Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°5 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny et Laeticia... la vie de famille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Son public est conquis En septembre il assure la première partie du spectacle de Raymond Devos à l’Alhambra pendant trois semaines. Quel décalage entre le public du jeune chanteur et celui de l’humoriste ! La salle est divisée en deux, tous les soirs : au balcon les fans de Johnny qui crient à tout rompre, et dans l’orchestre, les spectateurs de Raymond Devos, stoïques. L’humoriste soutient cependant le chanteur à qui il prédit un bel avenir. Le premier soir, Johnny porte une chemise dessinée par Long Chris et un pantalon moulant. Très vite il sera surnommé « le chanteur qui se roule par terre ». Début 1961, Johnny forme son premier groupe, Les Golden Strings, les ficelles dorées en français, et sort son premier album qui comporte dix titres et s’appelle tout simplement Hello Johnny. On y retrouve des titres connus de tous : Souvenirs, Souvenirs, Je Cherche Une Fille, Laisse Les Filles, et des reprises telles que T’aimer follement ou Itsy bitsy petit bikini. Le 24 février il se produit au Palais des Sports pour le premier Festival International de Rock’n’Roll où de nombreuses bagarres éclatent. De nombreux fauteuils seront cassés, ce qui alimentera la réputation sulfureuse des « blousons noirs ». Une nouvelle jeunesse se fait entendre, avec ses codes et sa façon de vivre, en total rupture avec leurs parents. En avril de la même année sortira le disque des chansons chantées au Palais des Sports au titre évocateur Johnny et ses fans au Festival de Rock’n’Roll. Il part ensuite en tournée sur les routes de France pendant un mois et demi. Il sème la panique à chacune de ses apparitions et sa réputation est faite : Johnny est LE rockeur français. Des bagarres éclatent à ses concerts et de nombreuses salles refusent alors de l’accueillir. Johnny devient LE rockeur rebelle. Début août, Johnny change de maison de disque et passe chez Philips où on lui promet de s’investir dans sa carrière. Johnny Stark devient son nouvel agent et le mari de sa cousine, Lee Haliday, à l’origine de son nom de scène, gère ses affaires. Johnny aime travailler en famille. 28
Il enchaîne avec la première partie de la tournée de Jean-Jacques Debout. En septembre, L’Olympia l’accueille pour la première fois afin d’assurer la première partie de Bobby Lapointe. Puis comme son idole, il apparaît dans des films tel Dossier 1413 d’Alfred Rode et Les Parisiennes de Roger Vadim. À la fin de l’année 1961, Johnny sort son premier disque chez Philips Salut les Copains où l’on retrouve 13 titres dont notamment Retiens La Nuit, Twistin’USA, Viens Danser Le Twist et Il Faut Saisir Sa Chance. Début 62, Johnny rencontre celle qui deviendra sa première femme, qui lui donnera son premier enfant et qui sera toujours à ses côtés pour les coups durs. Une rencontre très importante et riche en émotion. C’est lors d’un spectacle de Vince Vincent qu’il rencontre Sylvie Vartan. Puis il part à Nashville enregistrer un album qui restera longtemps une référence et pour lequel il s’est entouré des anciens musiciens du King Elvis. En avril sort Johnny Hallyday Sings America’s Rockin’Hits avec 12 titres en anglais dont Be bop-a-Lula. Le 13 avril 1962, Johnny reçoit son premier disque d’or pour Let’s Twist Again alors qu’il n’a que 18 ans… L’idole des jeunes ne s’arrêtera plus jamais de voler de succès en succès et pour ses 19 ans, il pose en couverture du tout nouveau magazine des jeunes Salut les Copains. Pour couronner le tout, Johnny confirme sa mauvaise réputation en interprétant une version twistée de La Marseillaise lors d’un gala qui scandalise les anciens combattants et le Général de Gaulle lui-même… 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 1Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 2-3Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 4-5Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 6-7Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 8-9Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 10-11Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 12-13Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 14-15Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 16-17Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 18-19Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 20-21Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 22-23Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 24-25Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 26-27Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 28-29Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 30-31Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 32-33Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 34-35Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 36-37Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 38-39Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 40-41Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 42-43Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 44-45Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 46-47Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 48-49Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 50-51Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 52-53Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 54-55Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 56-57Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 58-59Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 60-61Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 62-63Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 64-65Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 66-67Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 68-69Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 70-71Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 72-73Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 74-75Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 76-77Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 78-79Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 80-81Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 82-83Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 84