Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
Numéro Spécial n°5 déc 14/jan-fév 2015
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°5 de déc 14/jan-fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny et Laeticia... la vie de famille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
★ Spécial Johnny Johnny et Laeticia La vie de famille Le coupLe HaLLyday est toujours resté très discret concernant Les détaiLs de L’adoption de Leurs deux fiLLes, jade et joy. Laeticia HaLLyday a décidé de Lever Le voiLe et Livre un témoignage inédit et poignant sur L’adoption de Leurs enfants. Secrets de bonheur le 7 février 2012. Avec beaucoup de sincérité et d’émotion, Læticia raconte en détail l’adoption de Jade et Joy au Vietnam, et témoigne ainsi du long parcours qu’il faut être prêt à faire pour accueillir un enfant du bout du monde. Le moment douloureux de l’adoption N’arrivant pas à avoir d’enfant, et après plusieurs tentatives infructueuses dont certaines se sont terminées douloureusement par des fausses couches, Johnny et Læticia décident de se lancer dans une procédure d’adoption. Ils adoptent en novembre 2004 une petite fille d’à peine 3 mois au Vietnam qu’ils appelleront Jade. Dès lors, Jade est très médiatisée et fait la couverture de tous les magazines people de l’hexagone. Ravis de leur nouvelle vie de famille qui permet à Laeticiade retrouver la joie de vivre et donne enfin un sens à sa vie de femme, les Hallyday décident de donner une petite sœur à Jade. Après plus de trois ans d’attente, les Hallyday adoptent leur deuxième petite fille, Joy, toujours au Vietnam pour qu’elles aient un lien commun, en décembre 2008. L’adoption dans un pays étranger étant un véritable calvaire, le couple décide de rester très discret et ne parlera pas du déroulement L’adoption est un sujet encore assez tabou en France et dont on n’entend pas vraiment parler. Læticia et Johnny Hallyday, qui vivent aujourd’hui à Los Angeles en Californie, ont rencontré certaines difficultés en voulant adopter leurs petites filles. Pourtant Læticia explique, lors de son interview, que lorsqu’on adopte un enfant en France les parents sont très bien accompagnés et entourés. Le plus important est d’être conscient que le manque d’amour peut faire de gros dégâts chez les enfants. Lorsqu’ils ont reçu la photo de Jade, elle n’avait que trois semaines, mais ils ont dû attendre 3 mois avant de venir la chercher. Dans cette attente douloureuse, de nombreuses interrogations parviennent à leur esprit. Les futurs parents se demandent alors si leur petite fille est en bonne santé, si Le couple a rencontré certaines difficultés en voulant adopter leurs petites filles. de leur démarche toute personnelle. Mais aujourd’hui, à 36 ans, la marraine de l’UNICEF a décidé de s’entretenir à ce sujet devant les caméras de l’émission présentée par Frédéric Lopez, Leurs elle est bien nourrie, si elle est heureuse, autant de questions qui se sont envolées dès lors qu’ils ont tenu Jade dans leurs bras. Laeticia nous raconte : « Lorsque je suis allée la chercher, j’ai eu l’impression 12
Johnny et laeticia : La vie de famiLLe ★ qu’elle me reconnaissait, qu’elle savait déjà que j’étais sa maman, qu’elle m’attendait… Ce sont des choses inexplicables avec les mots, c’est du ressenti ». Pour Laeticia, ce qui était important à ce moment-là, c’était de s’occuper de sa fille à plein temps. Elle n’a jamais voulu avoir de nounou afin de rattraper les moments qu’elle n’avait pas vécus avec son enfant durant la grossesse. Elle l’avait tant attendue qu’elle voulait maintenant lui consacrer tout son temps. Nous sommes fiers des valeurs Læticia a rapidement réussi à être tout naturellement en osmose avecses deux filles. Pour Johnny, ça s’est fait d’une façon différente, dans les moments de vie qu’il a partagés avec ses enfants. Il a trouvé sa place de père et Jade et Joy ont trouvé leur place auprès de Johnny. L’approche du couple Hallyday reste très différente. Johnny ayant été abandonné par son père étant petit, il peut comprendre ce sentiment de vide dont peut être victime un enfant, un vide qu’il sait maintenant combler avec ses petites filles, même si il n’a pas été très présent pour ses aînés. Il arrive parfois que Jade formule des choses intimes en rapport avec le fait qu’elleait été abandonnée étant petite, et au moment d’aller se coucher, la séparation a souvent été douloureuse pour la petite fille. Mais maintenant tout est rentré dans l’ordre et Læticia, en maman comblée, confie : « J’ai une vraie fierté en voyant mes filles, elles ont une vraie confiance en elles, une capacité à s’émouvoir, à être tournées vers les autres. Ce sont ces valeurs-là que nous avons essayéde leur transmettre mais il reste beaucoup de chemin à faire ensemble, rien n’est jamais acquis ». La famille Hallyday est encore en contact avec la dame qui s’est occupée des petites filles au Vietnam. Ils estiment qu’ils lui doivent beaucoup et elle reste le lien de leurs filles avec leur pays d’origine. Læticia et Johnny Hallyday ont délivré dans ce reportage un témoignage bouleversant et des images intimes dans le but de donner du courage à tous les parents qui ne peuvent pas avoir d’enfant et veulent se lancer dans une procédure d’adoption. Un long parcours,semé d’embûches mais qui débouche sur de vraies joies. Johnny ou pas Johnny, tout le monde a droit à un peu de bonheur privé. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 1Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 2-3Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 4-5Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 6-7Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 8-9Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 10-11Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 12-13Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 14-15Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 16-17Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 18-19Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 20-21Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 22-23Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 24-25Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 26-27Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 28-29Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 30-31Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 32-33Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 34-35Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 36-37Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 38-39Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 40-41Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 42-43Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 44-45Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 46-47Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 48-49Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 50-51Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 52-53Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 54-55Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 56-57Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 58-59Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 60-61Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 62-63Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 64-65Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 66-67Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 68-69Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 70-71Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 72-73Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 74-75Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 76-77Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 78-79Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 80-81Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 82-83Numéro Spécial numéro 5 déc 14/jan-fév 2015 Page 84