Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°5 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny et Laeticia... la vie de famille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
★ Spécial Johnny de 120 000 exemplaires la semaine de sa sortie, prenant la première place du classement des meilleures ventes d’albums, a annoncé sa maison de disques Warner. Il s’agirait même du « meilleur démarrage de l’année tous artistes confondus ». Johnny, ravi de son nouveau record, a tenu à remercier ses fans via sa page Facebook : « Avec plus de 120 000 albums vendus la première semaine, l’Attente est numéro du Top Album ! ! Merci à tous pour votre soutien ! » Et il a de quoi être content quand on se rappelle que son précédent opus, sorti il y a à peine un an et demi, Jamais seul, qui a donné son nom à la tournée actuelle, s’est vendu au total à 180 000 exemplaires, le plus mauvais score du chanteur depuis ses débuts. Il faut dire qu’avec L’Attente, Johnny, revient à ses classiques, et rassure ses fans entre rock saturé de guitares et ballades fédératrices.Il rappelle la belle époque de Quelque chose de Tenessee qui avait su ravir les inconditionnels et conquérir un tout nouveau public. Une histoire d’amour qui dure Johnny et Laeticia, c’est une longue histoire qui dure et qui comble le chanteur, déjà marié quatre fois. La dernière aura été visiblement la bonne car il déclare régulièrement son amour à sa femme.Et à chaque fois il semble étonné d’être avec elle et d’être bien à ses côtés. Alors qu’il s’est marié jeune À 70 ans, Johnny est plus rock’n roll que jamais Après sa gigantesque tournée d’adieu lors du Tour 66, au cours de laquelle il aura été à la rencontre de plus de 1000 000 de fans, Johnny revient plus fort que jamais. Pourtant, lorsqu’il avait annoncé sa nouvelle tournée Jamais seul,avec un nouveau producteur, beaucoup s’étaient montrés sceptiques quant à sa capacité à remplir toutes ces salles plus d’une année durant. En effet, la tournée commencée en mai 2012 se terminera au printemps avec une première partie qui prendra fin le 22 décembre à Marseille. En effet, le rocker remontera sur scène pour fêter ses 70 printemps avec ses fans, entre mai et juin 2013. « J’arrête ma tournée en décembre, je fais mon film avec Claude Lelouch et ensuite je répète avec mes musiciens », a-t-il annoncé. Il ne s’arrête plus et son entourage s’en réjouit ! Il a une forme olympique qu’il veut partager avec son public. Alors qu’il vient tout juste de sortir un nouvel album dont le premier single a cartonné, se plaçant comme l’une des meilleures ventes en une semaine, il intégrera ses nouvelles chansons pour la suite de sa tournée. Plein d’énergie et d’une ténacité exceptionnelle,il proposera « le spectacle actuel, mais avec des nouvelles chansons de l’album », explique-t-il.Les fans peuvent s’attendre à des surprises, dont « des invités ». Rassurant, Johnny Hallyday assure que l’âge ne pèse aucunement sur ses épaules. « Je n’ai pas l’impression d’avoir 70 ans, mais plutôt 40 », confie-t-il. « J’ai la pêche, tout va bien ». Et c’est sûrement grâce à sa jeune épouse Laeticia qui le couvre de son amour, comme au premier jour. Un nouvel album qui cartonne déjà Johnny Hallyday est aux anges. Son quarante-huitième album studio sorti le 12 novembre 2012 a pris la tête du classement des meilleures ventes de disques en France. Le nouveau disque de Johnny, L’Attente, s’est écoulé à plus avec Sylvie Vartan, avant de s’unir à Élisabeth Étienne puis deux fois à Adeline Blondieau, le rocker semblait vacciné contre le mariage lorsqu’il rencontre Laeticia Baudou en 1995. La jeune femme a 32 ans de moins que lui et ne connaît pas vraiment le chanteur. Elle en a entendu parler par son père, ami de Johnny, mais ne se doute pas de sa notoriété en France. Il faut dire que la jeune femme vit aux États-Unis où elle mène unecarrière de mannequin. Ils se rencontrent dans une boîte de nuit de Miami où Laeticia est venue rendre visite à son père. La magie opère. Johnny voit un ange et n’y croit pas trop lorsqu’il lui demande de le rejoindre à Paris. Et pourtant, un an plus tard, jour pour jour, il lui demande sa main, elle accepte et ils se marient. Le cinquième mariage pour Johnny et le premier pour Laeticia. C’était il y a dix-sept ans. « Je n’aurais jamais pensé tenir aussi longtemps avec quelqu’un, reconnaît Johnny Hallyday dans Paris Match. Cela veut dire que j’ai trouvé la bonne personne, tant mieux.Mais l’amour doit s’entretenir. » Johnny sait entretenir l’amour de sa femme Johnny est resté marié 15 ans à Sylvie Vartan et formait à l’époque le couple le plus célèbre des années 60. Quinze années de mariage en dents de scie qui a donné naissance à un enfant unique, David. Il pensait que ce serait le plus long qu’il n’ait jamais connu car il est resté marié seulement deux mois et deux jours à Élisabeth Étienne et deux ans puis un avec Adeline Blondieau. Il décide alorsque les histoires d’amour ne sont pas pour lui. Aujourd’hui il a changé d’avis et a compris comment entretenir l’amour de sa femme. C’est simple, assure-t-il, il faut se dire que rien n’est jamais acquis. « Il faut toujours draguer sa femme comme au premier jour, même après vingt ans de mariage. C’est tellement fragile… Il y a beaucoup de gens qui se laissent aller dès qu’ils se marient. Et c’est l’erreur fatale. On divorce pour retrouver quelque chose que l’on avait au départ et que l’habitude a tué, reconnaît Johnny. Il ne faut passe laisser envahir par le quotidien, sinon, c’est la mort. » Et il sait de quoi il parle ! Aujourd’hui, il a compris comment garder la flamme intacte, même s’il estime mener une vie tout à fait normale une fois descendu de scène. « J’ai deux filles que j’élève, qui grandissent, qui ont besoin de moi. Je ne veux plus faire les erreurs que j’ai commises quand j’étais plus jeune. » Des erreurs qu’il reconnaît avoir faites, mais il ne dira pas lesquelles, toujours aussi pudique lorsqu’il s’agit de sa vie privée : « Je ne parle pas beaucoup de moi. J’admire les gens qui sont capables d’aller voir un psy et de se confier, j’en suis incapable. Mon meilleur psy, c’est moi-même. » À moins que ce ne soit son public toujours plus nombreux. 18
19 Abaca press



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 1Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 2-3Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 4-5Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 6-7Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 8-9Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 10-11Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 12-13Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 14-15Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 16-17Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 18-19Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 20-21Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 22-23Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 24-25Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 26-27Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 28-29Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 30-31Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 32-33Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 34-35Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 36-37Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 38-39Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 40-41Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 42-43Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 44-45Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 46-47Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 48-49Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 50-51Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 52-53Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 54-55Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 56-57Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 58-59Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 60-61Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 62-63Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 64-65Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 66-67Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 68-69Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 70-71Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 72-73Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 74-75Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 76-77Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 78-79Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 80-81Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 82-83Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 84