vaut 3 crédits ECTS sous forme de module optionnel. Il n’est validé que Un nouveau site pour l’emploi Un blog perso pour trouver du boulot si l’étudiant entretient et soigne son blog. Car attention : un blog bien tenu peut être un véritable plus pour mettre un pied dans une entreprise, mais s’il est bourré de fautes d’orthographe et de syntaxe, ça risque de pas le faire… www.recrut-innov.fr, derrière ce nom insolite se cache un nouveau site « innovant » pour l’emploi, soutenu par l’Agence régionale de développement d’Ile-de-France : assistance à la création d’un CV, hébergement, référencement, création d’un dossier de suivi des candidatures, mise en relation avec les recruteurs (plus de 400)… Voilà en quelques mots les prestations proposées, à titre gratuit de surcroît, au moins pour l’instant. Une version anglaise devrait voir le jour en 2008 pour faciliter les recrutements à l’échelle internationale. TRIMESTRIEL N°3 O C T O B R E 2007
Une commission pour le respect de la Charte des stages Une commission chargée du respect de la charte des stages étudiants en entreprises, placée sous la responsabilité des ministères de l'Enseignement supérieur et du Travail, a été installée le mois dernier. La charte a été signée en avril dernier, mais certaines organisations étudiantes avaient dénoncé des difficultés dans son application. Cette commission devra donc veiller à son respect, mais est aussi chargée de réfléchir à la place des stages dans les cursus, « et notamment en licence générale », selon la ministre Valérie Pécresse, pour laquelle un des objectifs est de « garantir à tous les étudiants un accès aux stages ». DES BOURSES POUR LA FONCTION PUBLIQUE 1000 jeunes (étudiants ou demandeurs d'emploi) vont bénéficier en 2007-2008 d'une allocation de préparation aux concours de la Fonction publique de 2 000 euros. Double objectif : promouvoir l'égalité des chances dans la Fonction publique en aidant les personnes « en difficulté matérielle, familiale ou sociale » à préparer les concours menant aux emplois de catégorie A et B (encadrement et maîtrise), toujours très sélectifs, et accroître la diversité des effectifs dans les services de l’État. (Un peu) plus de sous pour les jeunes chercheurs Le salaire minimum des doctorants financés par les entreprises dans le cadre du dispositif CIFRE (Convention industrielle de formation par la recherche) a été revalorisé de 16%, selon le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, passant de 1 684 à 1 957 euros brut mensuels. Le nombre de bénéficiaires de conventions CIFRE doit également augmenter de 10% (de 1 155 réalisées à 1 259). L’allocation de recherche a pour sa part été revalorisée de 8% : les 12 000 doctorants allocataires de recherche seront rémunérés 1 650 euros bruts par mois au lieu de 1 530. C’est toujours ça de pris. Peuvent notamment prétendre à cette aide, les étudiants préparant un ou plusieurs concours, par exemple ceux inscrits dans les IPAG (instituts de préparation à l'administration générale), les CPAG (centres de préparation à l'administration), ou qui s'engagent à suivre une préparation mise en place par des écoles du service public ou des employeurs publics. Les allocations sont attribuées sur décision du préfet, pour une durée d'un an, en fonction des ressources des candidats ou de leur famille et des résultats de leurs études antérieures. Ils seront suivis tout au long de leur préparation par un élève ou un ancien élève d'une des écoles du RESP (Réseau des écoles du service public) et s'engagent, en cas de réussite au concours, à rester 5 ans au service de l'administration. Pour info, en 2005 sur 251 210 candidats aux concours externes de catégorie A, 30 526 ont été recrutés. Pour la catégorie B, 3 762 candidats sur 95 385 ont été retenus. TRIMESTRIEL N°3 O C T O B R E 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :