Nightlife n°57 avr/mai/jun 2011
Nightlife n°57 avr/mai/jun 2011
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°57 de avr/mai/jun 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mediapresse Éditions

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,8 Mo

  • Dans ce numéro : David Guetta « Pop Idol »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Dossier » > « On se rendra à une Rave party géante au Brésil en moins de 15 minutes grâce à la téléportation ! » Il est d’ailleurs également pertinent d’aborder ici la nature même de la musique qui, avec toutes les révolutions cybernétiques, a également connu une mutation fondamentale dans son approche. En effet depuis l’avénement de la musique appelée « full sensorielle », la mélomanie implique désormais bien plus que l’utilisation de son ouie. Aujourd’hui la musique est même utilisée à des fins curatives, voire médicale. Il a été découvert il y a peu que le calibrage parfait de certains sons couplés à une exposition prolongée aux UV-A et UV-B avait la faculté de guérir certains troubles comme l’anxiété ou la schyzophrénie avancée. Ainsi depuis cette découverte, de nombreuses cures sont organisées pour les patients atteints de ces diverses pathologies, et elles prennent notamment la forme de grandes Rave Party en bord de plage. La musique devant être authentique, ici point de concert holographique (étant donné que c’est une affaire de santé publique, les artistes sont même demandeurs de telles représentations afin de renforcer leur côte de popularité). Et les prouesses technologiques en terme de transport en commun font qu’il est désormais aisé pour un patient de se rendre à ces grandes cures (je rappelle que le réseau technopolitain permet désormais de joindre Paris à Brazilia en moins de 15 minutes). Cependant on remarque qu’a proliféré depuis peu un marché parallèle de fausses ordonnances permettant presque à tout à chacun de profiter de ces grands rassemblements. » > Nous avons beaucoup traité de l’apport des nouvelles technologies dans la manière de sortir en cette année 2030, mais qu’en est-il des réfractaires aux loisirs numériques et aux Rave party curatives de bord de plage ? Car le charme 54 NIGHTLIFE Le resto du futur existe : l’Inamo à Londres où les cartes sont virtuelles et vous pouvez tout commander à portée de main comme sur un Iphone géant ! du divertissement n’est-il pas de faire des rencontres bien physiques, spontanées et de pouvoir directement interagir avec sa/son prochain ? Pour ces partisans du clubbing old school, la donne a bien changée. Devenus hors-la-loi (vous comprendrez que frustration engendre excès), ils sont désormais obligé de se constituer en réseau privé ne sortant plus que dans des espaces hors de tout contrôle. Ainsi depuis l’avènement du neo-pétrole il y a quelques années, il est désormais possible pour eux de s’isoler dans des endroits qui constituaient de réels fantasmes jusque là : l’espace et les fonds sous-marins. Songez quelques instants à une Rave-party au pied de la barrière de Corail ou bien en apesanteur...sensations garanties pour ces nouveaux extrémistes libertaires... Mais plutôt que de parler d’évolution dans leur cas, devoir se cacher n’est-il pas un signe troublant de régression ? « Plus de médecins, mais des grandes cures musicales à ciel ouvert ! » Vous aurez donc parfaitement compris que le but de cette « chronique » n’est pas de vous faire imaginer et fantasmer sur le futur du nightclubbing, mais davantage montrer que le fondement de celui-ci demeure l’échange et la communion. Etre un Nightlifeur, c’est avant tout réaliser que c’est son prochain qui contribuera à ce que sa soirée soit inoubliable. Alors certes la technologie et le progrès pourront améliorer ou dégrader nos expériences futures, mais gardez bien à l’esprit qu’il n’existe qu’une chose qui fera perdurer l’esprit de fête chez l’homme : votre déhanché !
EDITION SPECIAL NUIT Pour prolonger le succès des communications chics et glamours qu’ils ont développées pour la marque Schweppes, Fred & Farid communiquants de renommée internationale ont choisi d’exprimer leur créativité sur le design d’une nouvelle collection de cans 25cl phosphorescentes spéciale nuit. Disponibles en 4 versions : Indian Tonic, Agrum, Lemon et Dark Side. Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 1Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 2-3Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 4-5Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 6-7Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 8-9Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 10-11Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 12-13Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 14-15Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 16-17Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 18-19Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 20-21Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 22-23Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 24-25Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 26-27Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 28-29Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 30-31Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 32-33Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 34-35Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 36-37Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 38-39Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 40-41Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 42-43Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 44-45Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 46-47Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 48-49Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 50-51Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 52-53Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 54-55Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 56-57Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 58-59Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 60-61Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 62-63Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 64-65Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 66-67Nightlife numéro 57 avr/mai/jun 2011 Page 68