Nos'Arts n°2 jui/aoû 2009
Nos'Arts n°2 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 14,4 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Das, peintre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
genda agenda age www.agenda-culturel.com Expositions… CHRISTIAN JACCARD GALERIE GUILLAUME 32 rue Penthièvre - PARIS 08 (75008) Du mercredi 3 juin au vendredi 24 juillet 2009 Entre peinture et feu Le 3 juin, jour de la Nocturne Rive Droite, la Galerie Guillaume inaugure l’exposition consacrée à Christian Jaccard. Figure artistique proche du mouvement Support-Surface, Jaccard, qui est rarement exposé, travaille à l’aide d’objets naturels, de papier, de ruban ou encore d’outils enflammés. Cette exposition permet à chacun, amateurs et critiques d’art, de découvrir toutes les facettes de cette oeuvre. MARC RIBOUD LINSTINCT DE LINSTANT, 50 ANS DE PHOTOGRAPHIE MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE HÔTEL SCHEFFER-RENAN 16 rue Chaptal - PARIS 09 (75009) Manifestations Culturelles Du mardi 3 mars au dimanche 26 juillet 2009 Un témoin précieux Né en 1923, Marc Riboud entre à l’agence Magnum en 1953 : il est de tous les grands événements historiques et particulièrement dans les années 60, des mouvements de décolonisation. Infatigable voyageur, il est l’un des premiers européens à se rendre en Chine en 1957. Il multiplie les reportages en Asie, aux Etats- Unis, à partir des années 80. L’exposition présentée au Musée romantique se focalise sur sa capacité à saisir l’intensité de l’instant. La puissance de ses compositions est rendue à travers 110 tirages vintage, pour la plupart, inédits. Marc Riboud, un incontournable témoin de l’histoire de ces soixante dernières années. DIDIER PAQUIGNON TU RENCONTRERAS DABORD LES SIRENES MUSÉE DE L’ORANGERIE place de la Concorde Jardin des Tuileries PARIS 01 (75001) Didier Paquignon est né à Paris en 1958. Il peut se définir comme un artiste cosmopolite. Ses nombreux voyages lui ont en effet fait découvrir le monde entier. C’est plus particulièrement autour du Bassin méditerranéen qu’il puise son inspiration, en Grèce notamment où il s’installe à la fin des années 1980 puis en Espagne qu’il rejoint en 2003. Il vit et travaille aujourd’hui à Paris. Son oeuvre, souvent déployée sur de grands formats, offre un regard partagé sur des thèmes que certains pensaient dépassés : nus féminins, natures mortes, vues d’intérieur ou paysages urbains. Ces thèmes en apparence classiques sont « revisités » et témoignent de la vitalité de cette peinture contemporaine. LES COLLAGES DE MAX ERNST : UNE SEMAINE DE BONTE MUSÉE D’ORSAY 62 rue de Lille - PARIS 07 (75007) Du mardi 30 juin au dimanche 13 septembre 2009 Rapines géniales ? Après 1850, l’image à sensation est partout, livres et revues, presse et annonces prolifèrent. Né en 1891, Max Ernst est l’enfant de cette révolution-là. Sa culture et sa mémoire visuelles vont être mises à profit en 1933 lorsqu’il ris paris paris pa 71
nda agenda agenda www.photo-libre.fr juillet/août2009 décide, en plein surréalisme, de détourner un certain nombre d’illustrations anciennes. Il s’inspire de Sade comme de Fantômas, de Doré et Grandville autant que des couvertures de romans policiers. Le livre qui résulte de ces rapines géniales en 1936 - sans texte et se déclinant selon les jours de la semaine - permet de comprendre comment le XX e siècle s’est nourri de son prédécesseur. SPYNUMBERS PALAIS DE TOKYO SITE DE CREATION CONTEMPORAINE 13 avenue du Président-Wilson PARIS 16 (75016) Du jeudi 28 mai au mercredi 30 septembre 2009 Dans le secret des ondes. L’encodage mathématique constitue une source d’inspiration pour de nombreux artistes. Le Palais de Tokyo organise donc pour la seconde fois une exposition réunissant des artistes inspirés par le spectre électromagnétique. L’art ici se veut en dehors des limites du visuel et du sensible. Les oeuvres de Tony Smith, Ken Gonzales-Day, Jim Shaw ou encore Pascal Broccolichi sont réunies au sein du Palais de Tokyo pour représenter l’irreprésentable. MUSEE DE LA MUSIQUE CITE DE LA MUSIQUE MUSÉE DE LA MUSIQUE 221 avenue Jean-Jaures PARIS 19 (75019) Toute l’année : Du mardi au samedi de 12:00 à 18:00 Dimanche de 10:00 à 18:00 Mille choses à découvrir, de mille façons. Le musée de la Musique possède une des collections d’instruments les plus importantes au monde. C’est l’un des rares musées consacrés au patrimoine instrumental du XVII e siècle à nos jours qui aborde toutes les musiques. La collection permanente du musée de la Musique se répartit sur plus de 3000m² et réunit près de mille oeuvres (instruments, tableaux, sculptures et mobilier), dans une perspective éclairant leur contexte social et esthétique. De fréquents moments musicaux, proposés par des interprètes invités, donnent vie à la découverte des collections. Le musée de la Musique propose plusieurs façons de visiter les collections : soit de manière autonome en suivant le parcours sonore (audioguides en français ou en anglais), soit avec conférencier. Chaque jour, sont programmés des musiciens, qui jouent et parlent de leurs instruments dans le musée. Egalement, depuis plusieurs années le musée de la Musique propose différentes visites pour les personnes handicapées. Les activités, ponctuelles ou sous forme de cycles, permettent une approche sensitive du Musée et la découverte sonore des instruments. GILLIAN WEARING, CONFESSIONS/PORTRAITS VIDEOS MUSÉE RODIN 79 rue de Varenne - PARIS 07 (75007) Du mercredi 1 avril au mercredi 30 septembre 2009 La confrontation du portrait Parallèlement à l’exposition temporaire, La Fabrique du portrait, Rodin face à ses modèles, le musée Rodin propose une exposition dédiée à une vision contemporaine du portrait à travers l’oeuvre de l’artiste britannique Gillian Wearing. Pour cette occasion, l’artiste a réalisé Secrets and Lies, une nouvelle version de l’oeuvre de 1994 intitulée Confess all on video. Don’t Worry You Will Be in Disguise. Intrigued ? Call Gillian ? Le 10 avril seront exposés Trauma et Confess all on video. Cette dernière sera ensuite remplacée par Secrets and Lies. ris paris paris par 72



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 1Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 2-3Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 4-5Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 6-7Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 8-9Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 10-11Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 12-13Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 14-15Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 16-17Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 18-19Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 20-21Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 22-23Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 24-25Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 26-27Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 28-29Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 30-31Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 32-33Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 34-35Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 36-37Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 38-39Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 40-41Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 42-43Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 44-45Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 46-47Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 48-49Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 50-51Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 52-53Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 54-55Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 56-57Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 58-59Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 60-61Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 62-63Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 64-65Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 66-67Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 68-69Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 70-71Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 72-73Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 74-75Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 76-77Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 78-79Nos'Arts numéro 2 jui/aoû 2009 Page 80