Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°58 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Lady Gaga... born to be a star.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Crédit Photo : DR > interview 34 NIGHTLIFE « Notre musique est une fête ! Interview réalisée par Nicolas George LMFAO C’est le bonbon acidulé de l’été, et le tube en puissance que tout le monde attendait ! « Party Rock Anthem » : 40 millions de vue sur Youtube, n°1 sur Itunes, véritable carton outre Atlantique, voilà de quoi nous donner le tournis ! Une percée musicale du duo déjanté desL.M.F.A.O. qui vient de sortir leur deuxième album, un petit bijou intitulé « Sorry For Party Rocking ». Allez pour commencer, comment décririez vous votre musique ? Notre musique est une fête ! Alors viens t’amuser avec nous, baby ! Votre succès vous surprend-il ? Difficile de répondre à cette question… Mais ce que l’on peut te dire, c’est que pour nous, le rêve devient réalité ! On a toujours voulu devenir Numéro 1, cela fait longtemps que l’on travaille. Quel effet cela vous fait quand on dit que vous êtes les nouveaux Justice ou les nouveaux Black Eyed Peas ? C’est un véritable honneur et ça fait grandement plaisir ! Et tu sais pourquoi ? Tout simplement parce que Justice ou les Black Eyed Peas sont deux groupes que l’on écoute et qui font partie de nos influences. Donc c’est génial même si maintenant, il faut durer dans le temps comme eux savent le faire ! Un DJ avec qui vous aimeriez collaborer ? SteveAoki ! Il a énormément d’énergie, il est vraiment incroyable ! En set, il saute partout ! On aime aussi Erick Morillo, David Guetta… Vous êtes des dingues de mode… Votre petit truc en plus côté fringues ? On n’aime pas les marques : on fabrique nos propres vêtements ! Et en plus on les porte ! Il est là le secret (rires) ! Une « L.M.F.A.O. Party », ça ressemblerait à quoi ? On file à Ibiza, on rameute tous les gens qui font la fête sur les différentes plages et dans les différents clubs, on se réunit sur une immense plage, on fait pleuvoir du champagne, et on invite Beyonce, Jay-Z, Calvin Harris, SteveAoki, les Black Eyed Peas puis on fait la fête plusieurs jours durant ! Au fait, ça veut direL.M.F.A.O. ? Dis à ta grand mère de se boucher les oreilles : ça veut dire « Laughing My Fucking Ass Off ». Besoin d’une traduction ? Non je pense que tout le monde aura compris ! Allez pour finir, un petit scoop pour nos lecteurs ? Sortez vos agendas et gardez votre énergie, on débarque bientôt en France pour des concerts Live ! Ah, et comme on parlait vêtements un peu plus haut, on va sans doute bientôt sortir notre marque avec nos propres créations ! n Actu) LMFAO « Sorry For Party Rocking » Déjà disponible
Crédit Photo : DR > Déjà, expliquez nous le titre « Hot Sauce Committee Part Two » de cet album ! Le titre, nous ne pouvons pas vraiment vous dire ce que cela signifie. C’est un code pour plusieurs différentes opérations que nous avons vécu jusqu’à présent ! Quel principal souvenir gardez vous de l’enregistrement de cet opus ? Une sorte d’aventure, une excursion. Ou plutôt des montagnes russes ! Ou voir un zoo ! Juste une sorte de visite à une de ces attractions où vous pouvez voir tous les animaux et vous dire « Oh merde - c’est un lion là-bas », alors que je vois un éléphant. Quelque chose comme ça peut-être, je ne sais pas ! (rires) « La rue est notre essence » Beastie Boys A près de 45 ans, les membres des Beastie Boys n’ont rien perdu de leur fougue ! Mike D, MCA et Ad-Rock s’illustrent de nouveau sur la scène Hip Hop avec « Hot Sauce Committee Part Two «, album initiallement prévu en 2009. On a bien fait d’attendre car les trois compères reviennent en pleine lumière avec un superbe opus ! Comment se voient les Beasties boys en 2011 ? Honnêtes, braves, érotiques, sexys… enfin à nos yeux ! Car ce qui est sexy pour nous ne l’est peut être pas pour vous ! Après presque 30 ans de carrière, vous vous voyez toujours comme des reporters de la vie de la rue ? Pas seulement nous, mais de nombreux artistes Hip Hop et MCs. La rue est notre essence et nous sommes un peu les journalistes de terrain ! On écrit, on se documente sur ce que nous voyons et vivons et nous en faisons des chansons. Rien d’autre ! interview Pourquoi avez-vous invité NAS en tant que guest sur la chanson « Too Many Rappers « ? Nous sommes fans de NAS depuis son premier album, depuis « Illmatic ». Je pense qu’il a fait, et je pense que nous en convenons tous, une incroyable contribution au Hip Hop dans son ensemble. Nous avions effectivement parlé avec lui il y a un certain nombre d’années avec l’idée de faire quelque chose mais on n’avait jamais réussi à se réunir. Et là on a pû et on est vraiment ravi de la collaboration et du morceau ! Pas trop difficile d’être des adultes dans une culture Hip Hop plutot jeune ? C’est une question intéressanteemais on se sent toujours aussi frais ! On a me^me l’impression de cet album est notre première production hardcore ! Mais vous vous sentez adulte ? Je suis un adulte. Regardez, je porte une cravate et un blazer et tout ! Comment expliquez vous votre longévité dans le Hip Hop ? On a toujours grandi dans cet univers et quoi que l’on puisse dire, le hip hop est en constance évolution. Et donc nous avec ! Il y a toujours beaucoup d’excitation à être dans le mouvement donc ! Vos 3 albums préférés de tous les temps ? « The Clash » de The Clash, « It Takes a Nation of millions to hold us back » de Public Enemy et « Arkology » de Lee « Scratch » Perry -. n) Actu BEASTIE BOYS « Hot Sauce Committee Part Two « Déjà Disponible NIGHTLIFE 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 1Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 68