Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév/mar 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,6 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Guillaume Durand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
83 danse Pour Nos’Arts, la chorégraphe Carlotta Sagna évoque son parcours dédié corps et âme à sa passion. Et nous fait pénétrer dans l’univers très clos de ses créations, notamment dans celui d’Ad Vitam, un solo qui raconte un personnage sur le fil, au bord de la folie. A 4 ans, Carlotta Sagna faisait ses premiers pas… de danse. « Mon désir pour la danse est apparu très tôt en moi. Et également très tôt, tout le reste m’ennuyait, l’école, par exemple, me semblait une perte de temps confie-t-elle. C’était très clair, la danse ». Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, sa mère, Anna, alors chorégraphe et pédagogue à Turin, n’y est pour rien. Ou presque. « Elle ne m’a jamais encouragée ni poussée à suivre sa voie ». Et pourtant, à à peine 15 ans, elle quitte l’Italie natale pour l’Académie de Danse Classique de Monte-Carlo et un an plus tard, se retrouve à l’école Mudra, fondée par Maurice Béjart à Bruxelles. Sa carrière débute et Carlotta danse très vite dans plusieurs créations de Micha Van Hoecke et avec Anne Teresa De Keersmaeker pour la compagnie Rosas où elle reste 5 ans. De Rosas, elle dira « même si je me suis éloignée de son travail, il reste en moi quelques traces ». Curieuse, elle s’essaye aussi au théâtre avant d’intégrer, en 1993, la Needcompany dirigée par Jan Lauwers. Là, elle est interprète dans toutes ses pièces et signe même les En bonne compagnie Contact : caterinasagna@caterinasagna.org www.caterinasagna.org Philippe Gladieux
Carlotta Sagna chorégraphies de Caligula, de Morning Song et de Needcompany’s King Lear. « Une grande influence pour ma carrière. J’y ai tout appris. » C’est d’ailleurs avec le soutien de Needcompany qu’elle créée sa première pièce « A » en 2002, où elle met en scène Lisa Gunstone et Antoine Effroy. Mais parallèlement à ce dense parcours, Carlotta est toujours restée très proche de sa sœur, Caterina, également chorégraphe. Elle l’accompagne notamment dans sa pièce Heil Tanz en prenant en main la direction d’acteurs et toutes deux montent « La Testimone », duo dansé et joué sur des textes originaux de Lluisa Cunillé et Relation Publique où elle joue son propre rôle de soeur/co-chorégraphe. Philippe Gladieux Juste une formalité En septembre 2009, Caterina et Carlotta décident d’unir leur compagnies respectives pour poursuivre leur travail commun et fondent la compagnie Caterina & Carlotta Sagna. « Cela ne change rien. Nous avons toujours travaillé ensemble, l’une pour et avec l’autre. Il s’agit seulement d’officialiser et de simplifier une situation qui existait déjà. C’est le bon moment pour toutes les deux, voilà ! ». A propos d’Ad Vitam, elle dit : « J’avais très envie d’un solo pour creuser la thématique de la folie. Sans compromis ni obligations ». Pour danser ce personnage sur le fil, Carlotta a beaucoup lu et s’est longuement renseignée sur ‘l’état’de folie mais finalement, elle abandonne ses recherches pour aller fouiller dans ses propres méandres. « Où se trouve ce point ? Cette limite ténue entre la sensibilité aigüe et la folie pure ? Et je l’ai très vite trouvée avoue-t-elle. Je me suis aussi imbibée des cahiers que tenait ma mère. J’ai mis deux ans pour créer cette pièce qui a été présentée pour la première fois en janvier 2009 ». Reprises prévues au Théâtre de l’Agora à Evry le 12 mars, et du 4 au 11 mai au théâtre de la Bastille à Paris. Plus un calendrier très chargé, dont C’est même pas vrai, création 2010 présentée les 13 et 14 février dans le cadre de Hors saison à Marne-La-Vallée. Renseignez-vous. Louis Badie 84 Danse - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 1Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 100