Œdipe n°17 mar/avr/mai 2011
Œdipe n°17 mar/avr/mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de mar/avr/mai 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (170 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : automobile, des métiers qui tiennent la route.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 actus EPICURE Œdipe N°17 - Mars-Avril 2011 Le Capes en crise ? Longtemps, cette certification – qui n’est pas un diplôme et valorise non pas des compétences mais des aptitudes à passer un concours – a été jugée très sélective. Mais la session 2011 illustrera peutêtre la désaffection pour le métier d’enseignant, et les chiffres sont inquiétants : le taux de réussite des candidats bondirait de 27 à 54% en lettres, de 30,5 à 48% en anglais, ou encore de 30,5% à… 73% en maths ! Or, la baisse du nombre de postes ouverts aurait dû faire dégringoler les taux de réussite. Mais au contraire, la baisse du nombre de candidats est telle que ces taux progresse, quand même dans des proportions inédites (cf. tableau). Les taux de réussite se maintiendraient en revanche du côté du concours de professeur des écoles (autour de 17%) T a u x pr o b a b l e s de r é u s s i t e a u C A P E S en 2 0 1 1 Disciplines Postes offerts Candidats présents Taux probables de réussite 2011 Taux de réussite 2010 Lettres 800 1 491 53,7% 26,8% Histoire-géographie 550 2 118 26% 17,5% Anglais 790 1 637 48,3% 30,5% Philosophie 32 450 7,1% 4,5% Physique-chimie 300 780 38,5% 29,3% Mathématiques 950 1 303 72,9% 30,5% Sciences économiques et sociales 72 326 22,1% 13,1% Sciences de la vie de la terre et de l’univers 260 987 26,3% 16,2% CAPEPS 560 1 315 42.6% 18,5% (Source : ministère de l'Éducation nationale) Du secondaire au supérieur Des parcours toujours sexués Même si on n'apprend rien de nouveau, le rappeler contribuera peut-être à changer progressivement la donne : les parcours scolaires restent toujours sexués ! La faute au « fonctionnement du système éducatif » ou encore à « la persistance des stéréotypes », selon l'Observatoire des inégalités qui se faisait l'écho, le 19 janvier dernier, de l'édition 2010 de « Filles et garçons sur le chemin de l'égalité de l’école à l’enseignement supérieur » publié par le ministère de l'Éducation nationale. Les filles sont plus nombreuses à avoir le bac et la mention mais moins ambitieuses au final. En 2008, selon ces chiffres, 69% des filles sont bachelières contre 58% des garçons, 31% des filles admises au bac S l'ont été avec mention « bien » ou « très bien » contre 25% des garçons. Mais, alors qu'elles sont majoritaires en cursus licence et master, elles ne représentent plus que 42% des docteurs et seulement 26% des diplômés d'écoles d'ingénieurs ! Et visiblement, elles révisent leur ambition à la baisse avant même l'orientation dans l'enseignement supérieur puisque, constate l'Observatoire, quand ils se jugent très bons en maths, 8 garçons sur 10 vont en filière S contre seulement 6 filles sur 10. Idem, dans le choix des options et des séries au lycée général et technologique, comme dans le second degré professionnel, la mixité est rarement atteinte.
Licence Strasbourg forme les étudiants en difficulté À l’université de Strasbourg, trente étudiants issus de L1, et quelques-uns de L2, sont coachés au second semestre dans le cadre du DU « Tremplin réussite ». Un diplôme d'autant plus bienvenu que l'université enregistre seulement 29% de réussite en L1 toutes filières confondues (promotion 2008, hors redoublements). Comme dans les autres universités où ce type de parcours a déjà été instauré, le DU vise à la fois à accompagner les étudiants pour bâtir leur projet, au sens large puisqu'il concerne leur projet d'études et professionnel, mais aussi à leur donner des bases méthodologiques pour réussir à l'université : expression française, communication orale, gestion de projet, maîtrise des TICE avec la possibilité de passer la certification C2I, organisation, concentration, etc. Enfin, pour que l'accompagnement soit au plus près des besoins, les étudiants seront aussi coachés individuellement et pourront mémoriser leur cheminement dans un portfolio numérique. Présente jusqu'à présent en Espagne et au Portugal, la plateforme d’emploi et de formation spécialisée dans le secteur du Tourisme et de l’Hôtellerie Restauration, Turijobs.fr, s'ouvre aux candidats français, belges et suisses. Les candidats peuvent accéder aux offres des 7 000 entreprises que compte le portail. www.turijobs.fr EPICURE Œdipe N°17 - Mars-Avril 2011 Un portail dédié aux jobs dans le tourisme Un réseau social dédié aux créateurs d'entreprises Pour les étudiants intéressés par la création d'entreprises, sachez qu'il existe désormais un réseau social, Wizbii.com, qui propose de mettre en relation les jeunes intéressés par la création d'entreprises innovantes et qui manquent de compétences techniques avec d'autres capables de les aider. Wizbii est destiné à la fois à des étudiants qui ont une idée et cherchent des associés, et à des jeunes qui vont participer à ces créations d'entreprises. Ce qui leur permettra de valoriser leurs compétences, sachant que les entreprises et cabinets de recrutement auront accès au site à partir de mai-juin 2011 : ils pourront voir les profils de ces étudiants, intéressants à recruter ou tout simplement pour les faire travailler sur des projets innovants. http://blog.wizbii.com 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :