Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avr/mai/jun 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Mas, parrain du numéro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
CINéma 57 Du théâtre à la télévision, l’actrice Lilou Fogli reste libre. Sans étiquette. Ou plutôt sans « emploi » comme on dit dans le métier pour justement mieux endosser tous les rôles qui lui plaisent, tous différents. Et c’est bien ça l’intéressant. C’est reparti pour un tour… de Piste ! En effet, le grand succès d’Eric Delcourt « Hors Piste » joué toute la saison 2009 a repris du service cette année au théâtre Bastille jusqu’à… « On ne sait pas. Nous avons repris la pièce cette saison à la demande du public et on prolonge, on prolonge. En fait, on ne sait pas vraiment jusqu’à quand, tant le spectacle cartonne », confie-t-elle. A à peine plus de 30 ans, Lilou aussi cartonne. A 16 ans, elle « monte » à Paris pour entreprendre une maîtrise en finances. Mais toujours le théâtre bien présent dans un coin de la tête. Quelques expériences professionnelles, notamment chez Lilou de la scène à l’écran www.artmedia.fr portrait LVMH, puis départ pour New-York où, enfin, elle dévore sa passion à l’Actors Studio pendant les trois années obligatoires. Vous savez, la méthode inspirée de Stanislavski qui consiste, pour le comédien, en une recherche psychologique très fouillée dans sa propre histoire. La mémoire sensorielle ou, en d’autres termes, « je ne joue pas, je suis ». Difficile. Mais pour Lilou, un bonheur qui l’amène sur les scènes de plusieurs théâtres de New-York puis, en 2006, la revoilà à Paris, apparaissant ici et là, par exemple avec Zabou Breitman dans Vérités Assassines de Arnaud Sélignac et au théâtre du Petit Gymnase dans « Jupe Obligatoire ». La distinction de Lilou Fogli ? Sa voix. Une vraie voix de scène qui l’a conduite, et c’est assez paradoxal, à jouer la comédie au théâtre et des films noirs au cinéma. Ce qui est loin de lui déplaire... Aujourd’hui, son actualité est plutôt chargée. On l’a vue dans « Légende de sang », un film de Julien Séri (sorti en mars dernier sur ciné Frisson) puis aux côtés de Michèle Bernier et Bruno Madinier dans « Tombé sur la tête », une comédie signée Didier Albert (TF1), sans compter la série Braquo d'Olivier Marchal, sortie sur Canal + en automne dernier (DVD disponible). « Nous sommes d’ailleurs en pleine préparation de la saison 2. » Enfin, Lilou coécrit actuellement une comédie romantique très originale, avec Eric Delcourt : Le César de Rosalie. « Pour bientôt. » Et de préciser que d'autres projets sont en attente de signature... mais « chut ! » Louis Badie
L’association Alakissmen dirige depuis plusieurs années des ateliers d'éducation à l'image, auprès des jeunes de 11 à 30 ans. Les intervenants bénévoles, issus des métiers de l'image et du son, sont habitués à travailler auprès de publics dits sensibles, sur des thématiques telles que l'exclusion, les rapports sociaux, la solidarité, l’amitié, etc. Ces ateliers permettent aux jeunes participants d’exprimer leur créativité en leur faisant découvrir les nombreux métiers du cinéma. Afin de valoriser ce travail, l’association a mis en place le Festival Cinématographique, Populaire et Urbain ALAKIS’LAND, dont les deux premières éditions ont été un franc succès : de 2007 à 2008, le festival a démontré sa force créatrice, mobilisatrice sur le terrain dans la région Ile-de- France, puis au niveau international avec le parrainage sur la deuxième année du célèbre acteur Antonio Fargas, alias Huggy Les Bons Tuyaux de la série culte Starsky et Hutch. Durant l’été 2009, les bénévoles de l’association ont décidé d’organiser un atelier vidéo VOS DONS : ASSOCIATION ALAKISSMEN 7 RUE DU 19 MARS 1962 93450 ILE SAINT DENIS CONTACT : WWW.ALAKIS.COM L'ASSOCIATION un peu spécial : à partir d’un scénario de quelques pages intitulé « Raquette », ils ont proposé à des jeunes de L’Ile-Saint-Denis (93), puis de Grande-Synthe (59), de tourner un véritable court métrage, encadrés par des professionnels du cinéma. ELABORATION DU PROJET « RAQUETTE » « Raquette » aborde les thématiques douloureuses de la solitude, des rapports de force entre adolescents et plus spécifiquement du racket. Objectif des ateliers Alakissmen : développer l’esprit critique des adolescents participants, tout en leur faisant analyser des situations ; et leur permettre de comprendre que la mise en scène de l’image et du son peut orienter un message de plusieurs façons. Le but étant de montrer aux jeunes que l’action est ce qui détermine l’avenir de tous. Et le leur principalement. Le tournage des deux films « Raquette » s’est déroulé sur trois jours dans chacune des deux villes participantes. Les adolescents se sont donc retrouvés dans un contexte de travail réaliste, car contraignant, et ils ont pu voir combien le temps est précieux sur un tournage. Tous apprentis acteurs pour le coup, ils ont pris conscience qu’il s’agissait d’un vrai métier nécessitant de l’entraînement et de la persévérance, loin des paillettes et des caprices de stars dont nous inondent les médias. Deux projections ont été organisées à l’issue de la postproduction de « Raquette » : l’une à Grande-Synthe, au cinéma Le Varlin qui était aussi le parrain de l’opération, et la seconde au Marquis, un bar de L’Ile-Saint- Denis où se produisent régulièrement des groupes musicaux de tous horizons. La diffusion publique sur grand écran de ces films avait pour but la valorisation de l’implication de ces jeunes, qui ont vu là à la fois l’aboutissement de leur travail et sa récompense. Les participants sont repartis avec le DVD des films sous le bras. Forte de ce succès, l’association Alakissmen a lancé un appel aux dons afin de poursuivre l’expérience des tournages de « Raquette », et d’en faire profiter un maximum de jeunes gens des quartiers populaires.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 1Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 100