Nouvelle-vague n°212 déc 14/jan 2015
Nouvelle-vague n°212 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°212 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (120 x 165) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview Mina Tindle, artiste à l'univers unique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 CHRONIQUES Nouvelle Vague - déc. 2014/jan. 2015 MORRISSEY : Vauxhalland I (Parlophone) JJJJ J Il y a vingt ans sortait « Vauxhalland I » certainement un des albums les plus brillants de Morrissey et en tout cas l’un des plus marquants de sa carrière. Face à l’incompréhension dont il souffrait depuis qu’il était en solo, le dandy avait alors répliqué par un album superbe, aux arrangements recherchés. Le disque s’était hissé à la première place des charts au Royaume-Uni, classé dans le top 20 américain et avait marqué le retour en grâce de celui qu’on n’imaginait pas poursuivre une carrière sans les Smiths. Agrémenté d’un concert inédit enregistré au Théâtre Royan de Drury l’année suivante, voici l’occasion de (re) découvrir l’un des meilleurs disques de cette époque, qui n’a d’ailleurs pas vieilli et semble démontrer un peu plus avec le recul que le talent de Morrissey est intemporel. ✏ Jean-Paul Boyer PIGEON JOHN : All the roads (Discograph) JJJJ J Pigeon John est parti du creuset hip hop que représentent les quartiers chauds deL.A.comme South Central. Pour s’y faire remarquer il faut beaucoup de conviction, de talent et d’inventivité : toutes les qualités qu’on peut attribuer à Pigeon John. Aujourd’hui sa musique est un amas d’influences disparates qu’il manie avec une intelligence étonnante et réellement originale : des sons new wave 80’s, des rythmes entre electro funk,pop ou rock, des voix chantées puis scandées, rappelant Elvis Costello ou Robert Palmer puis Eminem le titre d’après. « All the Roads » qui raconte la période de sa vie où il s’est rangé en bon père de famille est un ovni qui l’éloigne de la banalité dans laquelle sa vie était, d’après lui, tombée. Si surprenant, éclectique et réussi, je ne sais à qui cet album peut plaire mais on ne peut imaginer qu’il laisse indifférent ! ✏ Emmanuel Truchet MARIAN BADOÏ TRIO : Bunica (Lamastrock) JJJJ J A 26 ans, l’accordéoniste Marian Badoï nous surprend avec son album « Bunica » sorti le 22 septembre, aux influences et mélanges jazz manouche et musique Rom. Accompagné d’Olivier Kikteff à la guitare et Tanguy Blum à la contrebasse, ce trio nous propose des arrangements sophistiqués ainsi qu’une grande qualité d’interprétation. D’origine Roumaine, il fait partie d’une grande famille de musiciens (Son grand-père était un violoniste virtuose et son père accordéoniste de talent). Sa musicalité exceptionnelle, son habileté, son inspiration et son talent nous offrent un album coloré d’une musique ancestrale aux sensations pures entre joies et déchirures. Il nous entraîne grâce a son enthousiasme et ses talents d’improvisateur vers un univers riche et intense en émotions. ✏ Aurélie Kula
Nouvelle Vague - déc. 2014/jan. 2015 CHRONIQUES 63 MAC ABBÉ ET LE ZOMBI OR- CHESTRA : MAZO (Carotte Production) JJJJJ Entrez braves gens, entrez ! Bienvenue dans l’univers cauchemardesque de Mac Abbé et du Zombi Orchestra. Second degré à mort, ce disque/livre est bourré de textes humoristiques décalés et décadents, plein de swing. Côté livre, un vrai petit chef d’œuvre qui présente le groupe, tous morts bien sûr mais surtout morts de rires. Hyper interactif, Mac Abbé a tout compris ! Côté musique, c’est tout hyper festif, et entraînant, aux textes cinglants, sans fausse pudeur comme sur « Debout les morts » ou « Le gosse est moche ». Dans la même lignée que les Ogres de Barback, leur nouvelle œuvre est un chef d’œuvre de packaging, original, loufoque et complètement en symbiose avec leur musique. ✏ Céline Dehédin BENSÉ : Le printemps (Parlophone) JJJJ J Son nom ne vous dit peut être pas grand-chose mais la chanson phare « Portrait chinois » de son nouvel album « Le printemps », vous l’avez forcément entendu cet été en boucle sur les radios. Bensé possède un univers coloré et positif, ou comment prendre la vie sous son meilleur aspect. Des mélodies pop/folk, pleines de douceur comme sur les titres « La dernière fois » ou « Quelle année », jouant avec le doublage des voix. Sa voix parlons-en justement, agréable à l’écoute apporte l’équilibre à cet album. « En voyage », donne envie de prendre son sac à dos et partir avec Bensé sur les routes du monde. L’amour est également présent sur le disque à travers « Ma persane » ou « Mes baisers ». En résumé, un album qui fleure bon la positive attitude, en cette rentrée 2014. Un artiste qui redonne ces lettres de noblesse à la chanson française. ✏ Céline Dehédin DVD > MIDNIGHT OIL : Black Rain Falls (Sony Music) JJJJ J Après la catastrophe pétrolière de l’Exxon Valdez en Alaska, le groupe australien Midnight Oil a décidé de faire une « action de guérilla musicale urbaine », en jouant à l’arrière d’un bus au milieu de Manhattan. Ce fut un moyen pour le groupe, qui a toujours écrit des chansons engagées, de faire passer un message important à leurs yeux. En chantant 5 de leurs chansons phares : « Dreamworld », « Blue sky mine », « River runs red », « Progress », et « Sometimes », et une reprise de « Instant Karma » de John Lennon, les 5 membres du groupe ont voulu provoquer la réflexion des citoyens sur la façon dont ils vivent. Ce DVD nous relaye le concert de ce 30 Mai 1990, en noir et blanc, ponctué par des images, en couleurs, du littoral de l’Alaska souillé par les marres de pétrole. Le sujet de la préservation de l’environnement et de la pollution est encore d’actualité, et cette belle performance nous le rappelle, sur un fond de rock and roll. ✏ Sarah Foudrier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 1Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 2-3Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 4-5Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 6-7Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 8-9Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 10-11Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 12-13Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 14-15Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 16-17Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 18-19Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 20-21Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 22-23Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 24-25Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 26-27Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 28-29Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 30-31Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 32-33Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 34-35Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 36-37Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 38-39Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 40-41Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 42-43Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 44-45Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 46-47Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 48-49Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 50-51Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 52-53Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 54-55Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 56-57Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 58-59Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 60-61Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 62-63Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 64-65Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 66-67Nouvelle-vague numéro 212 déc 14/jan 2015 Page 68