Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avr/mai/jun 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Mas, parrain du numéro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
85 ARTS DE VIVRE De vert et d’eau Marjolaine Lasserre Marjolaine Lasserre évolue avec bonheur dans les jardins. Mais pas seulement. Aujourd’hui, son approche du paysage et surtout sa créativité lui permettent aussi toutes sortes de fantaisies. Pourvu qu’elles soient naturelles. Sans doute un signe. Les arts appliqués, un passage chez le designer François Azambourg n’y auront rien fait. Avec un tel prénom, Marjolaine ne pouvait que s’inscrire dans les pas de son maître, Patrick Blanc. Déclic au Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire et la voilà partie pour l’école supérieure d’agriculture d’Angers « pour y comprendre le végétal ». Puis Derbez à Saint Tropez où elle conçoit des jardins extraordinaires autour de somptueuses villas du Golfe et retour à Marseille - où elle a grandi - pour s’accrocher définitivement à sa passion, le mur Contact : laforetdebout@gmail.co Paysagiste végétal. Marjolaine l’invente et le réalise de manière brute, très contemporaine. En œuvre d’art. Egalement nourrie par les travaux de l’architecte japonais Tadeo Ando et de Andy Goldworthy, un des principaux artistes du Land Art, elle créée des jungles urbaines indoor/outdoor très graphiques qu’elle adapte aux lieux et aux situations, sans limites de formats. « Une infinie possibilité de création grâce à la technique de culture hydroponique (culture hors sol). » souligne-t-elle. Au fil du temps et des rencontres, notamment avec l’artiste Richard Campana, son travail évolue. Aujourd’hui, ils joignent leur perception de la matière, des couleurs et créent des œuvres communes où la peinture se fond dans le végétal. Et vice-versa. A l’instar de ce mur végétal intégrant une ouverture sur un ciel étoilé en trompe l’œil. La verdure comme écran acoustique, visuel, tableau, mobilier, objet, ou encore les jungle balls, une de
ses « spécialités » qu’elle décline à sa façon et de plus en plus aussi à celle de Richard Campana. Nature, peinture. Marjolaine imagine une maison végétalisée MUR AQUARIUM CARRE BLEU Mur végétal chez un particulier, couvrant un mur dans le patio. Les plantes de ce mur sont nourries uniquement par les poissons (les excrements) grace au systeme d’irrigation integré qui pompe l’eau du bassin. Au centre un trompe l’oeil de Richard Campana, représentant une ouverture sur un ciel étoilé, la ligne rouge relie le ciel à la terre, à l’eau. Format 2 mètres sur 1, installation sur mesure, le bassin est maçonné. Son étape de travail préférée ? « Le choix des végétaux et instantanément, le résultat dans la tête. Moment magique prolongé par l’installation, mais paradoxalement, l’étape la plus rapide. » Son rêve ? « Le verre, la pierre avec lesquels j’espère un jour inventer des meubles végétalisés conçus pour une maison également végétalisée ; vivre dans un espace totalement vivant, mais géré. » En attendant que tout cela « pousse » dans sa tête, elle retrouvera une nouvelle fois Richard Campana, à Marseille, à l’occasion de l’exposition d’art urbain « Cool Globes » qui se déroulera dans la cité phocéenne - également capitale mondiale de l’eau en 2012 et capitale européenne de la culture en 2013 - du 8 juin au 8 octobre 2010. Cet évènement, dont la vocation est d’engager l’art dans la lutte pour la protection de l’environnement et contre le changement climatique, se clôturera par la vente aux enchères des Globes. « Toutes ces expériences me conduisent à imaginer des solutions toujours PETIT MUR SALON Mur végétalisé de plantes exotiques, installé dans le salon d’un particulier à Marseille. Ses dimensions : 120 cm par 80 ; c’est un mur prêt à être installé à l’endroit choisi. Il est éclairé de néons ayant le spectre lumineux nécessaire au développement des plantes. Il peut également servir de décor pour des évènements, comme cela a été le cas à la foire de Marseille, un vernissage d’expo de R. Campana, un décors dans un téléfilm. plus proches des cycles naturels. Respecter la nature et rester en osmose avec elle. » Enfin, nul doute que Marjolaine parviendra à mener à bien son autre projet, celui de nous recevoir bientôt dans son show room marseillais. Histoire de mieux nous entraîner dans son univers bien à elle, forcément vert. Louis Badie MUR PARIS VEGETAUX MAUVE/BLANC Mur végétalisé de 9m 2 (3 sur 3) en intérieur, donc planté de végétaux exotiques. Il était demandé des zones gris, clair, rose pâle, couleurs irrisées. Donc choix parmi les Begonia Rex, Tillandsia, Peperomia, notamment. Des spots orientés vers le mur apportent la lumière nécessaire à la vie des plantes. L’arrosage est integré, avec bassin, en circuit fermé, comme pour tous mes autres murs. Je ne fais jamais d’arrosage à eau perdue, pour des raisons de gestion des ressources. Le lieux est une grande pièce d’anciens ateliers dans le 7 eme à Paris, louée pour des expositions, fêtes, signatures de livres, réunions. 86 Arts de vivre - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 1Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 100