Nouvelle-vague n°145 novembre 2008
Nouvelle-vague n°145 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Kéziah Jones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 nouvelle vague #145novembre 2OO8 Region : 83 : Dans le cadre du 1 2 ème Forum des Musiques Actuelles organisé par Tandem, une journée sera réservée aux Rencontres Professionnelles de la filière musicale en région PACA. Coorganisé par Phonopaca (G roupement des acteurs de l'industrie musicale en PACA) et le réseau Tréma (Territoire R égional et Musiques Actuelles en PACA), ces rencontres s'articuleront autour de la thématique « R apports Scènes/Disques « avec des débats encadrés par une pluralité d'intervenants dont G il Pagès (R esponsable du pôle musiques actuelles de L'Arcade), Claude Lermene (Directeur du G renier à Sons), Sébastien Cornu (Directeur de La G are) ou Olivier Fievez (R esponsable des musiques actuelles en Wallonie). A noter que la journée se clôturera par plusieurs concerts au Crepdes Lices, en compagnie de R imbaud, Sam K arpienia et Dierdre. Débats et concerts sont ouverts à tous, sur inscription. ✉ Tandem - BP 7 1 5 - 83052 Toulon cedex. ✆ 04 98 07 0 07 0. Mail : phonopaca@ phonopaca.com. Web : www.tandem83.com. : RÉGION : FM Management sélectionne 1 0 artistes à promouvoir au Midem 2009. Les sélectionnés bénéficieront de rendez-vous ciblés, d'une mise à disposition des outils de la structure, seront présents sur la compilation distribuée pendant l'événement, etc. Les candidatures sont à déposer avant le 1 5/1 1. Web : www.fm-management.com. Mail : info@ fm-management.net. ✆ 06 1 5 37 6 4 54. Sud-Est O4-O5-O6-O7-13-2O-26-3O-34-83-84-98 : chroniques cd : MOUSSU T E LEI JOVENTS Home sweet home (Manivette R ecords-Le Chant du Monde/Harmonia Mundi) Moussu T est un des fondateurs du Massilia Sound System, groupe Marseillais qui a connu son heure de gloire au début des années 90. Leur discours anti-centraliste et progressiste, convaincant et novateur, se construisait autour d'interventions artistiques originales que le collectif organisait à Marseille. Moussu T s'est ensuite lancé dans un chemin artistique personnel avec 4 albums à la clé, Home sweet home s'en trouve dans la droite ligne. Il se propose de retrouver l'ambiance créative des années 30 où Marseille a reçu de multiples influences, intégrées par une scène music hall foisonnante, de nombreuses salles de spectacles où se produisaient de talentueux chansonniers qui ont amenés un véritable renouveau musical pour la France entière. Moussu T garde son talent d'écriture et sa verve basée sur un indéniable sens de la formule. Il illustre cette volonté avec un son lancinant, rythmé par un banjo omniprésent et des thèmes musicaux nostalgiques. Pour tout dire, je suis irrité par le fond de son propos artistique car après avoir voulu changer le monde, je trouve que Moussu T arrive aujourd'hui résigné autour de la quarantaine, se faisant profession de constater les dégâ ts sociaux et culturels d'une sourde majorité destructrice qui n'a pas su l'entendre. Certains appelleront cela de la maturité, mais si le combat des artistes pour le progrès ne peut conserver sa vigueur qu'au mieux sur une période post-adolescente d'effervescence déraisonnée et qu'après cette parenthèse, l'être humain phocéen doit se restreindre au rôle de bon vivant nostalgique sirotant son pastis sur le port, cette perspective attriste le néo-quarantenaire que je suis aussi. J'aurais apprécié, après avoir vécu le phénomène Massilia de l'intérieur, voir le mouvement s'enrichir et évoluer en se nourrissant de savoirs et de précieuses expériences de vie plutôt que de voir un talentueux parolier se tourner vers un hédonisme finalement très tendance. ✍ Emmanuel Truchet ★★ MERAKHAAZAN Soundtrack (autoproduit) À l'écoute du titre éponyme de ce nouvel album de Merakhaazan (alias J ean-Christophe Bournine), l'auditeur est tout de suite transporté dans un univers mélodique étourdissant de complexité. Dans la lignée de Bumcello, Merakhaazan est un projet solo s'articulant autour de la contrebasse et de la diversité sonore. Il s'agit également d'une performance technique, qui transforme l'instrument en générateur de sons. La contrebasse ainsi amplifiée est relayée par un système de loopers, et se « démultiplie » en quête d'une nouvelle dimension musicale. Percussions, riffs et effets aboutissent alors à des compositions singulières, par chevauchement de sons. Le titre Bariolage monte ainsi crescendo et déverse subtilement toutes ses nuances rythmiques avec beaucoup d'intensité, tels les battements d'un cœ ur. Procession, est un morceau très oriental et dépeint un tableau de couleurs chatoyantes et sensuelles. Les compositions Vengeance et Z K, aux textures électro acoustique, allient subtilement musique classique et contemporaine. Un disque incontournable pour tous les amateurs de musique expérimentale. ✍ Justine Sirkis ★★★★ PER-SO Le grand saut (autoproduit) Lorsqu'on écoute Le grand saut, on sent un aspect authentique dans leur son, rythmé par les riffs de guitares forts, parfois métalliques, et illustré par des textes noirs, très dénonciateurs (Brû lez-moi les pieds), où la retenue n'est pas de mise (Lettre aux héritiers). La voix de Stéphane Obert, l'auteur compositeur du groupe, a cette particularité qui fait qu'elle accroche un peu comme celle de Bertrand Cantat. Même si les guitares donnent une certaine force au rythme de l'album, il y a un hic dans ce joyeux mélange, c'est le manque de mise en avant de la basse. A part cette « lacune «, la force de Per-so réside dans les textes qui puisent leur source dans le monde d'aujourd'hui. En fin de compte Per-so porte bien son nom car il s'agit bel et bien d'une seule personne, le rythme et la force du son avec les textes se marient assez bien. ✍ Abdelhakim Abardi ★★★ Mail : contact@ arsenic-et-champagne.com Web : www.myspace.com/per-so.
USTHIAX Bleu palpitant (Bonsaï) Découvert par Charlélie Couture et produit par R odolphe Burger, Ushtiax est présenté un peu partout dans la presse comme étant l'auteur d'un album majeur. Effectivement, ce Bleu palpitant projette vers l'horizon un folk rock acoustique de très belle facture, et son auteur, qui nous vient de Banon dans les Alpes-de-Haute-Provence, a toutes les qualités d'un grand. Il alterne avec virtuosité ambiances intimistes et ambiances rock, et sait nous séduire avec une dizaine de compositions chatoyantes. Il faut croire que l'actualité lui donne raison car Bleu Palpitant crée le buzz sur Internet ; Après deux semaines de publication, le clip de Madame (+ de 4 8000 vues sur le seul site msn.fr) est repris sur l'ensemble des portails et suscite la curiosité. Le chemin s'ouvre donc pour Ushtiax qui est en train d'incarner le folk-rock français de la génération du nouveau millénaire. Dans cet album, Usthiax s'avère être le digne successeur d'un Nick Drake et démontre qu'un bel avenir s'ouvre devant lui. ✍ Raymond Sérini ★★★★ Web : www.usthiax.com. CHRISTOPHE SARALE Dans la nuit, l'apprivoisée... (Septembre/Mosaï c) Parfois, surgissent des opus de grande beauté alors qu'on ne les attendait pas. Dans la nuit, l'apprivoisée fait partie de ces œuvres dans lesquelles poésie et musique se côtoient avec bonheur. Auteur-compositeur niçois, Christophe Sarale a initié une carrière solo à la fin des années quatre-vingt dix. Depuis, il compose et réalise tous ses albums de A à Z, en jouant d'une kyrielle d'instruments et en effectuant, qui plus est, enregistrement et mixage. L'atmosphère musicale développée dans cet album se veut douce, enveloppante, et folk, avec son pesant de tendresse qui émeut un peu plus à chaque écoute. Moyenâ geuse et envoû tante, elle trace son sillon et s'impose naturellement comme un chant profond, parfois mélancolique et toujours limpide, qui ne vous quittera plus. Les textes de Christophe Sarale composent, quant à eux, une poésie intemporelle, éclatante, romantique et complètent à merveille des musiques qui font souffler un vent de paix et d'harmonie. Entre le G érard Manset des débuts (cf. Celui qui marche devant) et le G abriel Yacoub de toujours, Christophe Sarale dépose dix joyaux sur nos platines CD et s'éloigne à pas feutrés, après nous avoir offert un album intense, lumineux et d'une pureté rare. ✍ Raymond Sérini ★★★★ Mail : christophesarale@ yahoo.fr. ✆ 06 7 1 7 9 28 4 1. GOODBYE DIANA Odds & ends (Head R ecords/Season of Mist-SoundWorks) Second opus pour ce quartette de Montpellier qui se veut totalement instrumental. Leur premier CD, Mobilhome avait reçu des critiques très positives dans de nombreux articles. Deux ans plus tard, notre combo de l'Hérault persiste et signe avec cet Odds and ends qui s'avère des plus intéressants. Les quatre musiciens avouent une influence majeure : K ing Crimson (celui de la dernière décennie), et s'évertuent de développer avec fougue un rock instrumental élaboré et percutant. Les deux guitaristes rivalisent d'ingéniosité, les climats musicaux vont d'un rock rythmé et mélodique jusqu'à du hard rock et même du post rock, c'est dire si la palette est large. Surfant avec brio sur la vague de l'album instrumental (qui est loin d'être une sinécure), nos amis de Montpellier ont réalisé un album de qualité. Une belle surprise locale pour la rentrée. ✍ Raymond Sérini ★★★ Mail : pulmon@ club-internet.fr. Web : www.gbd.head-records.com. ✆04 6 7 7 4 36 07. D'AQUI DUB ETA ! (autoproduit) De la langue occitane mêlée à du dub arabo-provençal, et saupoudrée d'ambiance indienne ? Et bien oui ça existe et c'est plutôt pas mal... Une voix profonde et noire, celle d'Arnaud Fromont, musicien autodidacte de clarinette et de bombarde, accompagné par Sylvain Bulher à la basse, aux doubles-cordes et aux machines, et de Djamel Taouacht à la batterie, aux percussions et également aux machines. Voici le trio D'Aqui Dub, formation originaire de Marseille qui a vu le jour en 2001. Après une tournée plus que réussie en Yougoslavie en 2005, ils mettent le pied à l'étrier et deviennent une troupe professionnelle fin 2006. Suivra en 2007 une tournée en Italie, aux Balkans et en France. Avec leur nouvel album ETA ! le groupe D'Aqui Dub persiste dans un style et un registre musique du monde qui leur est propre. R ythmes qui vous hypnotisent, musique lancinante qui vous envoie ailleurs, à travers des sons électro transcendant, sans oublier cette voix et ce langage intriguant et mystérieux. Quelques paroles bien traduites vous transporteront dans la rue du début à la fin de ses 5 titres, tel un fil conducteur qui relient les balades de ces trois troubadours des temps modernes. Vibrations sonores mémorables et une ambiance particulièrement envoû tante : voici ce que vous allez traverser avec le trio D'Aqui Dub et leur album ETA !. ✍ Laure Rivaud-Pearce ★★★ Mail : daquidub@ yahoo.fr. Web : www.myspace.com/daquidub. MINA MAY (Le J ardin) Au bout de huit années d'existence, ces toulonnais adeptes de Syd Barrett sortent leur premier album. Avec une expérience acquise sur scène (plus de cent concerts à leur actif) et quatre maxis, on pouvait présager que le résultat serait forcément le fruit d'une longue maturation, et cela même si les influences du groupe sont principalement à chercher du côté des génies de l'expérimentation, que ce soit Brian Eno ou Daniel J ohnston. Ces cinq musiciens aux pseudos totalement loufoques semblent être partis chercher des idées mélodiques à la croisée d'un hôpital psychiatrique et d'un conservatoire. Les arrangements sont en effet parfois en contraste total avec une voix singulière et des guitares noisy. La production, confiée à K ramer (R obert Wyatt, Daniel J ohnston….) met cela bien en valeur, permettant une rapide immersion dans l'univers dense et poétique de ce quintet. J onglant entre la simplicité, le dépouillement Lo-fi et l'intensité sonique, ce groupe a vraiment pris le temps de concevoir un disque apte à marquer les esprits. ✍ J.P. Boyer ★★★ Mail : jardincollectif@ yahoo.fr. Web : www.myspace.com/minamaymusic. ✆ 06 88 39 32 32.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :