Novo n°48 fév/mar 2018
Novo n°48 fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de fév/mar 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Médiapop

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le théatre regarde le monde à Strasbourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
SELEGTA Y'LIVRES 1.4 où le coeur attend FRÉDÉRIC BOTER Là où le cœur attend De Frédéric Boyer/P.O.L. On peut se poser la question de l’attachement qu’on manifeste à certains auteurs. Frédéric Boyer fait partie de ces écrivains dont on guette la moindre publication depuis quelques années. Roman, pièce de théâtre, essai, poésie, celui qui évolue aussi en tant que traducteur émérite – il a dirigé la traduction de la Bible des écrivains et traduit lui-même Shakespeare ou Saint Augustin – semble en capacité de tout aborder avec un semblant de décontraction. Il nous a ému bien des fois, mais nous a-t-il autant ému qu’avec Là où le cœur attend, un essai sublime avec lequel il s’efforce de réhabiliter, après l’avoir longuement interrogée, la notion même d’espérance. On le sait, il a été frappé par deux deuils successifs, mais l’origine de cet ouvrage est antérieure, elle puise au cœur d’une soirée de profonde mélancolie – « une nuit de décembre » 2016 – une réflexion qui nous ramène à la Bible et à la figure de Job en passant par saint Paul, avant de tirer quelques conclusions saisissantes sur le dépassement de la raison par l’espérance, « espérance qui se confesse, qui s’avoue, et se fait jouissance de ce que nous ne possédons pas encore, unité dans le déchirement et la séparation ». On comprend mieux pourquoi on aime tant Frédéric Boyer ; en ces temps troublés, il est salutaire à bien des égards. (E.A.) 84 QUE LES ÉTOILES CONTEMPLENT mes LARMES De Mary Shelley Éditions Finitude Mary Wollstonecraft a 16 ans quand elle rencontre le poète Percy Shelley ; elle en a 19 quand elle l’épouse – après le suicide de sa première femme –, l’année même où elle écrit Frankenstein ; elle en a 25 quand le poète meurt noyé sur un petit voilier qu’il vient d’acheter. Dès lors, Mary Shelley entame son Journal d’affliction, dans lequel elle consigne sa détresse à la suite de la disparition de son époux, mais aussi de trois de ses enfants sur quatre. On le suppose, le propos est chargé en émotion, mais la beauté de la langue, d’un romantisme éperdu, vient illuminer des pages dans lesquelles la toute jeune femme n’hésite pas à se livrer avec une lucidité comme on en rencontre peu. Beau, très beau. (E.A.) MON GRAND-PÈRE De Valérie Mréjen/Allia Derrière l’insouciance de façade – bien que les choses soient posées d’emblée –, on trouve de l’obsession dans cet étrange petit livre, à nouveau réédité, construit comme une suite ininterrompue de notes. Le grand-père, mais aussi la grand-mère, le père, la mère, les oncles et tantes – y compris par alliance –, son frère, sa sœur, ils sont tous scrutés par le regard d’une petite fille devenue grande, avec une pointe d’acidité sèche et sans complaisance. Le pire c’est qu’on se prend à se reconnaître en elle parfois, mais en eux aussi souvent. Ou comment partir de la singulière intimité pour embrasser la troublante généralité. (E.A.) 1.1-. 7.15 MITO GE nate atnram LE MUSÉE des RÊVES De Miguel A. Semán La Dernière Goutte Un narrateur qui revend ses rêves à un gang de résistants clandestins dans un pays totalitaire ressemblant à s’y méprendre à l’Argentine des années 80. Une voleuse de livres un peu perturbée qui les amasse dans la pénombre de son antre en attendant de pouvoir les libérer (« Tous te disent bien plus que les mots qu’ils renferment. Je les touche et je les sens respirer, gémir. Certains pleurent même »). Un footballeur qui refait toujours le même rêve… Dans ce roman envoûtant à la fois cru et poétique, l’écrivain argentin Miguel A. Semán imagine des stratégies surprenantes de résistance. Pour toute dictature, rien de plus dangereux, de plus subversif, de plus libre et porteur d’utopie que les livres… et les rêves. (P.S.) INCIDENT SUR LA COLLINE 192 De Daniel Lang/Allia Le 19 novembre 1966, Phan Thi Mao, une jeune vietnamienne est kidnappée, violée puis assassinée par quatre soldats américains. En ces temps de chaos général, la violence d’un tel acte passe pour anecdotique. Cependant, un 5e soldat, qui a assisté impuissant, au crime, en vient à le dénoncer officiellement. Il en découle un procès, perdant pour tout le monde, où l’Amérique se retrouve confrontée à ses pires démons. La guerre du Vietnam, elle l’a perd là sur la base du reportage poignant que publie Daniel Lang dans le New Yorker. (E.A.)
I L PLEUT TULIPE, 74, 4 CRAC Alsace 18 rue du Château F-68130 Altkirch +33 {0)3 89 08 82 59 te.wmcracalsace.corn Entrée libre g pounow " L pli 1-M.- 1  : , I ri 3 D eu 1. 24:117. F4 S F.. neig... - en:. "Ili " "  : F Fe r 4. e  : 1  : I 47. « 4.P Q 111 0/4e PedroBarateiro Simon Berga la Elise orenty & Marcel rbws Pamir Rarrudt Melanie Smith Jessica warbovs Commissariat Elti Turpin 18.02-13335.2018 Ouverture mardi—vendredi, 10 h-18 h week-end, 14h-18h Visites commentées samedis, dimanches, 16h Grand Est ", f1 mreji. LA Ku NsTHALLE CENTRE D'ART CONTEMPORAIN MULHOUSE The live creaTure 15.02 29.04.2018 anna craycroft, esther Ferrer, adelita husni-Bey, allan kaprow, Teresa lanceta, nicolas malevé, aimée Zito lema www.kunsThallemulhouse.com JEU 15.02 Jazz Arsenal 3 avenue Ney 57000 Metz arsenal-metz.fr citemusicale-metz.fr 03 87 39 92 00 une proposition de soledad Gutiérrez Musées ARSENAL N°L.E.S. 1-1097300/2-1097304 3-1097305 Photo  : Denis Rouvre EUROPA OSLO ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ/OLIVIER BENOIT arsenal-metz.fr citemusicale-metz.fr réal MME ; Aimée Zito Lema, A Score for Mother and Child (détail)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 1Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 2-3Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 4-5Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 6-7Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 8-9Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 10-11Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 12-13Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 14-15Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 16-17Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 18-19Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 20-21Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 22-23Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 24-25Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 26-27Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 28-29Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 30-31Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 32-33Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 34-35Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 36-37Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 38-39Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 40-41Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 42-43Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 44-45Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 46-47Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 48-49Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 50-51Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 52-53Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 54-55Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 56-57Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 58-59Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 60-61Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 62-63Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 64-65Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 66-67Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 68-69Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 70-71Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 72-73Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 74-75Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 76-77Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 78-79Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 80-81Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 82-83Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 84-85Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 86-87Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 88-89Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 90-91Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 92-93Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 94-95Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 96-97Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 98-99Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 100