Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév/mar 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,6 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Guillaume Durand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
39 MODE Zoom sur... Le Musée des tissus Un musée qui va de l’avant Le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon a vu le nombre de ses visiteurs fortement augmenter depuis quelques années. « Lorsque je suis arrivée comme conservateur du musée en janvier 2005, indique Maria Anne Privat Savigny, il y avait une moyenne de soixante visiteurs par jour, aujourd’hui, il y en a trois cents ». Diplômée de l’ESSEC, elle fit un DEA d’exploitation commerciale des musées, puis l’Institut National du Patrimoine. Sa carrière débute au Centre National des Musées de France, situé au Château de Versailles et au Louvre, où elle s’occupe de la filière textile et arts décoratifs. Après trois ans, Madame Privat Savigny rejoint le Musée National de la Renaissance à Ecouen, où elle reste trois années également, en charge des textiles, tapisserie, dentelle, de la ferronnerie, de l’horlogerie, et des instruments scientifiques. « Puis un poste de conservateur s’est libéré à Lyon. Etant lyonnaise, j’ai candidaté » poursuit-elle. Depuis 2005, Maria Anne Privat Savigny est donc conservateur du Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, charge à laquelle s’est rajoutée en 2007, la direction du musée. « Dès mon arrivée, nous avons noué un partenariat avec l’EM (Ecole de Management), qui a fait une étude sur les visites muséales. » Il en est ressorti que le public régional vient l’hiver, visiter les expositions temporaires, alors que l’été ce sont les touristes, qui préfèrent les expos permanentes. Cette étude marketing a permis de connaître l’attente des visiteurs, et d’agir dans ce sens. « Nous programmons quatre expositions temporaires par an, et changeons certaines œuvres de l’exposition permanente, explique-t-elle, les collections du musée sont exceptionnelles, et nous devons les faire découvrir ». A côté de cela, le musée organise des ateliers culturels pour enfants, familles, adultes, touristes, ceci pour attirer un public jeune, et lui donner du plaisir, et dispense des cours au sein du musée, à différentes écoles, toujours pour que la jeunesse vienne et découvre. Des scènes musicales et théâtrales sont également au programme. Les visites sont commentées en plusieurs langues, et à partir de 2010, en langue des signes. Les visiteurs étrangers sont de plus en plus nombreux, le musée doit donc s’adapter à tout type de public. Bruno Lépine Le gant a toujours été une parure de protection et de luxe Maria Anne Privat Savigny devant certaines collections
Contact : oliver@oliverswan.fr www.oliverswan.fr Oliver Swan L’esthète couturier au grand coeur... Quelques boutons à trier dans l’atelier de couture parisien de sa plus tendre enfance ont ouvert la voie qui conduit à Oliver Swan, couturier : Un homme à l’écoute et au service des matières pour révéler la beauté et les particularités de chaque femme ! Artiste Agenda culturel de la ville page 93. PARIS MODE portrait 40 Stylisme - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 1Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 100