Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
Nos'Arts n°6 avr/mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avr/mai/jun 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Pierre Mas, parrain du numéro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
49 Artiste Agenda culturel de la ville page 89. PARIS MODE Accessoires Muriel Sutter Oulahop ! (1) www.sac-oulahop.fr Salon des créateurs de mode La cour du Marais 81 rue des archives 75004 Paris les 10 et 11 avril 2010 (1) Sac « Carré Oula Noir » 140,00 (2) Sac « Amélia » 150,00 € (3) Sac « Les Amies » 170,00 € (4) Sac « Carré Rouge » 80,00 € (5) Sac « Les colliers de LoLa » 140,00 € (6) Sac « Le petit argenté » 150,00 € PORTRAIT Nos’Arts : C’est amusant, pourquoi « Oulahop » ? Muriel Sutter : J’ai choisi le nom Oulahop ! pour sa résonance... le Hop ! représente à mes yeux, un mouvement, une attitude qui se démarque, une certaine légèreté... et le Oula amène du dynamisme ! donc Oulahop ! doit représenter une certaine façon d’être. Nos’Arts : Depuis quand êtes-vous dans l’univers de la mode ? Muriel Sutter : Je suis depuis assez longtemps dans l’univers de la mode. Etant diplômée des Beaux Arts, j’ai toujours eu une attirance pour la création. Après mes études, mon mari s’est retrouvé sur Auxerre où les perspectives créatives étaient assez réduites pour moi... J’ai eu 2 enfants et je me suis « mise entre parenthèses » pendant 19 ans. J’exprimais mon envie de créer en réalisant des vêtements pour moi-même et pour mes enfants, des vêtements originaux... une façon pour moi de m’exprimer. Nos’Arts : Comment vous est venue l’idée de créer cette ligne de sacs personnalisés ? Muriel Sutter : Il y a 3 ans, j’ai eu un très gros accident de voiture où j’aurais pu mourir. Cet accident a été un véritable électrochoc ! J’ai réalisé qu’il était temps pour moi d’ouvrir les parenthèses... Pendant ma convalescence, j’ai commencé à échafauder des plans. J’ai réfléchi à ce que je pouvais apporter aux femmes. Quoi de plus important pour une femme ? Qu’emmène-t-elle partout dont elle ne puisse se passer ? Le SAC était une évidence ! Mais par contre, chaque femme a des goûts et des exigences différents... D’où l’idée de le personnaliser. Les sacs que j’allais créer allaient être des sacs uniques et originaux correspondant aux désirs de chacune ! Pour moi, le sac porté devait mettre en valeur une tenue ou affirmer une personnalité !
Nos’Arts : Quelles sont vos sources d’inspiration ? Muriel Sutter : Mon inspiration dépend de plusieurs choses : j’ai toujours sur moi un petit carnet où je note ou dessine pas mal de choses... Bien entendu, je feuillette les revues féminines pour regarder les tendances et les couleurs du moment, mais le plus souvent, je me laisse guider par les matières que j’utilise... je suis sensible aux couleurs... J’aime opposer les matières. Je suis toujours à l’affût de matières originales : en ce moment, je travaille avec une artiste qui fond des tissus et de la laine dans une texture proche de la résine. J’intègre ses bandes sur mes sacs et cela leur apporte une touche très originale ! Les clientes ont souvent une demande précise de la taille ou de la couleur de leur sac. Elles me contactent, nous en discutons ensemble, je les conseille. Elles ont l’impression de créer virtuellement leur (2) sac et moi je leur réalise ! Nos’Arts : Parlez-nous un peu de leur fabrication Muriel Sutter : La fabrication d’un sac est, après le croquis, le moment le plus important pour moi. C’est là que je vais pouvoir m’exprimer le mieux ! Je place toujours sur ma table toutes les matières qui s’harmonisent ou que j’ai sélectionnées pour sa réalisation. Il me faut à peu près 30 à 40 mn pour le visualiser... Ensuite, dans ma tête, il est réel, il ne me reste plus qu’à le confectionner. Il me faut entre 8 et 12 heures pour qu’il soit fait. Toutes mes finitions sont soignées et me prennent beaucoup de temps. Quelquefois, je peins sur une toile un visage ou un motif. Cette (3) (4) (5) (6) peinture est ensuite imprimée en impression numérique. Cette toile est intégrée sur le sac. Pour une touche encore plus personnelle, certaines clientes me confient une photo par mail (de leur enfant ou d’un souvenir de vacances...), je la fais imprimer sur toile et je l’utilise sur le sac dans la dimension qui convient le mieux. Je le fais également avec des photos libres de droits. J’utilise toutes sortes de matières, lainage, toile, velours, fourrure synthétique, simili cuir, suédine et bien entendu cuir et peaux en tous genres. Nos’Arts : Dans quels magasins peut-on trouver vos sacs ? Muriel Sutter : Pour l’instant, mes sacs sont à vendre dans quelques boutiques : Auxerre, Cap-Ferret et bientôt Vézelay. Ma petite entreprise est toute jeune. Dès que j’en ai l’occasion, je prends mon Book et je me présente aux boutiques. Je suis en attente de certains contacts. Je participe à quelques salons et expos sur Paris ou dans d’autres villes. Je suis sur 2 sites de créateurs. Mes ventes se font principalement sur mon site www.sac-oulahop.fr Nos’Arts : Avez-vous des besoins particuliers aujourd’hui ? Muriel Sutter : J’aimerais que l’on puisse trouver mes sacs dans des boutiques de création sur Paris ou dans d’autres grandes villes. Mon souhait est bien entendu que cette belle aventure continue. Bientôt, je vais agrandir mon atelier et je vais chercher une petite main qui pourra m’aider... Propos recueillis par Stéphanie Le Petitjean 50 Accessoires - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 1Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 6 avr/mai/jun 2010 Page 100