Nos'Arts n°1 juin 2009
Nos'Arts n°1 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de juin 2009

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Arts Connection SAS

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : marraine du mois... Nicole Avezard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
65 danse Plus de cinq années de spectacles donnés dans tout le Moyen-Orient, des Émirats au Caire, ont permis à Djamila Hanannde retrouver l’authenticité de la Danse orientale. Une école d’exigence, de perfection, où chaque détail compte. De ses voyages, Djamila Hananna rapporté son bien le plus précieux : L’art de la Danse orientale, la culture irremplaçable de l’expérience vécue. N.A. : Comment est apparue ta passion pour la danse ? D.H. : La danse c’est le monde de mon enfance… Ces moments d’intimité et d’exultation que les femmes s’autorisaient les après-midi, alors que ma mère chantait sur les rythmes des percussions et invitait ses amies à danser. J’étais alors sans cesse sollicitée, pour la joie de ces réunions intimes entre femmes. Elles appréciaient mon énergie et ma grâce. C’était pour moi un vrai bonheur ! N.A. : Depuis combien de temps ? D.H. : J’ai aimé danser depuis toujours… Je me suis professionnalisée il y a plus de dix ans après avoir terminé mes études en Arts Plastiques et en Théâtre. N.A. : Es-tu allée en école de danse ? D.H. : Dans le domaine de la danse orientale, il y avait peu de formations sérieuses en Europe. Du fait qu’il n’existait que la voie de la transmission traditionnelle, j’ai donc démarré en autodidacte puis je suis partie en égypte pour recevoir l’enseignement d’Ibrahim Akeef au Caire. Ensuite, la formation s’est faite sur le terrain car les commandes sont arrivées très rapidement et m’ont amené à faire une carrière de sept ans dans les pays du Moyen-Orient.
ori en ta l e N.A. : Quel fut ton premier spectacle ? D.H. : C’était il y a bien longtemps en été, dans le sud-ouest de la France, au Jardin des Paradis de Cordes S/Ciel, en plein air. Si je savais depuis longtemps être destinée à la danse, c’est ce soirlà que j’ai pris la décision de partir apprendre le métier dans le berceau de la danse orientale, l’égypte. N.A. : Que ressens-tu lorsque tu danses ? D.H. : Je ressens intimement beaucoup de joie et d’amour. Je me sens en communion avec le monde qui m’entoure, tout en ayant le sentiment très fort d’être habitée par une mémoire qui me semble très ancienne. N.A. : Ta décision pour en faire ton métier est apparue à quel moment ? D.H. : Inconsciemment, je l’ai toujours su… Dès que j’ai commencé à danser, ça a été une révélation. Puis je me suis donnée les moyens de mes rêves. J’ai parcouru déjà un chemin mais la route est longue encore. N.A. : Pourquoi avoir créé une école ? Et pourquoi Albi ? D.H. : Après tant d’années intensives sur les scènes des pays arabes, transmettre a été une façon d’élargir mon horizon d’artiste. J’aime plus que tout partager et me sentir utile. C’est la raison pour laquelle je me tourne toujours plus vers l’autre… vers les autres. Albi c’est aussi la ville de mon enfance où je préserve ma vie de famille et surtout ma fille, Sarah, qui a quatorze ans… et qui danse très bien. Artiste Agenda culturel de la ville page 72. Albi Contact : djamila786@hotmail.com www.djamila-hanann.com Djamila Hanann66 Danse - Portrait



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 1Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 2-3Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 4-5Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 6-7Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 8-9Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 10-11Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 12-13Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 14-15Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 16-17Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 18-19Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 20-21Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 22-23Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 24-25Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 26-27Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 28-29Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 30-31Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 32-33Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 34-35Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 36-37Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 38-39Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 40-41Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 42-43Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 44-45Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 46-47Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 48-49Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 50-51Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 52-53Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 54-55Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 56-57Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 58-59Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 60-61Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 62-63Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 64-65Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 66-67Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 68-69Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 70-71Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 72-73Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 74-75Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 76-77Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 78-79Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 80-81Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 82-83Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 84-85Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 86-87Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 88-89Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 90-91Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 92-93Nos'Arts numéro 1 juin 2009 Page 94