Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
Nos'Arts n°5 jan/fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jan/fév/mar 2010

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 20,6 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Guillaume Durand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
11 Clément Laurentin Contact : citizenclem@yahoo.fr www.9eme.net www.arriereboutique.fr DESSIN Nos’Arts : Comment êtes-vous arrivé dans le dessin ? C’est vraiment à partir du lycée que j’ai choisi de m’orienter professionnellement vers les arts appliqués, de faire quelque chose avec le dessin en tout cas. Nos’Arts : Vous avez toujours eu un contact avec le manuel, la création ? Oui, et puis mes parents nous emmenaient assez jeune dans les musées, voir des expos. Ils étaient bien branchés culture. Ils nous ont transmis cela. Nos’Arts : Comment avez-vous démarré votre vie professionnelle dans le dessin ? J’ai fait un BTS Arts Appliqués. Puis je suis allé faire les saisons à Avoriaz, et là j’ai rencontré l’un des membres du collectif, le 9 ème Concept. Il recherchait un dessinateur pour une marque de bière : il s’agissait soit de réaliser des tatouages éphémères ou des objets customisés à la main. Puis, assez rapidement, j’ai participé aux autres projets du groupe : aux expos, et puis à d’autres projets avec des marques. portrait Nos’Arts : Quelles sont vos influences artistiques ? Il y en a beaucoup : je suis très curieux, une espèce d’éponge.. En dessin, j’aime particulièrement Hugo Pratt. Sinon, beaucoup d’artistes du 20 ème siècle : de Cézanne à Picasso, en passant par Braque, Matisse, Magritte. Puis pour les plus récents : Warhol, Liechtenstein. Je suis par la suite revenu à la peinture classique, qui m’ennuyait quand j’étais plus jeune. Et j’ai pu vraiment découvrir les classiques. Nos’Arts : Votre travail est très personnel, nous avons assisté à votre exposition, qui se déroulait à l’Arrière Boutique du 9 ème Concept. Expliquez-nous vos choix techniques : Chacun peut faire ce qu’il veut en dessin. Ce sont les outils classiques que j’utilise : les crayons, les stylos, la plume, l’encre de chine. Il y aussi un peu de papier et de bois de placage découpés en personnages. Pour cette expo, ce sont surtout des plumes et de l’encre. En dehors de cette expo, pour les peintures, je travaille l’acrylique, l’encre, l’aquarelle et de temps en temps des craies ou des pastels.
J’aime beaucoup le dessin en noir et blanc et je travaille donc beaucoup avec les outils qui permettent de s’exprimer comme ça. Nos’Arts : Parlez-nous du collectif du 9 ème concept : Le 9 ème concept a été crée il y a une vingtaine d’années, sous forme d’association, par trois potes : Steph Carricondo, Jerk 45 et Ned. Ils voulaient simplement pouvoir vivre du dessin et de la peinture. Ils ont été aidés par Mike Sylla, un créateur de vêtements qui leur a fait customiser ses fringues. Ils ont commencé à avoir une petite notoriété dans le milieu. Puis ils se sont mis très vite à coller des stickers dans la rue. Ce sont les premiers « street artistes » des rues de Paris. Petit à petit, ça a commencé à marcher. L’association est devenue une société. Il y a eu la rencontre avec Desperados, qui est devenu un client régulier du collectif. Nos’Arts : Quelle est votre actualité ? En ce moment, il y a beaucoup de boulot pour les marques. Là, il s’agit plus de graphisme ou de concepts d’évènementiels. Bientôt, on va mettre en ligne un espace de vente : Espace Max. Artiste Agenda culturel de la ville page 93. PARIS Nos’Arts : Vous allez commercialiser des toiles numériques ? Oui, il s’agit de châssis bois entoilé imprimé en numérique. Nos’Arts : Les dessins sur les bouteilles de Desperados sont donc des créations du collectif ? Il y a les bouteilles hors série chaque année sur lesquelles nous travaillons. C’est un support assez sympa. Nos’Arts : Avez-vous un conseil ou une remarque pour ceux qui démarrent dans leur vie professionnelle dans le domaine de l’art ? Un conseil, c’est assez délicat parce que je me trouve encore un peu jeune pour avoir suffisamment de recul. Je pense simplement qu’il faut se bouger. Le collectif m’a énormément facilité la tâche. Effectivement, l’union fait la force. Essayer de ne pas trop prêter attention aux modes. Aujourd’hui, on est dans un monde abreuvé d’images. On peut être beaucoup plus influencé par les tendances du moment. Il faut essayer de développer son univers personnel, unique. Propos recueillis par Robinson Mendez 12 Peinture - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 1Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 2-3Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 4-5Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 6-7Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 8-9Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 10-11Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 12-13Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 14-15Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 16-17Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 18-19Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 20-21Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 22-23Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 24-25Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 26-27Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 28-29Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 30-31Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 32-33Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 34-35Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 36-37Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 38-39Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 40-41Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 42-43Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 44-45Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 46-47Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 48-49Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 50-51Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 52-53Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 54-55Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 56-57Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 58-59Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 60-61Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 62-63Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 64-65Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 66-67Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 68-69Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 70-71Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 72-73Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 74-75Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 76-77Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 78-79Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 80-81Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 82-83Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 84-85Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 86-87Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 88-89Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 90-91Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 92-93Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 94-95Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 96-97Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 98-99Nos'Arts numéro 5 jan/fév/mar 2010 Page 100