Nouvelle-vague n°190 décembre 2012
Nouvelle-vague n°190 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°190 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (120 x 165) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : Bat for Lashes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 ZOOM Nouvelle Vague - décembre 2012 Noswad Après 10 ans d’expérience et plus de 250 concerts, NOSWAD s’est forgé grâce à son énergie et son charisme, une solide réputation de groupe de scène. Son nouvel album « From Dust Till Dawn » reflète les kilomètres parcourus lors des tournées. Rencontre avec le plus déjanté des groupes de rock parisien. Que signifie le nom du groupe ? Noswad, c’est simplement Dawson à l’envers. Comme pas mal de groupes au début des années 2000, nous cherchions un nom de groupe qui défonce et qui ne voulait rien dire à la fois… Noswad s’est formé en septembre 2001 sur les bancs du lycée, la bonne bande de potes qui décide de faire de la zik dans sa cave avec plein d’ambitions ! ! Déjà 10 ans d’expérience, ce nouvel album pour vous, comment l’avez-vous travaillé ? Nous l’avons travaillé d’une façon très spéciale. Tout d’abord, même si nous existons depuis 11 ans, cette formation n’existe elle que depuis 4 ans. Qui dit nouvelle formation, dit forcément renouvellement musical. Une nouvelle façon de travailler est donc arrivée, nous avons pris notre temps en essayant toujours de faire la meilleure musique possible avec tous les moyens qui étaient à notre portée.
Nouvelle Vague - décembre 2012 ZOOM 53 Que pensez-vous des évolutions technologiques de ces dernières années au niveau des studios d’enregistrement ? Déjà, ça a permis de libérer le studio d’enregistrement en lui-même : plus besoin d’être multimillionnaire pour faire un bon studio chez toi, tout le monde peut avoir son home studio. Pour nous, ça nous a beaucoup servi, nous avons pu ainsi faire les guitares chez nous et idem pour les arrangements. Je ne me serai pas vu couper des cordes de piano en vrai ou encore faire jouer un orchestre pour l’album, ça aurait été hors de prix ! Donc oui, les évolutions technologiques nous ont permis d’aller plus loin que ce que nous aurions pu faire sans ça, même si nous restons des fans absolus de l’analogique et de l’enregistrement à l’ancienne. Quel regard portez-vous sur votre carrière ? Nous portons un regard rempli de nostalgie et de satisfaction, il s’est passé beaucoup de choses en 11 ans, beaucoup de bonnes vibrations teintées de coups durs qui font qu’aujourd’hui nous sommes toujours là avec une envie incommensurable d’en découdre et de vouloir faire mieux qu’hier. La crise du disque, qu’est-ce que ça évoque pour vous ? Nous faisons partie d’un mouvement musical où nous ne sommes pas à la recherche du premier contrat juteux venu pour vendre 1 million d’albums en deux jours. On est dans une dynamique où nous vendons à l’heure actuelle nos cds nous-même. Le jour où nous signerons dans un label pour une distribution c’est que nous l’aurons mérité. De plus, pour nous le cd est culturel, nous avons tous eu notre adolescence dans les années 90, c’est impensable de ne pas sortir de galette ! En deux mots, que les disquaires ferment c’est vraiment triste car ce sont des chouettes lieux de rencontres et de fouilles que certaines personnes ne connaîtront pas. Quant au modèle économique qui s’effondre, autant demander à un éleveur de brebis en corse si la baisse des dividendes des actionnaires de chez Total l’affecte... Votre public a-t-il évolué en même temps que vous ou y a-t-il un renouvellement ? Je crois que tous les groupes évoluent, c’est le propre même d’une carrière musicale. Il faut toutefois avoir sa patte, sa couleur musicale qui fera que tu seras un groupe reconnaissable parmi tant d’autres mais tu évolues car il y a sans cesse du changement, de nouveaux groupes qui arrivent et qui changent la donne. La musique est comme ça, tu donnes énormément mais tu es beaucoup à l’écoute car beaucoup de choses se passent tout le temps ! Comment voyez-vous le futur du groupe en 2022 ? Waaa en 2022 ! ! Je ne sais absolument pas, je sais juste que nous continuerons à bosser sur ce qu’on aime le plus : enregistrer de la zike et surtout faire du live, j’espère qu’en 2022 nous serons toujours en train de nous défoncer sur scène ! Voilà où je nous vois, juste en train de kiffer comme des oufs ! ! ✏ Céline Dehédin www.facebook.com/noswadband



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 1Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 2-3Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 4-5Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 6-7Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 8-9Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 10-11Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 12-13Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 14-15Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 16-17Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 18-19Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 20-21Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 22-23Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 24-25Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 26-27Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 28-29Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 30-31Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 32-33Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 34-35Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 36-37Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 38-39Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 40-41Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 42-43Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 44-45Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 46-47Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 48-49Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 50-51Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 52-53Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 54-55Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 56-57Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 58-59Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 60-61Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 62-63Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 64-65Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 66-67Nouvelle-vague numéro 190 décembre 2012 Page 68