Nightlife n°59 oct/nov/déc 2011
Nightlife n°59 oct/nov/déc 2011
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°59 de oct/nov/déc 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Snoop Dogg... sex, drugs and Rap'n'roll !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
 » > Supertruc, Megabidule et les 4 machinschouettes Figure incontournable du cinéma depuis une décennie, le super-héros a tendance à agacer. Les fautifs ? Sa sur-représentation dans les salles obscures ainsi que l’inégalité dans la qualité de ses prestations filmiques (et ce ne sont pas les récents « Green Lantern » et autres « Captain America » qui nous feront penser le contraire).Ou lorsque quantité ne rime pas forcément avec qualité… Mais ne soyons pas toujours critiques envers cet univers car si il a une telle image auprès des cinéphiles, c’est qu’il a pâti d’un effet de mode pervers qui a mis à l’affiche trop de personnages secondaires (chère Elektra, ces doux mots sont pour toi), alors que d’autres ont eu droit à des adaptations bâclées malgré leur profondeur (comme Spawn). On constate d’ailleurs que le superhéros est souvent plus apprécié pour son « background » que pour la grandiloquence de ses super-pouvoirs. Batman en est l’exemple même. On remarque que ce qui touche surtout le public, c’est de pouvoir s’identifier à un défenseur de ses propres valeurs morales. Et si finalement le principal pouvoir d’un super-héros était son humanité ? - Nikola Krsteski - sommaire > chapter Cinéma A l’affiche• News• Interviews• Sélection DVD Crédit Photo : DR Crédit Photo : RenaudCorlouer 2 NIGHTLIFE 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 1Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 2-3Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 4-5Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 6-7Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 8-9Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 10-11Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 12-13Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 14-15Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 16-17Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 18-19Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 20-21Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 22-23Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 24-25Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 26-27Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 28-29Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 30-31Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 32-33Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 34-35Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 36-37Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 38-39Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 40-41Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 42-43Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 44-45Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 46-47Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 48-49Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 50-51Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 52-53Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 54-55Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 56-57Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 58-59Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 60-61Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 62-63Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 64-65Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 66-67Nightlife numéro 59 oct/nov/déc 2011 Page 68