Nice-Matin n°2015-12-06 dimanche
Nice-Matin n°2015-12-06 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-12-06 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 64,6 Mo

  • Dans ce numéro : la saison a commencé dès hier à Auron et Isola 2000.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
nice-matin les sports Dimanche 6décembre 2015 FOOTBALL Rendez-vous avec l’histoire La JSSJB vise cet après-midi la première qualification du club pour les 32 es de finale. Une situation déjà vécue par les Berlugans en 2012. Al’époque, ils étaient tombés contre Vénissieux I lyades joutes qui ne s’oublient pas. Pour Julien Audel, Saint- Jean/Beaulieu -Vénissieux du 9décembre 2012 est de celles-là. Il yatrois ans, au stade Lucien- Rhein de Menton, les Berlugans jouaient une place en 32 es de finale de la Coupe de France. Face àVénissieux (CFA2), la troupe d’Eric Escato était vaincue (0-0, 1-3 tab). Une énorme désillusion pour toute un collectif qui, au fil de ses exploits, s’était promis d’aller défier une Ligue 1ouune Ligue 2en32 es de finale. Julien Audel, lui, avait été l’un des trois malheureux à rater son tir au but (après Oleksiak et Malatini). La barre transversale avait brisé le rêve. RUGBY Le dernier épisode du championnat aconfirmé que cette poule 4 de Fédérale 2était une véritable boîte àsurprises. La chute du leader Tricastin à Châteaurenard (largement dominé la journée précédente à Nice) a rappelé que rien n’était acquis. Mais la saison qui avance et le calendrier retour n’autorisent pas les Niçois à compter sur les résultats des autres. Le CARF acertes rendu service en battant Bédarrides mais la qualification niçoise passera par son propreengagement. Par des défis rendus compliqués par une nouvelle fournée de blessés. Entreles joueurs laissés au repos cette semaine, ceux qui étaient hier encore incertains pour la rencontredujour et le souci des licences blanches, Gilbert Doucet a réussi à composer un XV de base mais peinait à remplir son banc. Une situation qui perdure depuis le début de la saison mais qui pourrait être problématique aujourd’hui face COUPE DE FRANCE (8 e TOUR)/HAUTS-LYONNAIS (DHR) -ST-JEAN/BEAULIEU (DHR) À14H Audel (au premier plan à gauche) est revenu à Saint-Jean cette saison. Il s’est laissé convaincre par Giraud et Sahour, ses amis. En 2012, il était l’un des trois tireurs berlugans à avoir raté un tir au but contreVénissieux. (PhotoC.R.) « Trop de pression » « J’avais terminé mon aventure avec Saint-Jean sur ce tir. J’avais arrêté un an et demi en partie àcause de cet échec. J’avais ressenti un ras-le-bol. Je suis ensuite parti à Sainte-Maxime en PHB l’année dernière, avant de revenir à Saint-Jean cette saison. » Cette déception, l’attaquant de la JSSJB et ses copains ne souhaitent pas la revivre aujourd’hui. Lors de leur déplacement dans la Loire, à Feurs, pour défier Hauts Lyonnais leader de sa poule de DHR. Une écurie rhodanienne qui n’a plus perdu en championnat depuis le 20 septembreetqui présente les mêmes contours que Saint-Jean. Alors que les Azuréens s’appuient sur de nombreux joueurs formés au Gym, Hauts-Lyonnais compte dans ses rangs cinq ou six éléments façonnés chez les Verts deSaint-Etienne FÉDÉRALE 2(8 e JOURNÉE) (comme Soufiane Ghoulam, frère de Faouzi, l’international algérien de Naples en Serie A). Pour Julien Audel, entre 2012 et 2015, la JSSJB est plus armée aujourd’hui pour appréhender un tel rendez-vous. « En 2012, on s’était entraîné le matin du match. Je m’étais levé à6h. On avait envie de gagner mais on s’était Nice-Nîmes:capital ! Ouassiero deretour dans le groupe pour bousculer le dauphin de la poule. (Photo François Vignola) au 2 e de poule. Des Nîmois qui n’ont flanché que deux fois cette saison : à Tricastin et àHyères-Carqueiranne. « Une équipe assez joueuse, avec un profil assez identique au nôtre mais les conditions climatiques vont niveler les valeurs des uns et des autres », explique Doucet qui ne s’attardera pas sur le résultat du week-end précédent, parce que non significatif face au dernier de poule. Une victoire bonifiée qui maintient le Stade Niçois dans la dynamique, qui alemérite « derenforcer la confiance du jeu collectif » mais qui ne sera d’aucune utilité si les Niçois venaient àchuter aujourd’hui. « C’est un match capital pour la suite, insiste le coach niçois qui en appelle àlaresponsabilité de tous. « Ilfaudra être solidaire ». Et surtout pragmatique pour aller chercher les points qui permettraient de s’installer dans le wagon de tête, de préparer ledernier match de l’année 2015 à Leucate avant de basculer en 2016 avec un probable retour des blessés longue durée. Une embellie annoncée qu’il ne faudrait pas hypothéquer sur ces deux dernières rencontres… P.P. Stade Niçois (4 e, 19pts)- Nîmes (2 e 25 pts) à 15haux Arboras L’équipe probable : Boussetta,Soler,Lauret -Aranguren, Quarrie -Tambadou, De Molder,Catoni -Mège,Medina,Ouassiero, Cutayar-Malavard mistrop de pression. On était un peu fatigué au moment de jouer et on s’était loupé. Je ne ressens pas la même chose aujourd’hui. La mentalité est différente. Avant de penser à une Ligue 1, on veut d’abord se faire plaisir. Je pense que le groupe est plus costaud mentalement. Avec des joueurs comme Ferreri, Leblanc ou Silvestri qui sortent à peine du centre de formation. Les deux derniers ont remporté la Gambardella en 2012 et ils ont l’habitude des matches à enjeu. Je pense que si l’équipe de cette année affrontait Vénissieux demain (lire aujourd’hui,ndlr), elle pourrait gagner. » Pour se montrer Plus que les seuls anciens du Gym, c’est tout un groupe qui semble touché par cette force psychologique. « J’ai l’impression d’avoir grandi, reprend le joueur formé au Cavigal Nice. A27ans, je suis plus posé. Aujourd’hui, je me dois d’être un exemple pour les autres. Je prends bien le fait d’avoir été remplaçant en Coupe de France pour le moment. Alors que je n’aime pas trop débuter sur le banc. Pour aider cette équipe, ça ne me dérange pas. J’ai une belle pression. Je me dis que j’ai de la chance d’avoir l’occasion de rejouer un 8 e FÉDÉRALE 1(9 e JOURNÉE) Pour le compte de la 9 e journée de Fédérale 1, Grasse (5 e, 17 pts) se rend cet aprèsmidi dans l’Ain pour affronter l’US Bressane (3 e, 31pts). C’est le dernier match de l’année et l’ultime rencontre de la phase aller avant la trêve hivernale. Forts de leurs trois succès àdomicile en novembre, les hommes du ROG et du tandem Fraser-Purdy ont fait le plein de confiance même si les rendez-vous à l’extérieur sont plus compliqués àgérer. Comme celui qui se profile face àune formation qui a compilé sept succès pour seulement un revers cette saison. « On y va sans pression tout en sachant que cela ne va pas être facile là-bas » souffle-ton du côté du club. Privés notamment de Tuilakepa (nez cassé), les « Rouge et Bleu » vont se déplacer avec la folle envie de réussir un « truc » face à l’USB. Solidarité et motivation sont deux des maîtres tour. Il y a tellement d’équipes qui pourraient être à notre place. J’ai fait une erreur en ratant mon tir au but, mais j’ai fait avec et j’ai avancé. J’ai pris de l’expérience. J’ai envie de prouver des choses, comme d’autres joueurs de l’effectif qui veulent une place à un niveau supérieur àlaDHR. Ce genre de rencontre est parfait pour se montrer. » Seule mauvaise nouvelle, les blessures qui ont frappé à nouveau l’effectif berlugans ces dernières semaines. Sept joueurs manqueront à l’appel àFeurs. Stéphane Martino, le coach a donc convoqué trois joueurs de la PHB dans son groupe de seize arrivé hier soir dans la Loire. Gignoli et Tahtouh, eux, sont en délicatesse avec leurs ischios. Avant un éventuel affrontement contre lePSG ou l’OM, la JSSJB va d’aborddevoir bricoler. CHRISTOPHER ROUX Le groupe berlugan : Blois (g), Quiez (g), Mansilha, Mariotti, Leblanc, Piselli, Ferreri,Giraud(cap.),Meddour,Gignoli,Audel,Tahtouh, Douala (réserve),Viera(réserve),Akakpo (réserve). Entraîneur : Stéphane Martino. Absents : Silvestri, Floridi, Jemaguer (cheville), Castelli (cuisse), Sahour (malade), Scheit, Djeroua (raisons personnelles). Grasse n’a rien à perdre VI mots de ce voyage chez un « gros » delapoule 4. Si le ROG adéjà perdu 2-3 points dans les dernières secondes (celapourrait compter dans l’optique du maintien), il compte bien profiter de ses erreurs pour ne pas en commettred’autres fatales dans les moments clefs. Quoi qu’il en soit, la troupe du président Eric Berdeu a déjà réalisé une bonne moitié de saison (4V-4D) avec une belle 5 e place qu’il faudra tenter de préserver dimanche. R. K. Le ROG rencontre ungros morceau. (PhotoX.D.)
nice-matin les sports Dimanche 6décembre 2015 RUGBY TOP 14 (10 E JOURNÉE) ToulonetNonu font le plein Larges vainqueurs (53-23) d’une formation agenaise joueuse mais inconstante, les Rouge et Noir ont célébré de belle manière l’entrée en jeu du champion du monde All Black TOULON -AGEN : 53-23 AToulon, stade Mayol, Toulon bat Agen 53 à23(17-9).Temps pluvieux, pelouse moyenne. 12341 spectateurs.Arbitre : M.Cardona (Poitou Charentes). Carton jaune : Tilsley (62, faute technique) Les points pour Toulon : 8essais : Taofifenua (15), Fernandez Lobbe (21), S. Armitage (45), D. Armitage (52), Mitchell (59, 66), Habana (63), (de pénalité 79), 5transformations Escande (16, 22, 60, 64, 79), 1 pénalité Escande (9) Pour Agen : 2essais Sadie (48), Lamoulie (80), 2transformations Francis (49, 81), 3 pénalités Francis (5, 19, 27) Toulon : D. Armitage (Habana, 58) -O’Connor, Bastareaud, Nonu (Méric, 71), Mitchell -(o) Giteau (Cooper, 64), (m) Escande -Fernandez Lobbe (cap.) (S.Armitage, 25), Vermeulen, Gorgodze -Taofifenua (Mikautadze, 58), Manoa -Chilachava (Stevens, 53), Etrillard (Guirado, 41), Fresia (Chiocci, 53). Entr. B. Laporte, J. delmas, S. Meehan. Agen : Lamoulie - Tamaz, Sadie, Heriteau (Fouyssac, 64), Tilsley -(o) Francis,(m) Balès (cap.) (Darbo,47) - Erbani (Tau, 49), Hamilton (Naikatini, 64), Vaquin -Demotte, Kotze (Api, 45) -Ryan (Du Preez, 64), Tadjer (Narjissi, 49), N’nomo (Afatia, 57). Entr. M.Blin, J.-J. Crenca, S. Prosper Evolution du score : 0-3, 3-3, 10-3, 10-6, 17-6, 17-9//22-9, 22-16, 27-16, 34-16, 41-16, 46-16, 53-16, 53-23. D ans une rencontre trop longtemps accrochée par les Agenais, il n’a pas pu traverser le terrain comme Tana Umaga l’avait fait pour ses débuts sous le maillot voilà quelques années en Pro D2. Mais, malgré les fantasmes des supporters à la simple évocation de son nom, ce n’est pas ce qu’on attendait de lui, hier après-midi. Ma’a Nonu a beau être champion du monde en titre et auréolé d’une énorme réputation, il n’en reste pas moins un homme. Timide de surcroît. Alors hier, Ma’a, après avoir regardé autour de lui, et pris la mesure de son nouvel environnement, s’est d’abord appliqué à se fondre dans le moule toulonnais. Sobre, et au service du collectif, là ou certains l’attendaient déjà tout en force et en actionsd’éclats… C’est forcément un peu frustrant, même pour lui : « Jenesuis pas vraiment satisfait de mon match, précisait-il d’ailleurs après coup.Mais c’était mon premier match, avec une seule semaine de travail. Il faut que je trouve mes repères dans cette équipe. Bien sûr, j’ai envie de faire beaucoup plus mais ça va venir… » « Aujourd’hui, ce n’était pas parfait » Entré en action dès la 2 e minute, le surpuissant troisquarts centre a quand même rendu 70 minutes tout à fait correctes, associé à Mathieu Bastareaud : « Je sais qu’il y avait beaucoup d’attente autour de nous. Mais cela ne peut pas arriver comme ça. Aujourd’hui, ce n’était pas parfait mais j’espère qu’on pourra garder Hier, pour sa première, Ma’a Nonu a fait dans la sobriété et n’a pas encore brillé. Mais cela ne saurait tarder... (Photo Luc Boutria) notre duo. » Bernard Laporte ne lui assurepas. Mais il se satisfait pleinement de cette première prestation : « Nonu, c’est un mélange de Basta et de Mermoz. Il peut jouer avec n’importe qui. Il est physique, il est technique, il est tout ! Nonu, c’est Nonu, il n’y en a pas cinquante comme lui. ». Et de rappeler quelques actions déjà déterminantes : « Quand il plaque, même les avants, il les stoppe net (n’est-ce pas Kotze, sonné pour le compte àla50 e après avoir croisé sa route ?).Ils’enroule aussi autour des joueurs, il assure la continuité du jeu… On ne le découvre pas aujourd’hui… Le RCT etToulouse font la course en tête Pau- Racing (vendredi) : 15-15 (12-6) Pau : 5pénalités de Traille (2), Daubagna (10, 24, 40) et Marques (80) Racing Métro 92:5pénalités de Machenaud (7, 21, 46, 53, 68) Castres -Montpellier : 34-19 (16-12) Castres : 4essais de Tulou (7, 50, 80+6) et Caminati(39) ; 1transformation de Kockott (50) ; 4pénalités deKockott (3, 17, 59) et Caminati(75) Montpellier : 1essai de Du Plessis (74) ; 1transformation de Catrakilis (74) ; 4pénalités de Catrakilis (5, 11, 21, 28) Stade Français -Bordeaux- Bègles : 21-24 (5-7) Stade Français : 2essais de Camara La joie des Bordelais qui, hier, ont fait rechuter le Stade-Français. (Photo AFP) (23) et de pénalité (54) ; 1transformation de Plisson (54) ; 2pénalités de Plisson (61, 76) ; undrop de Plisson (69) Bordeaux-Bègles : 3essais de Rey (39), Goujon (46) et Adams (79) ; 3 transformations de Serin (39, 46) et Hickey (79) ; 1pénalité de Hickey (66) Entre son enthousiasme et ses qualités de joueur, c’est une très bonne recrue… ». Que retiendra le All Black de sa première àMayol ? « C’était une bonne expérience. Il yaune très bonne ambiance ici… », précise Nonu sans vouloir s’appesantir sur son cas personnel. « Mais pour revenir à La Rochelle -Grenoble : 33-16 (23-10) La Rochelle : 3essais de Botia (4), Gourdon (15) et Lacroix (70) ; 3 transformations de Holmes (4, 15) et Lebail (70) ; 4pénalités de Holmes (9, 25, 36, 53) Grenoble : 1essai de De Klerk (20) ; 1transformation de Wisniewski (20) ; 3pénalités de Wisniewski (39, 43, 57) Toulouse -Oyonnax:27-03 (13-3) Toulouse : 3essais Gray (8, 53) Mc allister (58), 2pénalités Bezy (14, 28, 58), 2transformations Bezy (8, 53) Oyonnax : 1penalité Lespinas (2) Aujourd’hui (16h15) : Brive - Clermont l’équipe, nous avons beaucoup de choses à améliorer et je tiens à dire aussi qu’Agen a fait un bon match. » Nonu dira aussi avoir noté que le Top14est très engagé et que les Français plaquent dur. Respectueux et poli, en plus ! PHILIPPE BERSIA TOP 14 Journée 10 VII Toulouse -Oyonnax... 27-3 Toulon -Agen 53 -23 Pau-Racing 92. 15 -15 La Rochelle -Grenoble.. 33 -16 Castres -Montpellier. 34 -19 Stade Français -Bordeaux-B.. 21 -24 Brive -Clermont 16h15 (Canal +) Classement Pts J G N P D B 1Toulon... 32 10 6 0 4 159 8 2Toulouse.. 32 10 7 0 3 140 4 3Racing 92. 30 10 7 1 2 13 0 4Clermont. 29 9 5 1 3 92 7 5Bordeaux-B 28 10 6 1 3 31 2 6Brive. 26 9 6 0 3 38 2 7Montpellier 26 10 6 0 4 -40 2 8Castres... 24 10 5 0 5 0 4 9LaRochelle 21 10 4 0 6 -15 5 10 Grenoble. 19 10 4 0 6 -45 3 11 Stade Français. 1810 4 0 6 -21 2 12 Pau.. 15 10 3 1 6-112 1 13 Agen 10 10 2 0 8 -84 2 14 Oyonnax.. 10 10 2 0 8-156 2 Journée suivante : dimanche 27 décembre (11), Toulouse -Toulon ; Bordeaux-B. -Grenoble ; Pau -LaRochelle ; Clermont -Racing 92 ; Oyonnax -Stade Français ; Montpellier -Agen ; Castres -Brive



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :