Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°5 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny et Laeticia... la vie de famille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Son deuxième mariage : Babeth Même si ce fut un mariage express, chacun se rappelle du surnom de celle qui fut Madame Hallyday pendant deux mois et deux jours. De son vrai nom Élisabeth Etienne, Babeth est alors mannequin, et accessoirement actrice. Elle a notamment joué dans Les Gendarmes et les gendarmettes de Marc Caro, sorti en 1982, et La Cité des enfants perdus, de Jean-Pierre jeunet, sorti en 1984. Ils se marient en décembre 1981 à Los Angeles, et font ensemble la Une de plusieurs journaux. Mais la belle retombe vite dans l’anonymat après le fiasco de leur mariage. Elle ne s’est ainsi jamais exprimée sur le rockeur, restant dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui. Son troisième et quatrième mariage : Adeline Adeline Blondieau n’est autre que la fille de Long Chris, de son vrai nom Christian Blondieau, parolier et chanteur, que Johnny avait rencontré à l’époque du Golf Drouot avec Eddy Mitchell. Leur histoire d’amour débute à l’été 1989 à Saint-Tropez alors que la jeune femme vient tout juste d’avoir son bac. Autant dire que ses parents ne voient pas cette idylle d’un bon œil. Mais ils finissent par accepter cet amour et Johnny épouse Adeline en grandes pompes en 1990 à Ramatuelle alors qu’elle n’a que 19 ans, tout comme Sylvie lors de son mariage avec le chanteur. Il l’épouse après avoir fréquenté de nombreuses femmes au nombre desquelles Nathalie Baye qui lui donnera une fille, Laura, aujourd’hui actrice. Puis ils partent avec cinq amis du rockeur pour faire la traversé des États-Unis à moto sur les traces du film Easy Rider. Départ Miami destination Los Angeles en passant par Daytona Beach pour la Bike Week, l’un des plus grands rassemblements Harley du monde. À son retour Adeline écrira un livre, Le Dernier Rebelle. Adeline a un caractère de feu et ne s’en laisse pas compter par le rockeur qu’elle connaît depuis son enfance. Ils se séparent dès l’année suivante de leur mariage mais se remettent vite ensemble, avant de divorcer en 1992. Johnny va alors avoir plusieurs liaisons, sans lendemain, avant de retrouver Adeline et de se remarier avec elle en 1994 à Las Vegas, pour quelques mois seulement puisqu’ils divorcent de nouveau en 1995. 38
Nathalie Baye : la mère de sa fille « Le rebelle et l’intellectuelle », tels étaient les surnoms donnés aux amoureux. Beaucoup furent surpris de cette union qui connaissait son apogée avec la naissance de leur fille Laura en 1983. On les trouvait mal assortis, mais Nathalie Baye a comme beaucoup succombé au charme du rockeur et a pensé qu’elle pourrait réussir là ou d’autres avaient échoué : le sauver de ses démons. Pourtant, cette union ne le calme pas et rapidement il reprend le chemin de la nuit. Il sort, il boit et succombe aux substances illicites…. Nathalie est trop tranquille pour lui, et lui propose une vie qui l’attire mais à laquelle il n’arrive pas à se conformer. De son côté Nathalie a du mal à supporter d’être « la femme de », constamment sous les feux de la rampe, non pas grâce à son travail mais parce qu’elle fréquente un homme. Lors de la naissance de sa fille, la parano tourne au cauchemar pour elle. Elle fait poster un garde du corps devant sa porte, de « peur qu’on lui vole son bébé ». C’est trop dur à vivre pour elle, et pour lui aussi. Le couple éclate en 1986, et ils se séparent. Il part alors, loin, pour oublier et accepte le tournage d’un film qui ne restera pas dans les mémoires mais qui lui permet une échappatoire salutaire. Il part tourner un film en Hongrie, Terminus, un mauvais film, à oublier dans la filmographie de Johnny, qui en dira : « Terminus, j’accepte de le faire pour fuir Paris. Pour être loin de Nathalie. Nous devons tourner en Hongrie. Ça me va très bien. Quand rien ne va plus sentimentalement, un seul remède : travailler comme une brute pour oublier. » Nathalie Baye s’est peu exprimée sur ses relations avec le chanteur mais elle ne regrette rien : « Si quelqu’un vous touche émotionnellement et vous apporte des choses, cela vaut le coup. Peu importent les différences », confie la comédienne. Pourtant, rien ne fut évident, et ce, depuis la première rencontre en 1982 : « On m’a proposé de faire un sketch avec Johnny pour les besoins d’une émission. Je ne voulais pas. Johnny, c’était pas mon truc (...) j’ai fini par céder. Le jour dit, Johnny est arrivé avec une heure et demie de retard, ce qui m’a énervée. Et puis, j’ai vu un homme tout timide, entouré de types tous plus bronzés et blonds les uns que les autres. Je l’ai trouvé très touchant. » C’est alors qu’elle avait succombé. Avant de rompre, victime d’une énorme pression : « J’étais déjà connue mais le rouleau compresseur des anecdotes croustillantes effaçait tout ce que j’avais pu faire avant. Ça ne valorise pas un artiste ». « J’étais déjà connue mais le rouleau compresseur des anecdotes croustillantes effaçait tout ce que j’avais pu faire avant. Ça ne valorise pas un artiste. » 39 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 1Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 2-3Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 4-5Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 6-7Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 8-9Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 10-11Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 12-13Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 14-15Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 16-17Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 18-19Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 20-21Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 22-23Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 24-25Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 26-27Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 28-29Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 30-31Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 32-33Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 34-35Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 36-37Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 38-39Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 40-41Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 42-43Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 44-45Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 46-47Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 48-49Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 50-51Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 52-53Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 54-55Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 56-57Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 58-59Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 60-61Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 62-63Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 64-65Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 66-67Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 68-69Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 70-71Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 72-73Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 74-75Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 76-77Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 78-79Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 80-81Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 82-83Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 84