Œdipe n°16 déc 10/jan-fév 2011
Œdipe n°16 déc 10/jan-fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de déc 10/jan-fév 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (170 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : diplômés de master, l'insertion en chiffres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 dossier insertion taires. La fonction publique est un débouché important pour les diplômés de droit (30%), histoire et géographie (38%), psychologie (35%), ou encore sciences de la vie et de la terre (20%). Et la stabilité ? Enfin, en matière de stabilité de l’emploi, 67,7% des diplômés en emploi sont en CDI, 4,7% sont fonctionnaires et 18,8% sont en CDD 30 mois après leur sortie. Méthodologie : faits et commentaires Réalisée par le ministère de l’Enseignement supérieur à partir de données brutes communiquées par les universités (sous réserve d’avoir obtenu au moins 30% de répondants), l'enquête a démarré en décembre 2009 et porte sur les étudiants sortis en juin 2007 avec un DUT, une licence professionnelle ou un master, soit près de 90 000 diplômés – mais les résultats publiés ne concernent pour l’instant que les masters. Les taux publiés correspondent à la part des diplômés occupant un emploi, sur l’ensemble des diplômés qui sont sur le marché du travail : l’enquête exclut donc ceux qui sont encore en études et ceux qui sont sans emploi mais déclarent ne pas en chercher. En outre, une douzaine d’universités n’a pas été incluse dans l’enquête (chiffres non communiqués ou taux de répondants inférieur à 30%). Des résultats bruts Plus précisément, le CDI concerne 91% des diplômés d'informatique, 84,3% des titulaires d'un master en sciences de l'ingénieur et 83,6% en gestion. En sciences humaines et sociales et en lettres-languesarts, le taux de CDI est de 51% en moyenne (dont 61,5% pour les infocoms et 40,8% en histoire-géographie). La publication de ces chiffres a suscité des réserves et des commentaires au sein de la communauté universitaire. « La spécificité des disciplines, les effectifs et les taux de répondants par formation ou encore la situation géographique des établissements n'ont pas été pris en compte », a déploré la CPU (Conférence des présidents d’université), dont la vice-présidente Simone Bonnafous a ajouté : « Nous avons été très surpris de voir sortir les résultats bruts. Le comité de pilotage devait se réunir avant publication pour les valider, mais cela n'a pas eu lieu ». Pierre Dubois, un des pionniers des observatoires universitaires d’insertion des jeunes diplômés, dénonce quant à lui sur son blog le manque de rigueur et l’incompatibilité de certains de ses résultats avec ceux d’organismes spécialisés dans ce type d’enquête, comme le Céreq. N°16 - Décembre 2010/Janvier 2011 Quant au statut, près de 80% des interrogés ayant un emploi jouissent d'un statut cadre ou appartiennent à une profession intermédiaire. Mais là aussi, les disparités sont fortes entre les disciplines : les jeunes diplômés issus d'une formation de lettres-langues-arts ne sont que 57% dans ce cas, contre 77% en SHS et 86% en sciences - techniques - santé. F.C.
DDCOM.FR, 2009 Prenez la clé de la réussite ! Banque d’annales de concours et d’examens. Sujets, corrigés et résultats disponibles gratuitement !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :