Nouvelle-vague n°191 janvier 2013
Nouvelle-vague n°191 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°191 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (120 x 165) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : Olivia Ruiz

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 ZOOM Nouvelle Vague - janvier 2013 Mina Tindle Souvent comparée à Catpower, Pauline de Lassus, alias Mina Tindle, est une Française d’origine espagnole qui chante en anglais d’une voix sublime et captivante. Lauréate du FAIR 2013, son premier album « Taranta » est sorti en mars dernier. Ton premier concert ? Mon premier « vrai » concert (car il y a des moments où je prenais la guitare et je jouais quelques chansons devant des amis) était en 2007 dans le cadre du Génériq Festival. Bien qu’à l’époque je n’avais que cinq chansons, on m’a programmé dans une excellente salle, en première partie de Daniel Darc. J’avais extrêmement peur mais en même temps c’était une montée d’adrénaline énorme. Puis tu as tenté ta chance à Brooklyn. C’était un séjour sous le signe de la musique. Je suis partie à Brooklyn peu après mon premier concert et c’était fou car pour la première fois je jouais avec d’autres musiciens. J’habitais au-dessus d’un bar où il y avait trois concerts par soir. J’entendais la musique et au lieu de rester dans ma chambre je descendais souvent voir les concerts. Les Américains, même s’il s’agit d’amateurs de musique, ont un niveau très élevé. J’aime beaucoup leur rapport à l’art en général. Ils ont encore une naïveté que nous avons un peu perdue. C’est une façon très naturelle de faire de la musique. Donc tout cela m’a enivré et m’a donné envie de faire plein de choses. Les Etats-Unis donnent souvent cet effet là. Tout est possible. J’avais aussi des amis américains de Caroline de Nord avec qui j’avais un groupe. Eux ils composaient et moi je chantais. C’était de la musique folk, un peu délicate, mélangée à des références très américaines. Milo Tindle et toi ? Je n’ai pas une super raison d’avoir choisi ce nom. Je n’ai pas trop réfléchi. J’ai juste trouvé que le nom sonnait bien et qu’il était chouette. JP Nataf et toi ? C’est un artiste que j’admirais énormément. Puis je l’ai rencontré et nous sommes devenu amis presque immédiatement. Nous avons réalisé mon disque « Taranta » ensemble. J’avais quelques chansons qu’il aimait beaucoup et puis j’ai écrit la moitié des titres pendant que nous travaillions sur l’album. Ça nous a pris deux ans et demi en studio. JP Nataf m’a apporté les armes pour faire ce disque-là. Il m’a donné de la confiance là où je n’aurais pas trop osé. Quel accueil a reçu « Taranta » à l’étranger ? Il a plutôt bien été accueilli. Nous sommes allé jouer en Allemagne (quatre fois) et à chaque fois cela s’est très bien passé. Le public était toujours au rendez-vous et nous étions très bien accueilli. Je pense que nous
Nouvelle Vague - janvier 2013 ZOOM 39 sommes loin du modèle du hit ou de la hype mais je trouve que ce n’est pas plus mal car cela peut avoir une bonne influence sur la durée de vie de l’album. Quelle est la chanson la plus appréciée par le public ? C’est très souvent la chanson « Pan » ou le titre « Lovely Day ». J’ai écrit ce dernier au Texas. Je vivais alors une histoire d’amour bien trop compliquée qui ne se passait pas très bien. La chanson est comme un miroir qui reflète les gens qui sont passés, qui ont défilé... ✏ Lyuba Sofronieva En concert le 08/03 à l’Espace Felix Martin – Saint Raphael (83). minatindle.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 1Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 2-3Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 4-5Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 6-7Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 8-9Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 10-11Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 12-13Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 14-15Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 16-17Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 18-19Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 20-21Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 22-23Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 24-25Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 26-27Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 28-29Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 30-31Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 32-33Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 34-35Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 36-37Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 38-39Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 40-41Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 42-43Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 44-45Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 46-47Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 48-49Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 50-51Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 52-53Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 54-55Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 56-57Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 58-59Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 60-61Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 62-63Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 64-65Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 66-67Nouvelle-vague numéro 191 janvier 2013 Page 68