Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avr/mai/jun 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Mas, parrain du numéro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
69 JONGLAGE Le hasard fait de Denis Poumier un jongleur reconnu internationalement Dans les années 1980, il y a eu une multiplication des écoles de cirque. Denis Poumier fait alors, à l’age de treize ans, un stage de jonglage, pendant les vacances, revient emballé, et depuis lors, ne cesse de jongler. Après deux années d’université, il entre à l’école du cirque, de Rosny sous bois, puis de Chalons en Champagne, lieux qui lui permettent de rencontrer de nombreux artistes du spectacle vivant, danse, théâtre, acrobatie, mais Denis reste dans sa discipline, le jonglage. A sa sortie de l’école, il commence à se produire au cours de festivals, et rapidement monte sa propre compagnie, « Les Objets Volants », qui crée PORTRAIT Crédit Photo : Sylvain Garnavault Extrait du spectacle Transparences Denis Pomier « Les rencontres de jonglage » du 16 au 18 avril 2010 à La Courneuve www.lesobjetsvolants.com info@lesobjetsvolants.com des spectacles de jonglage. Il y a différentes approches et techniques de la manipulation, qui, pour l’artiste, sont autant de moyens d’expression différents. « C’est l’objet qui me suscite quelque chose, et à partir de là, je me laisse guider par la matière, que ce soient des objets mous tels que coussins ou polochons, ou des balles à rebond, des anneaux ou encore des objets que j’invente. » Le jonglage, cirque ou théâtre Avant 1980, le spectacle de jonglage n’existait pas, on pouvait en voir seulement dans les cirques, puis progressivement, les différentes disciplines, comme la danse, les clowns, ou le jonglage ont élargi leur public en se produisant dans les salles de théâtre,
Crédit Photo : Fanny Griffon Extrait du spectacle Pouf ce qui permet au cours d’une heure de spectacle, contrairement au cirque, où celui-ci dure quelques minutes, de développer un discours « sans parole » plus fin, avec apparitions et disparitions de la scène, ainsi que d’avoir de nouvelles expériences. « Monter un tel spectacle est long, insiste l’artiste, cela peut s’étendre sur deux années, ce qui permet de réfléchir et de mûrir ses idées, mais il faut cependant s’exercer et pratiquer tous les jours. » Denis travaille avec différents partenaires, jongleurs, techniciens, mais il se considère comme le moteur et le noyau dur, car c’est lui qui amène les idées et monte les projets. Le jonglage n’a pas de frontières, puisqu’il n’y a pas la barrière des langues, aussi se produit-il en France comme à l’étranger. Les spectacles durent généralement quelques jours, ce qui permet à l’artiste d’avoir une plus grande liberté, de s’exprimer plus largement que s’il était « ficelé » par un contrat long, comme cela est souvent le cas dans les pays voisins. Ils varient suivant le lieu et le public, pour le jongleur, c’est toujours un défi. Le spectacle est vivant, ça bouge tout le temps, il faut toujours intégrer des petites variantes, pour s’amuser, et ainsi plaire au public. En tant qu’intermittent du spectacle, il enseigne dans une école de cirque, l’académie Fratellini, en effervescence permanente, du fait des nombreux artistes qui la côtoient, et constate que ce monde évolue beaucoup vers le spectacle unique. Stimulés par les apprentis, Denis est obligé de toujours se remettre en question, principalement dans la décomposition des mouvements qui sont codifiés, comme une partition de musique, « La partition du jongleur ». Bruno Lépine 70 Jonglage - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 1Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 100