Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°58 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Lady Gaga... born to be a star.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
WEEK-END Dossier réalisé par Nicolas George Photos : DR Week end caliente à » > BARCELONE ! Avec des températures flirtant avec les 30 degrés, du soleil et une atmosphère caliente à toute épreuve, c’est le bonheur à l’espagnol qui vous tend les bras à moins de deux heures de Paris ! Cap sur les Remblas, la Sagrada Familia ou encore le Maremagnum et sur une vie nocturne animée et électrique ! Bercée par la mer et la montagne, Barcelone est un écrin de soleil au bord de la Méditerranée, une cité d’avant-garde, une place forte de la création et une ville olympique au patrimoine antique riche et préservé. Un éclectisme culturel et historique qui donne tout le piment à la capitale de la Catalogne, repère de milliers de touristes et de fêtards chaque année. Ville douce et facilement accessible, se rendre à Barcelone prend parfois des allures de sacro-saint pèlerinage entre amis ou avec sa moitié. Chacun a envie de déambuler dans les rues et les parcs du célèbre film « L’Auberge Espagnole » de Cédric Klapisch, qui a parfaitement dépeint l’atmosphère, l’excentricité et la richesse culturelle de cette ville. A voir avant de partir et à revoir en rentrant ! 54 NIGHTLIFE La tradition du Tapeo Impossible de passer par Barcelone sans déguster les fameux tapas qui ont très vite été adoptés par la jeunesse locale. A n’importe quelle heure du jour, vous pourrez donc déguster aceitunas (olives marinées), calamares (calamars frits ou marinés), jambon serrano (jambon de montagne), queso manchego (fromage de brebis) et autre tortilla (omelettes de pommes de terre), dans tous les établissements des quartiers de Raval, de Gràcia, du Born, du Sants. La plupart des bars prévoit la possibilité d’une media ración, une demiassiette de tapas. Les meilleurs tapas à base de poisson se trouvent dans le quartier de la Ribera, en bord de mer, bien que les anciens chiringuitos (sorte de buvettes) aient disparu lors des Jeux Olympique de 1992. Une histoire millénaire Pour beaucoup Barcelone reste l’une des capitales culturelles mondiales parmi les plus attractives. Un large panel de notre civilisation s’offre à nous, de l’art roman à l’impressionnisme catalan, en passant par l’art contemporain et la musique qui prend, ici, ses lettres de noblesse. Un week end à Barcelone ne peut se faire sans une halte à l’incroyable Sagrada Familia à laquelle Gaudi consacra 40 ans de sa vie. Toujours en travaux (!), elle ne sera terminée qu’en… 2025 ! L’entrée à 12 euros peut en revanche en rebuter plus d’un… Passionnés d’art, rendez-vous au MACBA, le Musée d’Art Contemporain qui présente les nouveautés artistiques de ces cinquante dernières années. Faites vous également le Musée Picasso ou le Muhba, deux incontournables de la ville.
Ville idéale pour le shopping ! Entre l’avenue passeig de Gracia (les Champs Elysées barcelonais en quelques sortes), les rambla de Catalunya, la carrer de Ferran ou de Pelai, il y a largement de quoi faire niveau shopping à Barcelone pour les passionnés de mode. Incontournable parmi les incontournables, le centre commercial Maremagnum, qui flotte sur l’eau et qui propose beaucoup de boutiques pour les jeunes. Sur le Boulevard Rosa, vous trouverez une centaine de boutiques branchées. Enfin, le quartier gothique reste « The Place To Be » pour les dingues de fringues et d’accessoires avec Porrtal de lAngel, carrer de la Portaferrissa, carrer de la Palla… A découvrir en amoureux… Se balader main dans la main au parc Güell ou au parc de la Ciutadella, assister à un opéra au Gran Teatre Del Liceu, se perdre dans le labyrinthe de Horta ou encore prendre un verre « yeux dans les yeux » au Mirablau… Voilà quelques uns des petits plaisirs à déguster à deux à Barcelone, ville idéale pour un séjour avec sa belle ou son chéri. La douceur ambiante, l’accueil des barcelonais, et l’ivresse de la vie à l’Espagnole ne peuvent être qu’une invitation à l’évasion à deux ! Le paradis des noctambules Barcelone vit à 100 à l’heure. C’est une ville qui ne dort pas. Les espagnols dînent tard, boivent tard et sortent très tard. Pendant les week-ends ne soyez pas surpris si les discothèques de Barcelone sont encore vides jusqu’à 1h00 ou 2h00 du matin, elles ouvrent souvent jusqu’à WEEK-END 6h00 ! Heureusement, généralement, il y a « siesta » le lendemain ! Il n’y a pas une vie nocturne à Barcelone : comme le reste de la ville, elle est variée, mouvante et souvent spectaculaire ! Les Ramblas restent le rendez-vous des fêtards : c’est devenu le lieu de rassemblement spontané, donc n’hésitez pas à y flâner le soir venu ! Avant d’aller en boîte, choisissez un des bars branchés du passeig de Born, du quartier Raval ou du quartier gothique. Du côté des clubs, les temples Techno House sont nombreux : Jamboree, Octopussy, Bikini, Razzmatazz… Déambuler le soir pour obtenir les flyers des soirées, sésames indispensables qui vous donnent accès aux clubs gratuitement ! Dans le Barrio Gotic, quelques bars méritent votre attention, en tête de liste le Café Royale (très en vogue), le Bosc de Les Fades (féerique !) ou le Margarita Blues (cocktails renommés). NIGHTLIFE 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 1Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 68