Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév/mar 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,6 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Guillaume Durand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
CINéma Rencontre avec... 61 C’est dans les locaux du cinéma « Le Nouveau Latina 1 » que Vincent Paul-Boncour nous a reçus. Il est un des plus actifs éditeurs de DVD et distributeurs de ces films que les vrais amateurs découvrent ou redécouvrent avec un vif intérêt. L’amour du cinéma, qu’il partage avec ses plus proches collaborateurs, motive sa volonté de mettre en valeur les trésors enfouis du 7 ème art, en les exhumant du patrimoine, en les décryptant et commentant. Devenu très tôt cinéphile, après des études en Sciences économiques, il acquiert une première expérience au cinéma Mac Mahon, avant de créer il y a onze ans, Carlotta 2, avec le souci de réhabiliter ces films anciens et le travail des cinéastes qui bâtirent une œuvre pertinente. En quelques années, Carlotta est ainsi parvenu à constituer un important catalogue auquel recourent ceux qui apprécient et interrogent le cinéma autant que son histoire. Les priorités éditoriales de Vincent Paul-Boncour et de son équipe sont centrées sur la réédition des films pour en constituer une base de référence. Vincent Paul-Boncour Au-delà des bonus habituels, simples making-of qui sont venus s’ajouter aux films avec l’apparition des DVD, Carlotta ambitionne d’enrichir cet accompagnement d’explications culturelles. Aussi font-ils appel à des universitaires, aux techniciens ou scénaristes et producteurs ayant participé aux tournages, quand ils ne retrouvent pas traces des commentaires des réalisateurs eux-mêmes à travers interviews et autres interventions télévisées. C’est ainsi que ces derniers temps, ils ont proposé un éclairage nouveau sur certaines des œuvres de Mizoguchi Kenji, Ozu Yasujiro, Douglas Sirk ou encore Allan Dwan (Voir rubrique Sélection DVD in Nos'Arts 5 pages 67-68). Ils souhaiteraient pouvoir créer des intégrales. Mais les œuvres des cinéastes parfois dispersées, ont été produites par des entités aussi diverses que variées. Les droits d’acquisition appartiennent souvent à des structures totalement hétérogènes. Les droits atteignent quelques milliers d’euros et jusqu’à plusieurs dizaines de milliers pour un seul film. Tout dépend alors, pour l’éditeur, des opportunités qui se présentent, des titres proposés sur le marché, des desiderata des ayants droit et de la nature des droits de diffusion : DVD, cinéma, télévision. En règle générale, ces droits sont acquis pour une durée de 5 à 10 ans. Encore l’éditeur doit-il « remastériser » les copies selon leur qualité, c’est-à-dire rétablir les images, le son, dans leur intégrité, refaire éventuellement la traduction et le sous-titrage. Il lui faut sinon produire du moins retrouver les éléments susceptibles de constituer des bonus efficients.
un Cinéphile de Métier D’autres coûts viennent alourdir les budgets, comme le packaging, la promotion, et compromettre parfois certains projets. Cette année, le cinéma italien sera à l’honneur chez Carlotta avec la mise en avant d’un cinéaste trop tôt oublié, Pietro Germi (1914- 1974) avec la sortie de Signore & Signori, Meurtre à l’Italienne et Il Ferroviere. La réédition du Mystère d’Oberwald de Michelangelo Antonioni (1912- 2007) est prévue également tout comme une mise en perspective de films de Mauro Bolognini (1922- 2002). Le cinéma américain ne sera pas en reste avec un ensemble éditorial dédié à Edgar G. Ulmer (1904-1972) dont les amateurs se souviennent du Démon de la chair, avec Hedy Lamarr, une des actrices les plus mythiques du Hollywood des années 40. Si Carlotta a pour terrain d’investigation privilégié les films du patrimoine, Vincent Paul- Boncour ne pouvait pour autant ignorer le cinéma actuel. Aussi créa-t-il Bodega Films consacré à ce dernier, en distribuant les films dans les salles et en les éditant au format DVD. Vincent Paul-Boncour a franchi une étape supplémentaire en devenant exploitant d’une salle de cinéma. Affaire d’opportunité ! L’occasion était trop tentante de fermer la boucle en reprenant il y a un an et demi, Le Nouveau Latina. Il a dédié ce lieu aux films d’art et d’essai qui peuvent ici, sur la durée de leur exploitation moins soumise aux aléas du marché et de la rentabilité, trouver un public plus curieux, désireux de sortir d’une programmation un peu trop consensuelle. Vincent Paul-Boncour commence à éditer certains titres au format Blu-ray, nouveau standard qui implique une démarche éditoriale différente en raison de l’interactivité offerte par le support. Qui plus est la qualité des images et du son doit être davantage irréprochable que pour un DVD, ce qui limite le choix parmi les films anciens. Une autre plage à explorer s’offre aujourd’hui, celle de la VOD 3. Le risque de voir ses films perdus dans l’offre globale de tel ou tel opérateur amène Vincent Paul-Boncour et son équipe à réfléchir à une solution d’avenir incluant les compléments auxquels ils n’entendent pas renoncer. Malgré la dématérialisation désormais possible des supports, Vincent Paul-Boncour croit aux vertus pérennes des objets tels que les DVD et autres coffrets Collector etc. Nombreux restent ceux qui aiment acquérir et conserver un bel objet que le packaging met en valeur et qui favorise, au-delà de son contenu, un lien visuel ou tactile avec lui irremplaçable. 1 - 20, rue du Temple, 75004 Paris. Gérard Victor 2 - En hommage à Carlotta Valdez, grand-mère de l’héroïne de Sueurs Froides (Vertigo) d’Alfred Hitchcock en 1958, un des films fétiches de Vincent Paul-Boncour. 3 - Vidéo à la demande. 62 Rencontre avec...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 1Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 100