Œdipe n°20 mar/avr/mai 2012
Œdipe n°20 mar/avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de mar/avr/mai 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : comment rédiger et soutenir un rapport de stage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
08/PRATIQUE/Comment rédiger et soutenir un rapport de stage ? Qu’il soit obligatoire dans votre cursus ou pas, un stage en entreprise est toujours un moment fort dans votre vie d’étudiant. C’est d’ailleurs souvent la première vraie confrontation avec votre future vie professionnelle, même si vous n’êtes pas un débutant et que vous avez au cours des années accumulé des petits boulots alimentaires. Lorsque le stage est un passage obligé, au même titre que les épreuves écrites et orales des examens, pour décrocher votre diplôme, l’exercice peut être très stimulant. Car il s’agit alors, en principe, de soutenir un rapport de stage devant un jury, cette prestation débouchant sur une évaluation notée. Voilà une belle occasion, puisque c’est vous qui dirigez les opérations, de faire provision de points de façon agréable : comme toujours, tout – ou presque – est question de méthode. Rédigez un rapport percutant Même si les règles du jeu varient sensiblement selon les formations (renseignez-vous auprès de vos profs, ils sauront vous guider), l’idéal n’est certainement pas de rédiger, en deux temps, une présentation de l’entreprise d’accueil suivie d’un compte rendu chronologique de votre emploi du temps. On vous demandera un minimum d’esprit d’analyse et de synthèse, et c’est bien la moindre des choses. Alors présentez votre lieu de stage, oui, mais avec pertinence. Ne vous contentez jamais de recopier niaisement la plaquette rédigée par le service marketing pour les clients ou de photocopier l’organigramme. Adoptez un point de vue subjectif. Votre stage s’est effectué dans un service RH ? Ne développez pas plus que de raison sur les produits mis sur le EPICURE ŒDIPE//NUMÉRO 20 Jetez un œil aux archives Il est très enrichissant de consulter, s’ils sont disponibles à la bibliothèque, les rapports de stages réalisés les années précédentes… Il ne s’agit évidemment pas de s’approprier un travail qui ne vous revient pas, mais de se familiariser avec ce que l’on attend de vous. marché par l’entreprise, brossez plutôt un tableau de l’historique du management entre ses murs. Présentez vos conclusions Évitez la fastidieuse litanie des besognes qu’on vous a attribuées. Taisez soigneusement le nombre de photocopies que vous avez effectuées pour le compte des uns et des autres. Développez, en revanche, les responsabilités, même modestes, qu’on vous a confiées. Zoomez toujours sur celles qui sont le plus intimement liées à vos études et votre projet professionnel. Portez un regard lucide, analytique et critique – au sens positif – sur ce qui a été fait. Pas de
L’originalité de la présentation écrite paye-t-elle ? La question est délicate : cela dépend beaucoup des us et coutumes locaux. Si une belle couverture – qui doit porter certaines mentions obligatoires – est appréciée, une mise en page farfelue, avec police de caractères hors norme et petits dessins humoristiques en tête de chapitres semble a priori plutôt risquée, surtout dans les filières scientifiques… Là encore, renseignez-vous ! fausse modestie : vous pouvez dire que vous êtes fier d’avoir atteint tel objectif… sans jamais en faire trop : rien n’agace plus un jury normalement constitué que l’autosatisfaction échevelée. Respectez votre jury Je ou nous ? Même lorsqu’un représentant de l’entreprise – en principe, votre tuteur – est invité à assister à la soutenance, ce sont bien vos professeurs qui vous attribueront, au final, la note qu’ils estimeront judicieuse. Celle-ci englobera votre prestation écrite et la présentation orale de votre dossier. Restez donc un poil scolaire (dans ces circonstances, ce n’est pas forcément un défaut), et comme les universitaires ne sont pas toujours des pros du terrain, évitez absolument d’utiliser un jargon qu’ils risqueraient de ne pas maîtriser. D’une part, vous les vexeriez et d’autre part, vous risqueriez de les mettre de mauvaise humeur. Quel que soit le contexte, vous devez absolument soigner le fond et la forme de votre travail : fignolez le style, l’orthographe et la grammaire (il n’est pas inutile de le souligner), le plan, les transitions, les conclusions. Tous les enseignants du monde y sont sensibles par nature. Passerelles entre la théorie et la pratique Le jour de la soutenance, vous êtes en principe maître à bord, au moins pour la première partie des réjouissances, celle au cours de laquelle vous présentez votre travail. On dit souvent que, comme les personnes qui vous écoutent ont déjà, en principe, pris connaissance de votre rapport écrit, il n’est pas judicieux de leur répéter exactement ce qu’elles ont déjà lu. Préférez apporter un éclairage complémentaire sur votre expérience, ou ne développez qu’un point – le plus passionnant, encore une fois, au regard de votre formation et de votre projet personnel. Insistez sur les passerelles que vous avez découvertes entre la théorie et la pratique. La cerise sur le gâteau ? C’est qu’une bonne présentation débouche généralement sur un échange détendu avec le jury, pendant la seconde partie de l’épreuve. Sylvie de Mathuisieulx EPICURE ŒDIPE//NUMÉRO 20 Lequel adopter, dans la rédaction de votre rapport ? Contrairement à ce qu’on pourrait penser au premier abord, le « je » est généralement perçu comme plus prétentieux que le « nous », car a contrario ce dernier permet d’inclure le lecteur (exemple : « Après avoir abordé le pointX, nous nous intéresserons au point Y »). Parfois, le mieux est encore d’adopter, à l’écrit, un style et des astuces rédactionnelles permettant d’éviter le plus possible les pronoms personnels./09



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :