Nouvelle-vague n°139 avril 2008
Nouvelle-vague n°139 avril 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°139 de avril 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : La Plage

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : Chinaski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
#139 : NOUVELLES : : AILLEURS : Le festival Art Rock fêtera ses 5 ans à Saint- Brieuc, du 8 au 11 mai. Au programme : Asa, Pura Fe', Nada Surf, Yelle, Keziah Jones, BB Brunes, Thomas Dutronc, Camille, Dyonisos, Noisette, The Do… Mais non, ce n'est jamais trop… Web : www.artrock.org. : AILLEURS : L'association paloise L'Ampli avait démarché sept ans durant afin d'obtenir, en 2002, la seule salle dédiée aux musiques actuelles béarnaises. Décembre 2007, la Communauté d'Agglomération somme de ne plus utiliser la salle en question, pour raisons de sécurité. À l'occasion de la campagne des municipales, une pétition est organisée afin d'obtenir des travaux de réhabilitation et des aides au développement des musiques actuelles. Web : www.ampli.asso.fr. La couv’... il y a 10 ans OXAÏ ROURA Afro amazonian spirit (autoproduit) Oxaï Roura, quel beau nom. Oxaï Roura est afro-amazonien. Oxaï Roura a des visions. Oxaï Roura invente l'afroamazonika. Oxaï Roura est fou ! Oxaï Roura est écolo, pire que l'autre Hulot… Oxaï Roura est vivifiant. Oxaï Roura est un génie ! Oxaï Roura ! Oxaï Roura ! Oxaï Roura ! Délire passionnant, cet album est hors du temps. En 1968, on a inventé l'usage positif des psychotropes, quarante ans plus tard voilà qu'un niçois préconise un usage positif de la haute technologie ! Afro amazonian spirit est un album d'anticipation. Oxaï joue des percussions et chante des incantations « reggae-isantes « avant d'incorporer des bruitages cosmiques et forestiers. Le résultat est une musique spirituelle, étrange, quelque part avant-gardiste, mais avant tout fascinante. Cet album, c'est un lendemain vaudou à Meddle des Pink Floyd, et grâce à son pouvoir mystique, Oxaï tient les auditeurs à sa merci. Surprenant et prenant. Hip-hip-hip, Roura ! ✍ Jean-Philippe Blanchard ★★★★ Web : www.myspace.com/oxairoura. ✆ 06.60.84.12.82. DELAMARRE M'en allant promener/Waste your life, be an artist (APCA) Il est rigolo, notre ami Delamarre ! Le simple indépendant nous sort un double : un disque en anglais (Waste your life, be an artist), et un autre en français (M'en allant promener). Tant mieux pour le niçois, s'il a les moyens de se permettre ce genre de fantaisies, mais il aurait été raisonnable de ramener le propos à sa meilleure moitié. La voix est empreinte d'une saine excentricité, les guitares sont nerveuses comme on les aime... On redemandera de certains morceaux comme I waited long, Kill me (franchement jouissif), ou À toi (une douceur), mais d'autres titres (la reprise du tube de Sinead O'Connor par exemple) auraient pu faire briller l'album par leur absence. Pour deux disques, c'est un demi « très bien «, mais c'est déjà très bien ! ✍ Jean-Philippe Blanchard ★★ Mail : delmsc@aol.com. Web : www.myspace.com/delamarremusic.com. BIMBO KILLERS Du sang sur les murs (autoproduit) Bienvenue dans l'univers des Bimbo Killers. Grâce à ce concept CD/Livre, (re)découvrons l'ambiance psychotique et violente des BK. Tout d'abord l'album, brutal, sombre, fidèle à leur style punk'n'roll. Tout y est : la dénonciation d'une société pourrie jusqu'à la moelle, le désespoir humain, la violence… Blindé d'invités (Leptik ficus, Pasteur Guy…), bourré de surprises diverses, l'album se veut subversif au possible, cynique et méchant. Du côté du bouquin, ouvrage collectif de 240 pages de nouvelles, dessins et BDs inspirés par l'univers glauque et sanglant des Bimbo Killers, et qui prouve en sus du côté musical, un véritable talent d'écriture. Les illustrations de Cha, Tchoupi, Beltran et beaucoup d'autres agrémentent les nouvelles de Dadu, Laureline (Soleil Noir), Pierrick Starsky (guitariste des… Bimbo Killers !) et tant d'autres… En bonus, à la fin du livre, des photos du groupe, les paroles des morceaux, accompagnés d'anecdotes diverses et variées. Un réel travail abouti que ce projet, qui confirme l'esprit d'autogestion du groupe, et nous en mets plein les oreilles et les yeux. Des explosions artistiques comme ça, on en voudrait plus souvent ! ✍ Alex Labourdette ★★★★ Web : http://bimbokillers.free.fr. ✆ 06 60 89 78 24. OLIVER NIGHT & LA BAND(E) Not in this world Oliver Night et sa (nombreuse) bande sont de retour avec Not in this world une nouvelle production pourtant bien ancrée dans la réalité. On retrouve la voix caractéristique d'Oliver, plus parlée que chantée, souvent en tandem avec celles de Sylvie Beaujard, Amélie de Vaultibault, ou Lojik, toujours dans cette même veine du parlé/chanté qui donne un côté « » désillusionné «, comme pour renforcer des textes pas toujours très gais. Les différents timbres viennent se poser sur une large toile sonore à dominante rock(s), parsemée d'influences diverses et variées à commencer par le blues. La base guitares/basse/batterie est également enrichie d'une pluralité d'instruments en tout genre, de l'oud à l'harmonica en passant par le cor à pistons, le tout bourré de touches électro. Dix-sept membres au total pour une alchimie pourtant rudement efficace, on ne peut plus cohérente, créative, et arrangée avec la manière. ✍ M.B. ★★★ Mail : olivernight@gmail.com. Web : www.oliver-night.com.
THE SATURNIANS EP (autoproduit) Quatre titres pour faire connaissance avec le rock teigneux des Saturnians. Dès les premières minutes d'écoute, on leur reconnaît une aptitude certaine à se rendre à l'essentiel avec des compos taillées sur mesure pour les fêtes lycéennes. Dans le genre pas compliqué, c'est sacrément efficace. En effet, pourquoi piocher des influences dans la discothèque à papa alors que « nous « on a les Arctic Monkeys ? Non, mais… Et puis, si vous êtes agacés par cette manie qu'ont nos groupes de forcément chanter en anglais, n'ayez pas d'inquiétude : ici, le « singer « nous fait ça avec un accent frenchy réconfortant. En tout cas, saluons le courage qu'ils ont à faire comme tout le monde. ✍ Jean-Philippe Blanchard ★ Web : www.myspace.com/saturnians. ❐ BASTA PAÏ PAÏ Plume de daim (autoproduit) Basta Paï Paï, ils sont onze. Donc, c'est plus qu'un groupe. C'est au moins une équipe de foot, une communauté. Portons une oreille attentive aux coups de gueule de ces farfadets : « Mais pourquoi tu creuses ? Face de pelleteuse… », et à les entendre jouer, on jurerait qu'ils s'éclatent plus que nous autres citadins ! Ambiance festive, chants théâtraux, rythmes syncopés, les BPP pratique un ska écolo qui agit tel un rayon de soleil sur nos mines fades. « L'eau le fromage, c'est ça qui nous met en nage… ». Ça tombe bien, nous aussi ! ✍Jean-Philippe Blanchard ★★★ Mail : bastapaipai@hotmail.fr. Web : www.bastapaipai.com. ❐ MALAKWA Feed the machine (Urgence Disk Records) « Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme ». Voilà le thème de l'album de Malakwa. Feed machine se propose d'extirper vos instincts animaux hors de vos entrailles. Et aux grands mots, les grands moyens ! Le pessimisme du groupe s'appuie sur une construction sonore supersonique. Revendicatif et vindicatif, le propos est martelé sur le rythme épileptique des programmations, par ailleurs habillées de samples bien sentis. Comme quoi sauvagerie ne s'oppose pas à musicalité. ✍ Jean-Philippe Blanchard ★★★ Mail : malakwa@hotmail.fr. Web : www.malakwa.fr.st. ❐ REGGAE D'OC La Isabella (autoproduit) Pas question d'aborder les sujets qui fâchent pour les occitans. Ils vont plutôt nous parler de brochettes, d'anchoïade, de tomates, poivrons… Bref, que des sujets qui fédèrent ! Lumineuse orientation pour ce reggae festif. La Isabella, c'est Marseille sauce reggae, du reggae sauce tomate. Reggae d'Oc invente le regg'ail. Les pizzaïolos vous diront que c'est un régal. Une galette cuite au feu de bois avec des mots gourmands. Sans prise de tête ni prétention autre que de faire danser, voici un album qui donne de l'appétit ! ✍ Jean-Philippe Blanchard ★★ Mail : bernard.didomenico@wanadoo.fr. Web : www.myspace.com/reggaedoc. ❐ DEKAD Confidential tears (Boredomproduct) Dekad fournit aux insomniaques de quoi passer le temps : de l'électro raffinée et nocturne. La musique du trio lève les inhibitions imposées par la lumière. Sans pudeur, les voix masculines sont portées à fleur de peau le long des douze pistes. Beats hypnotiques et synthés obsédants complètent le schéma et créent l'atmosphère mystérieuse qui se dégage de l'album. Par contre la surprise n'est pas offerte en retour. Ici, tout est suggéré, au point où strictement rien ne se passe. On en arrive à se demander quel est l'objet. Malheureusement, quand le disque s'arrête de tourner, aucune réponse n'a été apportée. - Jean-Philippe Blanchard H ✍ Jean-Philippe Blanchard ★ Web : www.myspace.com/dekadmusic. ❐ CELLULOIDE Naphtaline LP (Boredomproduct) Les marseillais de Celluloide s'occupent de reprendre des morceaux poprockeighties et de les ressortir façon électro. Bref, c'est du vu et revu, mais attention : ça peut être sympa ! Puisque l'original ne suffisait pas, c'est une reprise des Amoureux solitaires de Lio qui ouvre la compil'. S'en suivent des versions sucrées de titres de Depeche Mode, The Cure ou Dead Can Dance. Happy house de Siouxsie and The Banshees constitue le bon moment de l'album. Pour chaque chanson, c'est Darkleti qui pose sa voix androgyne sur des programmations type Pop Corn. Un disque à réserver aux nostalgiques du son de leur vieux Game Boy ! ✍ Jean-Philippe Blanchard ★ Web : www.celluloide.online.fr. ❐ ENKY Démo (autoproduit) Enky nous propose un aperçu de son style extravagant à travers ces trois titres. Le jeune homme est auteur compositeur d'une pop fraîche au son charnu. See the future, un premier morceau très excitant, nous donne envie d'en entendre plus. Une formation classique grattes, basse & drums est bien aidée par les interventions d'un clavier pertinent. Les chansons auraient peutêtre gagné à être plus courtes, mais on ne peut pas reprocher au pétulant auteur-compositeur de vouloir trop en faire. Le talent est là, quoi qu'il arrive. On attend la suite. ✍ Jean-Philippe Blanchard ★★★ Mail : enkyweb@hotmail.fr. Web : www.myspace.com/enkyspace. ✆ 06 84 63 07 54.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :