Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
Nightlife n°58 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°58 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Lady Gaga... born to be a star.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
news Musique Rubrique réalisée par Nikola Krsteski) » > Uffie, le retour de la queen du hype Après son premier album « Sex, Dreams and Denim Jeans » qui a simplement secoué la planète electro avec ses sonorités acid house, la protégée de ce cher Mr. Oizo nous revient cette année avec les mêmes ambitions de véritable raz-de-marée des dancefloors. Un nouvel album est à prévoir, en témoigne la sortie de son dernier single intitulé « Wordy Rappinghood » qui est une reprise du groupe pop des années 90, Tom Tom Club (DJ Mehdi a également collaboré à cette chanson). Cette année encore, il faudra compter sur la petite reine du Hype ! Uffie, « Wordy Rappinghood » (Because) – Déjà Disponible n The Bloody Beetroots, Le rel’electropunk à sa botte... En seulement 4 années d’activité, les néo-pionniers de la musique électronique sortent déjà un best of de leurs différents remixes. Cela peut paraître prétentieux de prime abord, mais n’importe quel adepte de musique électronique vous l’affirmera : ces deux petits italiens savent mixer. Particulièrement bien entourés par une French Touch ayant flairé le talent indiscutable des deux comparses (ils sont notamment les protégés d’Etienne de Crecy et d’Alex Gopher), ces nouveaux cadors de l’electropunk nous offre un Best of de tout premier choix pour qui veut embraser ses soirées. The Bloody Beetroots, « Best of Remixes » (Dim Mak Records) – Déjà Disponible n AKHENATON et FAF aiment la grande pomme Est-ce nécessaire encore de présenter ces deux mythes de notre bonne vieille scène Hip Hop française ? Voici donc nos trublions préférés de Massilia, de retour avec l’album « We Luv NY » qui rend hommage à la mégalopole aux taxis couleur soleil. Akhenaton évoquait déjà cette ville dans nombre de ses albums (notamment dans les chansons « New York city transit » et « l’Americano »). Cet album est aussi un véritable pied-de-nez à l’industrie du disque car il n’est distribué que sur le site akh.me-label.com/store. A noter qu’Akhenaton et Faf Larage seront en concert dans toute la France ces prochains mois. On risque de danser le MIA de l’autre coté de l’Atlantique... Faf Larage & Akhenaton, « We Love New York » - Déjà Disponible sur akh.me-label.com/store 26 NIGHTLIFE The Kooks, not The Kinks 4 jeunes anglais qui forment un groupe, le portrait pourrait faire sourire tellement il semble cliché. Méfiez-vous cependant des apparences, car The Kooks est un groupe qui a déjà beaucoup d’un grand du rock made in Brighton. Après deux albums qui ont été couronnés de succès (notamment « Inside In Inside Out » qui s’est tout de même écoulé à plus d’un million d’exemplaires rien qu’au Royaume- Uni), revoilà les enfants spirituels des Strokes, Bowie et autres Beatles avec leur dernier disque intitulé « Junk of the Heart » (sortie prévue le 12 Septembre 2011). DJ SNAKE : Quand le Serpent devient Gaga La French Touch, une expression bien souvent galvaudée et qui a presque perdu de son sens avec cet hystérie qu’a provoqué l’ascension fulgurante de David Guetta. Pourtant certains continuent de travailler dans l’ombre de leur platines pour le bien de la musique à son état brut. C’est le cas de DJ Snake, un artiste français de 26 ans qui a en ce moment une activité de plus en plus remarquable. Ses derniers faits d’armes ? Le dernier single « Shut it down » avec Akon et Pitbull et surtout deux titres signés pour l’artiste la plus influente de la scène musicale des dernières années, Lady Gaga. Le garçon a en effet produit deux morceaux pour le dernier album de la diva, « Governement Hooker » et « Bloody Mary ». Un DJ que Nightlife suit d’ores et déjà de près.
SEBASTIAN – « Total » (Ed Banger) Genre : Eléctro - Déjà disponible La nouvelle pépite de l’écurie Ed Banger ! Le « côté obscur » du label dixit PedroWinter himself. Le premier EP de l’album, « Embody » nous avait mis l’eau à la bouche et aux oreilles : l’album est une révélation et distille 22 scuds sonores à faire pâlir votre grand-mère ! Le featuring avec M.I.A. sur « C.F.T.O. » est juste jouissif et le titre « Arabest », grrovy à souhait ! Sebastian a créé ce que l’on appelle aujourd’hui le « son Ed Banger », il est donc quelque part l’âme tordue du label. Et avec « Total », Sebastian sait nous surprendre avec des tracks à la fois dark et entrainants. La patte Ed Banger & Sebastian griffe toujours. Et on aime ça, avoir mal. MICHAEL CANITROT « « So, Happy in Paris ? » » (Naïve) Genre : Eléctro/House Déjà disponible Une sélection des meilleurs sons House/Eléctro du moment avec Fedde Le Grand, Kaskade, Martin Solveig… et en exclu le nouveau single de Michael Canitrot « When You Got Love ». Tout l’univers de Canitrot et de ses célèbres soirées « So, Happy in Paris ? » dans un double CD/DVD pour revivre l’effervescence du dancefloor ! La compil de cet été ! WE ARE ENFANT TERRIBLE « Explicit Pictures » (Last Gang) Genre : Eléctro/Pop Déjà Disponible Oubliez les étiquetages musicaux, We Are Enfants Terrible nous distilles un mélange d’électro – pop – indie rock pas piqué des hannetons ! Le début d’un jolie périple initiatique ! Déjà reconnu des deux côtés de l’Atlantique, le trio lillois continue son bout de chemin avec ce premier album addictif aux influences multiples mais toujours bien senties. LYSE « Je suis Wallace Hartley » Genre : Rock Déjà disponible Exit les influences électro des groupes rock du moment, Lyse revient aux fondamentaux du genre : Guitare/Basse/Batterie/Chant. Noir Désir, Matmatah, Luke… Il y a de tout cela dans Lyse et bien plus encore ! La claque Rock français du mois (de l’année ?) s’appelle Lyse. Un nom ampli de douceur pour un album rageur, piqué au vif, entêtant et taillé dans le rock, le vrai. sélection Chaque mois, la rédaction vous offre SA sélection des tracks et albums incontournables et de ses coups de cœur à suivre ! JUSTICE « Civilization » (Ed Banger) Genre : Eléctro - Déjà disponible Le retour des justiciers et dignes héritiers de Daft Punk avec ce premier extrait de leur deuxième album (prévue pour la fin 2011). Sur l’EP, on retrouve des remixes de The Fucking Champs (metal alternatif culte) et de Mr Oizo (découpe-recolle super funky). Nouvelle électro futuriste pour nos frenchies et des remixes plus efficaces qu’un Karcher. De quoi vouloir accélérer le calendrier pour toucher du doigt leur nouvel album… THE PRODIGY « Worls on Fire » (Cooking Vinyl) Genre : Eléctro - Déjà disponible Un CD 17 titres de leur live au Milton Keynes Bowl de l’été dernier et un DVD 10 titres de leurs plus beaux Live… Prodigy nous offre de quoi s’énerver et sautiller ! Et de quoi foutre un coup de vieux aux groupes électro d’aujourd’hui ! Les Prodigy sont des bestiaux scéniques reconnus pour leurs prestations puissantes et efficaces. Un album indispensable pour revivre la quintessence de leurs sons en Live ! AMON TOBIN « Isam » (Ninja Tune) Genre : Eléctro - Déjà disponible Redessinant et brouillant les frontières entre psyché et science-fiction, entre la conception sonore et la mélodie, Amon Tobin crée avec ce nouvel opus une extension et le perfectionnement de tout ce qu’il a pû nous offrir jusque présent… Un disque d’une profondeur et d’une richesse peu communes, entre dark et dubstep, de quoi faire crépiter vos synapses avec terreur et beauté ! PLAY IT REGGAE (EMI) Genre : World Déjà disponible musiquE Sélection : Nicolas George Play It Reggae est une sympathique compil regroupant des reprises en reggae de tubes rock and soul. Un joli projet teinté de soleil qui regroupe tout de même les voix de Peter Tosh, The Heptones, Gregory Isaacs et bien d’autres… Le CD idéal pour smiler tout l’été ! Une bien belle idée réussie et originale qui ravira les amateurs de reggae et de world music ! NIGHTLIFE 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 1Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67Nightlife numéro 58 jui/aoû/sep 2011 Page 68