Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 75 Mo

  • Dans ce numéro : « Maréchal-Le Pen candidate du mensonge »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Nice Libération : ils se cotisent pour les funérailles de Momo Mokhtar était l’une des figures du quartier de La Libération. Un SDF « serviable, qui ne se plaignait jamais », selon les commerçants du quartier qui ont décidé de se cotiser après son décès D ans le quartier de La Libération, on l’avait baptisé Momo Georges. Il faisait partie du décor coloré du marché. Avec sa canne, il déambulait. Il donnait des petits coups de mains aux maraîchers. Tchatchait avec les commerçants. Papy sourire qui s’appelait en fait Mokhtar Bouznad. Àplus de 70 ans, il était SDF. « Cela faisait 17 ans que je le connaissais. C’était une personne très serviable, il avait son petit caractère, il ne fallait pas l’embêter.Jamais, il ne se plaignait, jamais il ne demandait quoi que ce soit », explique un commerçant du quartier qui souhaite rester anonyme. Sans famille. Sans le sous. Chaîne de solidarité Mokhtar avait fait de Julie, fille d’une maraîchère, sa « personne de confiance ». Julie gérait, notamment, ses papiers. C’est àelle qui donna son acte de naissance. Unique trace d’un parcours méconnu. Le 13 novembre, alors que la France est touchée en plein cœur, celui de Mohktar s’arrête. Un décès survenu à la maison de repos « Les lauriers roses » àLevens. « J’ai été lui rendre visite. Je lui avais emmené NOTRE-DAME Les cigarettes vendues sous le manteau Les abords du parking Notre-Dame, en plein centre-ville, seraient un tabac à ciel ouvert. Les riverains s’étaient plaints à plusieurs reprises de ces trafics de cigarettes de contrebandes auprès du commissariat Foch. Les patrouilleurs de la police avaient pu en avoir confirmation. Un dispositif de surveillance a donc été mis en place discrètement en fin de semaine dernière. Il a porté ses fruits. Des agents ont ainsi assisté àune transaction en flagrant délit. Le client comme le vendeur étaient appréhendés. Ce dernier un homme de 30 ans, afait l’objet d’une procédurepour des faits de détention de produits fortement taxés. Un délit pour lequel il devra s’expliquer devant la justice. COLONNA D’ISTRIA Chute dans une cage Mokhtar, SDF de 73 ans, était dans le quartier de La Libération depuis plus de 15 ans. Il est décédé le 13 novembre àLevens. (Photos D.R.) des fleurs et il m’a répondu que les fleurs, c’était pour les filles. On ari. Et puis quand je suis parti, il m’a dit « à bientôt et bon courage »,explique, ému, Élie Gandon, chef cuisinier au Homy’s. Le chagrin pour cette famille d’adoption. Puis la colère. Mokhtar était censé avoir des obsèques au titre d’indigent dans ce que l’on alongtemps nommé une fosse communale. La dizaine de commerçants ne peut pas laisser partir FAITS-DIVERS d’escalier Un homme de 26 ans de nationalité irlandaise, manifestement ivre, achuté de trois étages dans une cage d’escalier hier matin. Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 5h,rue Colonnad’Istria. La victime est sérieusement blessée aux jambes et àlatête. Une enquête de police est en cours pour déterminer s’il s’agit d’une chute accidentelle ou le résultat d’une bagarre. RUE MACCARANI L’auteur de vol avec violenceenprison Les faits remontent au 11 novembre. Ce jour d’Armistice ne signifiait manifestement rien pour Antonio. Ce jeune a été incarcéré en début de semaine pour la violente agression dont il se serait rendu coupable ce jour-là. Il était un peu plus de 6hdu matin. Une caissière attendait devant une supérette de la rue Maccarani pour y prendre son service. Elle n’aurait pas vu arriver dans son dos Antonio qui, cette figure du quartier de façon anonyme. Alors, ils se mobilisent, organisent une collecte pour lui offrir une inhumation décente. Chaîne de solidarité àtous les étages pour celui que tout le monde côtoie au quotidien. Mais, Mohktar les a quittés en laissant quelques zones d’ombres. « Audépart, nous pensions que Mokhtar était Tunisien, puis, finalement, il était d’origine algérienne. Je me suis battue pour que cet homme retrouve une identité. J’en ai discuté avec le consulat d’Algérie (lire ci-contre) », explique Cyria B’Ness, Niçoise, coordinatrice de l’association « Un geste pour tous ». En quelques jours, les commerçants du coin réunissent plus de 1000 euros pour honorer le papy sourire. La mairie de Levens participe. « Nous avons assuré 50% des frais », a précisé Antoine Verran, le maire de la commune indiquant que « ceMonsieur devait vraiment être apprécié au regard delamobilisation ». « Accompagner nos compatriotes est l’une de nos prérogatives au moment d’un décés » explique Hadda Touati, consule d’Algérie àNice. La représentante del’Etat algérien alancé des recherches pour retrouver la famille de Mokhtar. « Jegère cedossier personnellement » aconfié Hadda Touati. Et d’ajouter : « jesuis peinée parce que nous n’avons aucun retour pour l’instant ». Un très beau message Et puis, Alain Massiera, apporte sa touche. Il est responsable de deux agences de pompes funèbres depuis trente ans. Quand Julie le contacte, il fait tout pour offrir àMokhtar des obsèques parfaites. « Onval’accompagner jusqu’au bout. C’est mon travail ». Lundi, ils étaient là pour lui, en présence de Rabah Slimani, adjoint du consulat algérien. D’abord à Saint-André de la Roche au funérarium. Alain Massiera était aussi là pour mettreduliant dans l’organisation, pour aiguiller les proches. Tous parlaient de lui. Au passé. Au présent. Au futur. Etpuis après, cette petite famille d’adoption a été à Levens, au cimetière municipal pour un dernier adieu. « C’est un très beau message. C’est très rare de voir autant de personnes qui se manifestent comme cela », développait Alain Massiera. SAHRA LAURENT Le consulat algérien à la recherche de sa famille sans crier gare, lui aurait alors asséné un violent coup de pied. Sa victime au sol, l’auteur présumé aurait continué de plus belle. Il est suspecté d’avoir donné pas moins de six coups de pied àlacaissière. Tout ça pour lui voler son sac qu’il abandonnait quelques mètres plus loin dans sa fuite. Des riverains l’avaient en effet immédiatement pris en chasse. L’auteur de l’agression avait néanmoins réussi à prendre la tangente. Le groupe vols violences la Sûreté départementale a exploité les images de vidéosurveillance du magasin permettant d’obtenir une description. C’est ainsi qu’Antonio, un homme que les policiers avaient manifestement déjà interpellé pour des faits similaires, a pu être identifié. La victime l’a par la suite formellement reconnu. L’auteur ad’ailleurs reconnu les faits au cours de son audition, sans pour autant exprimer le moindre regret àl’égard de sa victime. Antonio aurait même déclaré aux policiers que c’était « bien fait pour elle ». Il aété incarcéré le 1er décembre. La famille de Kader est sans nouvelle de ce jeune niçois de 21 ans. Sa disparition est jugée inquiétante par la police qui aouvert une enquête. Le 25 novembre dernier, en milieu de matinée,ce jeune homme a en effet quitté le stage qu’il effectuait route de Turin. Il aalors adressé un SMS à son frère lui demandant de prendre soin de leurs proches. Depuis plus de nouvelle. Kader reste injoignable. Il mesure 1,85 mètre, mince, mat de peau, cheveux coupés courts,il était vêtu au moment de sa disparition d’un pantalon de jogging gris,d’une vestenoireet d’une casquette blanche. Toute personne l’ayant aperçu ou disposant de renseignement nice-matin Vendredi 4décembre 2015 Lundi, le jour de l’inhumation, c’est son adjoint, Rabah Slimani, qui s’est déplacé enpersonne. « Généralement les recherches aboutissement, mais ce dossier est complexe. Dans ce cas defigure, c’est comme un arbre déraciné. Reconnaitre safiliation est compliqué. Ce déces est survenu de manière innatendue », at-il expliqué. Le consulat d’Algérie,avenue Mont-Rabeau est joignable au 04.93.97.71.00 Disparition d’un Niçois de 22 ans permettant de le retrouver est priée de contacter la brigade administrative de la Sûreté départementale au 06.20.35.62.86 ou au 04.92.17.22.41. Kader 21 ans est recherché dans le cadre d’une disparition inquiétante. (Photo DR)
Nice LesBrasseries Georges liquidées en troisheures Le restaurant du centre-ville adûfermer brusquement, hier, après que le jugement du tribunal de commerce aété prononcé dans la matinée I00 SAUMON Nice St Isidore.Leclerc Boulevard du Mercantour OUVERT DIMANCHE 6 DÉCEMBRE de 9h à 19h30 Les vingt-huit salariés des brasseries Georges ont perdu leur emploi, hier. (Photo A.R.) G rilles baissées, visages fermés. Hier matin, les vingthuit salariés des Brasseries Georges travaillaient encore. Hier midi, ils étaient mis au chômage forcé. En cause, une liquidation judiciaire d’une « rapidité anormale », commente leur avocat, Me Curti : « Ce n’est pas illégal. C’était même inévitable au vu de la situation économique des Brasseries, mais la manière dont les choses ont été faites me choque. Je n’ai jamais vu ça. » Il explique qu’une audience avait été fixée au tribunal à8h15. À11h30, le sort des salariés était scellé. Virés. « Ilest où votre cœur ? »,crie une salariée àlaliquidatrice, M e Bienfait. J’ai 46 ans. Avec la crise, comment vais-je retrouver du boulot ? » Elle ajoute que ses patrons ont toujours été corrects avec elle. Qu’ils l’ont toujours payée. « On ne peut pas pour autant les laisser faire n’importe quoi, lui répond l’huissier, avant de justifier la procédure. « Qui dit liquidation judiciaire, dit fermeture. C’est toujours immédiat : le jugement prend effet à minuit. » Il évoque un « gros litige » sur lequel il n’est pas autorisé àcommuniquer. [M3EYRIE Les dirigeants du restaurant placé sous administration judiciaire n’ont, semble-t-il, jamais accepté d’être FUMÉ DÉGUSTATION LE NORVÈGE « LABEYRIE » 350 g Le kg : 21,97 € FERRERO ROCHER X30 375 g. Le kg : 17,31 € Par 3 (1,125 kg) : 12,98 € au lieu de 19,47 € Le kg : 11,54 € LE PACK sous tutelle.La famille gestionnaire adécidé de ne pas s’exprimer. « J’étais fière de bosser ici » Du côté des salariés, on espérait pourtant un peu plus de considération. « Jen’ai même pas eu le temps de me changer.Je porte encore mon tablier de travail. », lance l’une d’entre eux. « C’est pitoyable, honteux. Il faut se battre contre ça », lâche un autre. « J’étais fière de bosser ici, enchaîne Syrine. Moi je ne veux pas grand-chose, seulement un SMIG. Alors je le demande : pourquoi la France crée-t-elle le chômage ? ».Pour Stéphane, 23 ans, il est temps de réformer. « Quand une société est en difficulté, il n’y a plus aucune aide.À partir du moment où elle n’a plus les sous, comme pour nous avec le contrecoup des attentats, elle doit automatiquement fermer… » Avant la clôturedéfinitive des Brasseries, les employés ont obtenu le droit d’emporter avec eux la nourriturepérissable... A.R. arousselot@nicematin.fr DE lel:1.710N I MIECHATE 2 + 1 GRATUIT PERLE DE LAIT OFFRE DECOUVERTE « VOPLAIT » Au choix : Saveur vanille, Coco ou Nature x 125 g HEINEKEN 12 x25 cl (3 L) Le L:2,13 € Par 3 (9 L) : 12,80 € au lieu de 19,20 € Le L 1,42 € nice-matin Vendredi 4décembre 2015 VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2015 Matera e € 39 En bref Cérémonie Souvenir Demain samedi, à 15h, hommage aux Morts pour la Francedelaguerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie,au monument aux Morts, quai Rauba Capeu. Inspiration Niçoise Demain, de 15 à18h30, rencontreavecAndré Giordan, Alex Benvenuto, Cathie Fidler,Luciano Mélis,Gilles Bogaert, Malou Ravella et Michel Seyrat qui présenteront et dédicaceront leurs derniers ouvrages,à la librairie Brouillon de Culture, 23, rue Hôtel-des- Postes. Entrée libre. rens. 04.93.62.28.32. Autour de l’Avent Demain samedi, les Archives municipales seront exceptionnellement ouvertes. De 14 à18h, exposition d’une crèche ligureduXIX e siècle (jusqu’au 18 décembre) ; à 15h, concert de chants polyphoniques des Alpes du Sud. Entrée libre(dans la limitedes places disponibles)aux Archives municipales, 7-9,avenue de Fabron. ASSORTIMENT DE COMPOTES « MATERNE » Pomme ananas + pomme + pomme mangue + pomme goyave ou Pomme + pomme vanille 16 x 100 g (1,6 kg) Le kg : 1,66 € INUTILE D'ALLER PLUS LOIN POUR PAYER PLUS CHERrr LESSIVE LIQUIDE « ARIEL SIMPLY » Au choix : Régulier, Savon de Marseille ou Fraîcheur d'été. 36 lavages (2,34 L) Le L : 1,88 € Photos non contractuelles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 72