Nouvelle-vague n°154 septembre 2009
Nouvelle-vague n°154 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Émilie Simon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 nouvelle vague #154 septembre 2OO9 : NOUVELLES : : REGION : L'UDCM, réseau d'actions pour le développement des Musiques Actuelles, et antenne PACA du Printemps de Bourges, lance son appel à candidatures dans le cadre des Découvertes du Printemps de Bourges et la Fnac 2010. Reconnue par l'ensemble des professionnels, l'opération avait réuni l'an passé pas mois de 3000 dossiers, dont 367 pour la seule région PACA. Les inscriptions seront ouvertes à compter du 07/09, et ce jusqu'au 03/10. Les dossiers de candidatures sont à retirer parmi les 13 relais de l'UDCM, dans les Fnac de la région, ou sur le site Web de la structure. ✉ UDCM - 1 rue de Nazareth 13011 Marseille. ✆ 04 91 89 62 38. Mail : antenne@udcm.net. Web : www.udcm.net. : 84 : L'association Lucie et les structures AEC et 3173 lancent un appel à candidatures en direction des formations émergentes du Vaucluse. Organisé en parallèle de l'événement Back to Music, coup de projecteur sur le passé avec la reformation de plusieurs groupes régionaux des années 80 à 2000, ce tremplin s'adresse aux jeunes de moins de 25 ans, installés dans le Vaucluse. La date limite de remise des dossiers est fixée au 11/09. Règlement complet disponible sur le site Web de l'événement. ✉ Association AGC - 24 place Cardinal Maury 84600 Valreas. Mail : tremplin@backtomusic.fr. ✆ 04 90 35 24 27. Web : www.backtomusic.fr. Region Sud-Est O4-O5-O6-O7-13-2O-26-3O-34-83-84-98 : CD : DALLOES Démo (autoproduit) Formation standard traditionnelle (2 guitares, basse, batterie), enchaînement d’accords énergiques, solos mélodieux, basse groovie, batterie rythmée et maîtrisée, voix médium : voilà ce qui définit au mieux Dalloes. Ce groupe de rock indie/grunge a d’ailleurs fait la première partie des BB Brunes, preuve de leur notoriété montante. Les premières tracks de cette démo sont bien prometteuses, mais tous les morceaux ne sont pas égaux au niveau de la qualité d’écriture. C’est une ballade bien poétique que nous propose ses membres Greg, Jac, Yvax et Kek à travers un rock à la The Cure ou, pour ma part, des riffs qui me font penser aux Arctic Monkeys. À écouter chez soi pour troubler un moment de tranquillité et rendre ce dernier plus rock ! ✍ Théo Lucas ★★★ Web : www.myspace.com/dalloes THE HUMAN ET Lava infusion for Lucifer (Southern Music) Sitôt le disque dans la platine, une vague odeur de souffre sort de mon lecteur… Ouh là, ça sonne « made in UK », ça chante en anglais, de l'énergie, de la fougue, et pourtant il ne s'agit pas là d'un énième groupe anglo-saxon et non ! The Human ET est bel et bien français ! Remarqué au festival Les Enfants du Rock il y a un an, ce groupe poursuit son chemin sur les scènes azuréennes et dans toute la France… Ils viennent de sortir Lava infusion for Lucifer, leur tout premier album. Tout un programme… avec des textes très rock'n roll comme sur Another addict et The trashed song. Avec douze chansons aux riffs de guitares acérées, électriques et énervées, ce disque fleure bon la jeunesse et l'énergie. Dans la lignée des Strokes et autre Bloc Party, possible qu'ils rencontrent très prochainement leur public outre-manche. Mais d'autres groupes surfent aussi sur la vague anglosaxonne et le chemin vers la reconnaissance est encore long… Comme on dit : « il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué », et faire preuve de pugnacité ! ✍ Céline Dehédin ★★ ZAMAN FABRIQ Démo (MCE Productions) Projet de la compagnie Rassegna spécialisée dans la création sonore sur la thématique méditerranéenne, Zaman Fabriq se traduit de l’arabe au français par « la fabrique du temps «. Cette « usine « est menée par des musiciens du pourtour du bassin méditerranéen aux talents reconnus : Bruno Allary (saz/mandole/guitare), Cheikh Zeïn Mahmoud (chant soufi de Haute Egypte), Isabelle Courroy (kavals turcs et bulgares), Tiko (human beatbox) et Philippe Guiraud (basse/clavier). Les titres du CD sont un renouvellement des musiques traditionnelles du Maghreb, de la pure world music. Les percussions sont remplacées par du beatbox qui remplit bien son rôle, le chanteur tient sur les longues durées, le jeu des cordes est précis, la cadence effrénée. Une musique peu commune, certes, mais belle par sa finesse et sa légèreté. ✍ Théo Lucas ★★★ ✉ MCE Productions – 5 rue Méolan 13001 Marseille. Mail : mceprod@gmail.com. ✆ 04 91 37 86 89. Web : www.myspace.com/zamanfabriq BANGRIL Un monde si beau (Label de Mai) Pour leur 2 ème album, Daniel Bourget (plus connu sous le nom de Brangril) et sa bande nous proposent un métissage de plats aux épices du sud, rayonnant de bonne humeur. Dans ce nouvel opus, on part dans le midi, lieu de vie de cet auteurinterprète. Il nous décrit avec humanisme sa vie quotidienne, et puise ses influences de son enfance togolaise ainsi que d'autres styles du bassin méditerranéen dont le jazz manouche, les chants espagnols ou encore le raï. Une belle tranche de vie racontée par ce « citoyen du monde «, comme il se définit, qui lance un appel à la tolérance, mais toujours en restant dans l'ironie et l'humour (comme dans Salut à toi le parisien qui, par sa dérision, donne le sourire). Un album convivial, conçu dans un cadre familial (ces deux filles assurent le choeur) et amical. Ce CD est à déguster savoureusement. ✍ Théo Lucas ★★★★ Web : www.myspace.com/bangril. Mail : zina.bourguet@club-internet.fr
zoom SPIKY THE MACHINIST Jeune musicien armé d’une solide connaissance musicale, l’Aixois Spiky, bien connu des amateurs de musique de la région PACA, a sorti son premier album. Entre finesse et agressivité, gravité et légèreté, l’opus Phase 1 déroule sa créativité sur 11 titres bien ficelés. Peux-tu nous résumer ton parcours musical ? Mon père, ancien musicien de groupe de rock prog, m’a donné envie de m’inscrire au conservatoire, en classe de percussion, où j’ai fait 4 ans. J’ai fait un cursus de 3 ans, j’ai eu mon diplôme. En parallèle, j’ai créé un studio d’enregistrement à côté d’Aixen-Provence, puis mon label Black Castle Music. J’ai rencontré les Bionic Man Sound, un groupe de ragga electro, ce qui m’a permis d’aborder un peu plus le côté electro. J’ai aussi bossé sur Paris dans le hip hop. Enfin, j’ai fait partie de Bass Vegas Parano, un projet qui a duré un an, qui tournait autour de l’electro-ska super kitsch. Aujourd’hui, je continue avec Bionic d’un côté, et mon projet solo de l’autre. Le son de ton album est plutôt breakbeat/dubstep, pourtant on trouve d’autres éléments très différents de cette scène. Je n’aime pas trop catégoriser, mais on peut dire que je me rapproche du dubstep, d’autant plus que je suis fan de cette musique. Mais comme c’est à la mode d’en faire, et que pas mal de sons se ressemblent, j’ai essayé d’en faire autre chose qu’un cliché dubstep avec les mêmes sons qu’on entend partout, et les mêmes rythmiques. J’ai donc beaucoup travaillé mes rythmiques afin de faire une différence làdessus. J’ai aussi voulu faire quelque chose de conceptuel, avec des BPM plus lents que 140 (qui est la vitesse habituelle du dubstep), rajouter des bruits de téléphones, de morceaux de papiers déchirés, un côté vivant. À ce propos, tu utilises souvent des mélodies un peu « guinguette «. Est-ce pour te différencier et donner une touche « française « ? Non, enfin c’est bien de rappeler un peu d’où l’on vient. Mais les sons ne sont pas recherchés pour faire français, manouche ou « guinguette «. J’aime bien cette musique, et c’est surtout pour donner un côté kitsch et pas sérieux aux sons. Et puis c’est pour donner des airs très authentiques et un côté vivant à la musique électronique qui est parfois trop synthétique. Il y a aussi des morceaux carrément « darkos « sur ton album. Oui, c’est vrai, je voulais rendre une sorte d’hommage à des grands noms de l’electro comme Aphex Twin et Amon Tobin. J’ai beaucoup écouté leurs albums, cela m’a beaucoup influencé. Mon album s’appelle Phase 1, et je me devais de rendre hommage à ces grands noms de l’electro dark. Ton premier clip est aussi un peu sombre ! Oui, je suis un fan de films d’horreur, et il y a dans ce clip un hommage aux films asiatiques du genre. Il y a beaucoup de clichés, de références à tous ceux à qui je dois cet album. Et pour les featurings, comment ce sont faites les connexions ? J’en fais avec Pico, qui est un des chanteurs de mon groupe Bionic Man Sound. Il est présent quand je joue en DJ Set. Sinon, il y a aussi Big Red (ex Raggasonic), que j’ai croisé lors de soirées. On a pris contact, et puis on a continué à bosser ensemble. Ça me fait plaisir, car comme je faisais beaucoup de ragga, c’est bien de travailler avec un des grands noms de la scène française. Tu sors donc ton premier album, tu préfères parler d’autoproduction ou de production indépendante ? Je préfère production indépendante, car ça intègre tout le côté artistique, pas que le CD. Notre label, dans notre studio, avec nos musiciens, notre clip. ✍ David Bartoli Spiky The Machinist « Phase 1 « (Black Castle Music). En concert le 12/09 à La Tour D’Aigues (84), le 26/09 à la Fnac - Aix en Provence (13), et le 16/10 à la Salle du Bois de L’Aune - Aix en Provence (13). : 06 : La Ruche lance son appel à candidature. Dispositif d’accompagnement organisé par l’association Imago, en partenariat avec l’ADEM 06, L’Arcade, et Panda 06, La Ruche s’adresse aux formations dont au moins un membre réside sur Nice, et qui peuvent justifier d’un répertoire d’au moins 80% de compositions. Après sélection, 9 groupes seront désignés pour participer au tremplin La Ruche, à l’issu duquel 3 d’entre eux pourront bénéficier d’un accompagnement d’un an par des professionnels du spectacle vivant et la classe Musiques Actuelles du Conservatoire National de Région de Nice. Dossiers et CD 4 titres minimum sont à envoyer avant le 15/10. ✉ Imago - 36, rue Docteur Pierre Richelmi 06300 Nice. Mail : info@imagoproduction.com. Web : www.imagoproduction.com. : 13 : Nomades Kultur lance un appel à candidatures dans le cadre du dispositif d'accompagnement Pépinière d'Artistes. Tous les musiciens préprofessionnels, tous styles confondus, mais résidant dans les Bouches-du-Rhône, sont invités à déposer leurs dossiers avant le 12/10. Plusieurs outils seront offerts au lauréat, que ce soit une résidence, la réalisation d'outils de communication, du conseil en management, etc. Dossier d'inscription téléchargeable sur le site de la structure. ✉ Nomades Kultur - La Ferme de Napollon - 280 avenue des Templiers 13676 Aubagne cedex. ✆04 42 03 72 75. Mail : nomadeskultur@nomadeskultur.com. Web : www.nomadeskultur.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :