Nightlife n°60 jan/fév/mar 2012
Nightlife n°60 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°60 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Guillaume Canet, gentleman charmeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
interview 22 NIGHTLIFE Crédit Photo : DR
 » > Rencontre avec les deux acteurs principaux du film « Une Vie Meilleure » de Cédric Kahn, l’un des longs métrages les plus attendus de ce début d’année. > Ce film touchant traite de problèmes très actuels… Vous y jouez un couple dans lequel chacun peut se reconnaître ! Guillaume Canet : L’histoire est en effet ancrée dans la réalité d’aujourd’hui, par rapport à ce qu’on vit dans notre société. C’est un sujet terriblement intéressant, très important à traiter, puisque la pauvreté est le quotidien de beaucoup de gens en France, compte tenu du taux de personnes en situation précaire. Tout cela est affolant. Leila Bekthi : Je joue dans un registre beaucoup plus dramatique que dans mes précédents films. Il n y a rien de plus jouissif pour moi, que d’interpréter des rôles qui sont à l’opposé de ce que je suis dans la vie. Plus il y a de failles plus j’en suis heureuse. Interpréter ces personnages, c’était un défi en tant qu’acteur ? Guillaume Canet : Le personnage que j’interprète m’a beaucoup plu par sa passion, sa dévotion, son envie, son énergie à vouloir abattre des montagnes. Ces derniers temps, j’ai surtout voulu me consacrer à des expériences nouvelles, à des personnages différents. C’est là où je trouve une vraie motivation et un plaisir renouvelé. Leila Bekthi : Une fois encore nous n’avons quasiment pas répété. Au moment du film, j’étais stressée et fatiguée... Mais je crois qu’inconsciemment toute cette fatigue et cette angoisse m’ont aidée à être en « lâcher prise », je ne me regardais et ne m’écoutais pas, je le vivais. Et Guillaume a été plus que là pour moi, je crois qu’il ne se rend pas compte à quel point d’ailleurs. Pour les scènes à Saint-Denis, vous avez tourné dans un vrai squat. Comment cela s’est-il passé ? Guillaume Canet : C’était très fort. On a travaillé dans des lieux dont j’ignorais l’existence. J’avais tourné dans le Bronx déjà et je pensais que ça n’existait que là. J’ai réalisé qu’il y avait des endroits, qu’on n’ose même plus appeler précaires, où les conditions de vie sont épouvantables, vraiment terribles, à dix minutes de l’avenue Foch. interview Guillaume Canet & Leïla Bekhti « Plus il y a de failles plus j’en suis heureuse » (Leila Bekhti) « Couple de choc » Guillaume, vous êtes réalisateur, en plus d’être acteur. Est-ce que cela complique les choses ou les facilite lorsque vous travaillez pour un cinéaste ? Pour moi, ça les facilite. Cela peut les compliquer parfois, lorsque le metteur en scène n’a pas confiance en lui. Ce n’était pas le cas avec Cédric Kahn. Maintenant que j’ai la chance de pouvoir faire des films en tant que metteur en scène, et que j’ai moins à attendre devant le téléphone qu’on me propose des rôles et que je peux faire des choix, c’est vraiment ce vers quoi j’ai envie d’aller désormais. Leila, il est vrai que vous êtes un peu devenu actrice « par hasard » ? Au fond, j’en avais envie sans mettre de mot sur cette envie. J’avais un tel manque de confiance en moi, que je n’osais même pas me dire que je désirais cela. Ma hantise depuis toute jeune est la routine, ce métier m’offre l’occasion de vivre plein de vies en une, de faire des rencontres qui m’enrichissent. Même si ce métier est très aléatoire, cette peur me « sécurise ». Racontez vous d’ailleurs votre premier casting ! C’était le casting du film Sheitan de Kim Chapiron. On m’a demandé d’improviser une scène de fausse drague avec un comédien du film, déjà engagé, je devais être timide. Du coup j’ai joué avec les sentiments que j’avais vraiment sur le moment : la timidité. C’était la première fois que je faisais cela, je n’en menais pas large. Deux semaines plus tard, Kim Chapiron m’appelait pour me dire que j’étais prise. Je me souviens du premier jour de tournage, la voiture est venue me chercher à 6h du matin en bas de chez moi. J’allais tourner avec Vincent Cassel ! n Actu) « Une Vie Meilleure », de Cédric Kahn avec Guillaume Canet, Leila Bekhti… Actuellement dans les salles NIGHTLIFE 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 1Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 2-3Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 4-5Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 6-7Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 8-9Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 10-11Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 12-13Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 14-15Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 16-17Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 18-19Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 20-21Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 22-23Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 24-25Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 26-27Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 28-29Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 30-31Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 32-33Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 34-35Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 36-37Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 38-39Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 40-41Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 42-43Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 44-45Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 46-47Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 48-49Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 50-51Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 52-53Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 54-55Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 56-57Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 58-59Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 60-61Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 62-63Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 64-65Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 66-67Nightlife numéro 60 jan/fév/mar 2012 Page 68