Novo n°48 fév/mar 2018
Novo n°48 fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de fév/mar 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Médiapop

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le théatre regarde le monde à Strasbourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Par Cécile Becker Futur antérieur Après deux rééditions d’œuvres méconnues de Gustave Doré, les Éditions 2024 continuent de remuer le patrimoine et d’en exhumer des trésors. C’est au tour de G.Ri, l’un des pionniers de la BD de science-fiction, dont les histoires, le trait et les compositions… étonnantes, nous aident à porter un nouveau regard, plus ancré, sur la bande dessinée. C’est un grand livre, un très grand livre aux finitions bien léchées – la marque de fabrique des Éditions 2024 dont on ne cesse, ici, de louer le savoir-faire. La couverture est cosmique  : un paysage lacté et volcanique sur lequel flotte ce qu’on imagine volontiers être un savant fou. La prise en main de Dans l’infini, co-édité avec la Bibliothèque Nationale de France, recueil de trois récits illustrés de G.Ri, auteur et illustrateur collaborateur régulier des Belles images tombé dans l’oubli, est réjouissante. La couverture l’annonce  : 1906- 1915, nous voilà à une page d’entrer dans un univers fascinant. Comment travaillaient alors les auteurs-illustrateurs ? On tourne les premières pages et foule d’interrogations viennent saisir le lecteur un tant soit peu familier de l’univers de la BD. Si habitué aux ouvrages contemporains, le voilà un peu perdu  : pourquoi tant de textes ? Quelle est cette façon d’écrire, presque naïve ? Pourquoi ces incises régulières dans le récit venant zoomer sur l’Histoire de France, les grands esprits du monde ou les savoirs de l’univers ? Pourquoi une page sur deux est-elle en couleurs, et l’autre en noir et blanc ? Après enquête, l’on découvrira que la première de couverture des Belles images était en couleurs, les suivantes, toujours en noir et blanc. La lecture est dense, les images, détaillées, nous rappelant les petits décors typiques de l’imagerie spinalienne. Les cases laissent apparaître des variations de plan et des effets de trucage quasi cinématographiques. La main devient caméra, le trait est au service entier du récit – le texte n’étant souvent qu’une description poussée de l’image –, les planches se confondent en un storyboard commençant toujours de la même façon  : un scientifique, avide de découvertes, se laissera tenter, d’une manière ou d’une autre, par les affres de son propre imaginaire. Imaginaire farfelu dans lequel il embarque le lecteur à la découverte d’un univers peuplé de créatures étranges, traversé par des paysages foisonnants 70 – la nature, particulièrement, étant illustrée avec un grand talent par G.Ri – ; un ailleurs qui fascine l’auteur autant que ses contemporains qui cherchent visiblement à en percer les mystères tout autant qu’à y projeter leurs fantasmes. Il faut parcourir Dans l’infini avec assez d’engagement et de curiosité pour faire l’effort de transposer une grille de lecture inhabituelle. À la fin de l’ouvrage, les Éditions 2024 et la BNF ont invité des contributeurs à livrer des réflexions éclairantes sur la façon dont la science-fiction est traitée durant la Belle Époque (forcément influencée par les récits de Jules Verne ou le trait d’Albert Robida) et particulièrement dans les publications périodiques entièrement dédiées à la bande-dessinée – notamment jeunesse. Pour comprendre le travail de G.Ri, son apport à la bande dessinée, il est impossible de se passer de ces éléments de contexte à la fois historiques, artistiques, sociologiques et structurels. Le lecteur est ainsi contraint d’appliquer de multiples filtres à sa lecture qui contribuent à lui faire voir autrement l’évolution de la BD à travers les âges et à enrichir sa compréhension de la création contemporaine. C’est d’ailleurs la volonté première d’Olivier Bron et Simon Liberman des Éditions 2024  : « Ce travail relève de la responsabilité de l’éditeur  : rendre accessible des récits d’époque, à la fois pour proposer un pendant à la jeune création, mais aussi pour que certains auteurs qui ont largement contribué à la bande dessinée ne tombent pas dans l’oubli. » Si la responsabilité est double – ce genre de projet demande une implication totale de l’éditeur qui devient « moteur »  : recherche, contact, compilation d’archives, tri –, elle l’est d’autant plus que lorsque l’équipe tombe sur quelques images de G.Ri sur Internet, l’auteur-illustrateur ne dispose même pas d’une notice Wikipedia. « On se souvient bien de la génération juste avant, de Töpffer ou Robida et de celle d’après.
Entre les deux, il y a une sorte de trou. Deux personnalités importantes, Omry et G.Ri, qui travaillaient tous les deux pour Les Belles images, sont complètement zappés. Nous pensons que ça vient du fait que les journaux sont périssables. Leurs histoires ne sont pas reprises en album, c’est ce qui fait probablement qu’on les a oubliés. Le livre ne garantit pas de traverser les âges, mais ne pas être édités garantit cependant l’oubli. » Friande de ce genre de projets, la BNF a fourni à 2024 une ribambelle de planches manquantes – l’achat de recueils auprès de collectionneurs ou antiquaires, sur eBay ou Le Bon Coin n’a pas suffi à compléter certains récits. Résultat  : les ordinateurs et tiroirs des éditeurs sont remplis d’anciens périodiques qui révèlent d’autres manières d’envisager la 4 1 4111 pédagogie, le jeu mais aussi l’intérêt fou des enfants pour ce genre de littérature. Et Simon Liberman d’ajouter  : « Le rapport au périodique tombe en désuétude. J’ai l’impression que les gens sont tellement gavés de séries Netflix que ce genre de publications ne les font plus rêver. Nous, éditeurs, ça nous fait fantasmer de voir sortir un truc toutes les semaines tirés à 50 000 exemplaires… » Certains fantasmaient l’espace, d’autres rêvent le rapport à l’objet, le trait d’union, ici symbolisé par ce livre n’en devient que plus passionnant. Dans l’Infini, G.Ri, co-édition Éditions 2024 + BNF www.editions2024.com 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 1Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 2-3Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 4-5Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 6-7Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 8-9Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 10-11Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 12-13Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 14-15Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 16-17Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 18-19Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 20-21Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 22-23Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 24-25Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 26-27Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 28-29Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 30-31Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 32-33Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 34-35Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 36-37Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 38-39Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 40-41Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 42-43Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 44-45Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 46-47Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 48-49Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 50-51Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 52-53Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 54-55Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 56-57Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 58-59Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 60-61Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 62-63Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 64-65Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 66-67Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 68-69Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 70-71Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 72-73Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 74-75Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 76-77Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 78-79Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 80-81Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 82-83Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 84-85Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 86-87Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 88-89Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 90-91Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 92-93Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 94-95Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 96-97Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 98-99Novo numéro 48 fév/mar 2018 Page 100