Nightlife n°63 sep/oct/nov 2012
Nightlife n°63 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°63 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : God Bless Madonna

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
interVIEw 16 NIGHTLIFE Crédit Photo : DR
 » > PENELOPE CRUZ Après « Vicky Cristina Barcelona », Penélope Cruz revient dans le dernier film de Woody Allen, « To Rome with love ». A la fois actrice, égérie de parfum, épouse et mère de famille, Penélope attache la même passion ardente à chacun de ses rôles. Rencontre avec une femme ensorcelante… Vous êtes à l’affiche du dernier film de Woody Allen « To Rome with love ». Parlez-nous de lui… Woody est tout simplement un génie ! C’est un homme intelligent, créatif, talentueux… Il y a quelque chose de réellement vibrant en lui, c’est une personne tout simplement incroyable. Et il est également très drôle ! J’ai d’énormes fous rires à chaque fois que je discute avec lui. Je prends plaisir à l’écouter parler pendant des heures. J’aime particulièrement son côté décalé. C’est une personne très spéciale ! C’est la deuxième fois que vous collaborez avec Woody Allen. Diriez-vous que vous êtes sa muse ? Absolument pas ! Woody est un homme qui déborde d’inspiration. Il la trouve en travaillant sur des sujets qu’il aime. Je ne me considère pas comme sa muse car Woody n’a pas besoin de moi pour être inspiré. Je ne qualifierais pas notre collaboration en ces termes. Dans le film, vous tenez un rôle plutôt comique. Estce que c’est plaisant de jouer ce type de personnage ? Anna est une call-girl qui se laisse entraîner dans une combine et doit se faire passer pour la femme d’Antonio. Mais elle n’a pas pour autant l’intention de changer d’attitude. Ce qui donne lieu à de nombreuses situations cocasses ! Anna est très libérée, elle ne se censure aucunement et exprime tous ses sentiments sans se soucier des conséquences. C’est très libérateur de jouer un personnage qui ne se fixe aucune limite. Durant votre carrière, vous avez été dirigée par de grands réalisateurs tels que PedroAlmodóvar, Woody Allen… Avec qui rêveriez-vous de tourner ensuite ? Je reste très attachée à ces réalisateurs car ils m’ont tous apporté quelque chose. Pedroa été le premier à m’offrir un grand rôle et je lui en serai toujours reconnaissante. Il m’a toujours accordé sa confiance et je ne me lasserai jamais de collaborer sur ces films. Mais si interview « Je ne suis pas la muse de Woody Allen ! » > j’avais la chance de pouvoir collaborer avec un nouveau réalisateur, je choisirais Martin Scorsese. Il est l’un des meilleurs réalisateurs au monde ! Un autre rôle s’ajoute à votre carrière : vous êtes l’égérie d’un parfum de la marque Lancôme depuis deux ans. Est-ce un rôle qui vous tient à cœur ? Tout à fait ! Depuis mon adolescence, je suis une fan des produits de cette maison. « Trésor » a été le premier parfum que mes parents m’ont offert lorsque j’avais 14 ans. J’ai grandi avec, et cette fragrance est directement liée à des souvenirs, des événements de ma vie. C’est assez incroyable de se dire qu’après plus de vingt ans, j’en suis l’égérie ! « C’est très libérateur de jouer un personnage qui ne se fixe aucune limite » Vous êtes une passionnée de cuisine. Votre préférence : le piquant de la cuisine espagnole ou le raffinement de la cuisine française ? J’apprécie l’une autant que l’autre bien sûr ! La cuisine espagnole est sans doute celle qui me manque le plus quand je suis loin de chez moi. J’adore me rendre à Casa Botin, c’est le plus vieux restaurant de Madrid. Mais je suis également folle amoureuse de la France ! Paris est une ville magique. J’essaie d’y venir au moins une fois par an pour venir me régaler chez « L’Ami Louis » ou chez « Anahi », dans le 3ème arrondissement. J’adore vos Chefs, votre cuisine est un pur bonheur ! n) Actu « TO ROME With love » de Woody Allen, avec Ellen Page, Penélope Cruz, Alec Baldwin... DEJA DANS LES SALLES NIGHTLIFE 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 1Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 2-3Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 4-5Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 6-7Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 8-9Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 10-11Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 12-13Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 14-15Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 16-17Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 18-19Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 20-21Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 22-23Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 24-25Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 26-27Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 28-29Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 30-31Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 32-33Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 34-35Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 36-37Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 38-39Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 40-41Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 42-43Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 44-45Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 46-47Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 48-49Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 50-51Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 52-53Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 54-55Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 56-57Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 58-59Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 60-61Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 62-63Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 64-65Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 66-67Nightlife numéro 63 sep/oct/nov 2012 Page 68