Nos'Arts n°9H jan/fév/mar 2011
Nos'Arts n°9H jan/fév/mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9H de jan/fév/mar 2011

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Facebook.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Pouvez-vous nous parler de votre « Style » et de vos techniques ? J’appelle mon style le Pop Expressionnisme. Pour faire simple, c’est un mouvement hybride, à mi-chemin entre l’expressionnisme abstrait et le Pop Art. Mais cela ne s’arrête pas là. C’est aussi un travail personnel expiatoire, introspectif, qui me soulage, car frôlant souvent mon inconscient. Concernant mes techniques, elles sont toutes très personnelles. Je travaille généralement en quatre étapes. D’abord le fond abstrait. Ensuite, je prépare toujours une maquette pour mes portraits. En partant d’une photo originale ou d’un mix de plusieurs, j’effectue un long travail graphique préalable, sur lequel j’ajoute des éléments. Je sélectionne les zones d’ombre et de lumière avant de les recomposer sur la toile. Puis tous les détails. Enfin, je ré-harmonise le tout en réadaptant des éléments du fond au visage, par de petites modifications, afin de rendre le tout le plus puissant possible. Sur ma dernière œuvre par exemple, j’ai apporté de nombreuses modifications, avant d’arriver au résultat escompté, à savoir plus de douceur dans ce visage. Beaucoup de modifications peuvent donc intervenir dans ce processus d’évolution. Quelle serait votre égérie si vous deviez en choisir une ? 10 1. 2. 3. 4. 5. Alors là, la question est difficile, des égéries qui m’inspirent, j’en ai chaque jour de nouvelles. Ce que je recherche plutôt c’est ma muse, telle Gala sans qui Salvador Dali n’était rien. (Selon ses propres dires). Je sais que je me réfère à un artiste hors norme, éminemment talentueux et intelligent, honoré par son œuvre, je ne me comparerais donc pas à un si riche et sage esprit. Mais sa description de leur alchimie dans son journal intime, que j’ai lu, est convaincante et me fait parfois rêver d’une telle relation. Quels sont vos projets ? Après de nombreuses expositions en France et à l’international, comme à New York, Pékin ou Shanghai, cette année, je reprends le travail avec vigueur et inspiration. Plusieurs œuvres que j’ai en préparation évidemment, mais pas seulement. Je prépare actuellement plusieurs expositions en France (Paris, Toulouse et peutêtre Lille et Nice), mais aussi des concours en France et en Europe. Un projet d’un petit livre/Catalogue rétrospectif de mon travail également. J’ai toujours de multiples projets en cours. J’aimerais pouvoir me dédoubler à l’infini, pour gagner du temps. J’ai bon espoir qu’un jour un scientifique fou apporte une réponse matérielle à ce problème...
Si vous avez des besoins aujourd’hui, quels sont-ils ? Une galerie à Paris et Lille (lieux de mes deux ateliers) qui me représenteront toute l’année, avec qui construire un partenariat durable. Un agent serait aussi le bienvenue. Un éditeur avec qui produire, éditer et diffuser mon projet de livre. Une agence de relations presses ou un responsable RP. Un mécène ou une subvention, Si quelqu’un, une entreprise ou une collectivité territoriale désire s’investir à mes côtés pour m’aider à développer mon travail et me suivre, je serais enchanté et je suis sûr que cela m’aiderai énormément, car les revenus d’un artiste, sont comme chacun sait par définition aléatoires, voire oscilloscopiques ! (rires) N’oublions pas non plus que les entreprise peuvent défiscaliser une partie de leurs impôts en investissant dans une œuvre d’art. Je suis également en ce moment à la recherche d’un nouvel atelier à Paris. N’hésitez pas à me contacter, si vous avez des propositions. Où peut-on acheter ou voir vos œuvres ? Vous pouvez les retrouver bien sûr sur mon site internet, www.thomasmainardi.com, sur ma page Facebook, qui retranscrit mes projets, les expositions, concours, vente 1. Juste pour un regard 2. L’importune qui m’a vu pleurer une émeraude 3. Le Parfum envoûtant des ténèbres parisiennes 4. Les larmes du Golgotha 5. 3,33 secondes avant la rencontre et les premiers balbutiements de l’amour 6. Jim was strange aux enchères, en temps réel. Je pense que l’interactivité et le trafic généré par ce réseau social permet d’avoir un contact différent avec son public et de l’élargir vers des personnes qui ne s’intéressent pas d’habitude ou peu à l’art contemporain. Pour les autres sites, il suffit de taper mon nom dans Google, bien sûr. Pour les voir véritablement et les acquérir, il suffit de venir aux vernissages, aux expositions ou de me rendre visite à l’atelier. Pour toute demande de prix ou pour acheter une œuvre, il faut me contacter par mail ou téléphone. 11 Peinture - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :