Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 75 Mo

  • Dans ce numéro : « Maréchal-Le Pen candidate du mensonge »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
WEVER : UNE START-UP NIÇOISE RÉINVENTE LE COVOITURAGE EN VILLE L’idée est née sous un abribus. Celui de la ligne 230 qui relie Nice àSophia Antipolis. Les fondateurs de Wever, alors étudiants, assistent chaque jour au ballet des bus complets, subissent les retards et des conditions météo parfois difficiles. Ils décident alors de créer une application destinée aux campus azuréens pour mettre en relation conducteurs et passagers de manière simple et affinitaire, sans dévier l’automobiliste de son trajet initial. D’un point de vue pratique, les trajets des conducteurs forment des « lignes de covoiturage », jalonnées par des arrêts auxquels peuvent se rendre les passagers potentiels. L’aventure commence par lavictoire au Challenge Jeunes Pousses organisé par Telecom Valley, en mars dernier. Le projet est salué pour sa pertinence et son originalité. Car en plus du partage de frais, qui reste moins élevé que le tarif des transports en commun (1 € de partage de frais en agglomération, 1,50 € entre deux villes proches du département), il propose d’aborder le covoiturage par la « gamification ». C’est-à-dire demêler le service auludique, en permettant de remporter des récompenses, de créer du lien et de s’amuser autant que de covoiturer. Quelques semaines plus tard, la start-up est détectée et accélérée par VINCI Autoroutes. Wever prépare alors une version de l’application pour les salariés qui affrontent quotidiennement bouchons, frais de transport et retards àrépétition pour se rendre sur leur lieu de travail. Lancée début octobre, l’application voit plus de 1000 utilisateurs s’inscrire et créer leur profil en un mois. Wever est alors incubée à l’Incubateur PACA Est et prend ses premiers locaux au sein du Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) àNice. Bientôt, la start-up rejoindra pour 6 mois la promotion de l’Accélérateur Allianz au cœur du stade. Avec un défi désormais : déployer son service de covoiturage d’agglomération au-delà du 06 àl’ensemble de la Région PACA, puis dans toute laFrance. FACILITER L’ACCÈS AU STADE Start-up créée dans l’Éco Vallée et à proximité del’Allianz Riviera, Wever s’est immédiatement intéressée aux questlions d'accès et de stationnement autouJr du stade. Une problématique commnune à toutes les enceintes sportives. Imaginer une nouvelle manière de s'y rendre, plus simple et éco responsable, facilitant la participation du plus grand nombre aux matchs du Gym représentait une ambition forte pour le club. Wever s’apprête à apporter sa pierre à l’édifice enyajoutant un « plus » : les spectateurs seront récompensés de jouer le jeu : parking au pied du stade, réductions sur labuvette ousur les commerces autour du stade, accès aux salons VIP, rencontre avec les joueurs etc. A grand stade, grandes ambitions ! www.wever.fr facebook.com/wever.fr L’OGC Nice lance ces prochaines heures son application mobile officielle, pour iPhone et Android. Laréponse àune forte attente de ses supporters. Fruit d’une longue réflexion et de mois de travaux, la voici, belle et complète. News, vidéos, calendrier, classement. La base. S’y ajoutent un « Live » enrichi pour suivre les rencontres du Gym, un système denotification (buts, score), des statistiques sur les joueurs, toutes les UN PREMIER TEST POUR NICE -MONTPELLIER La première expérimentation sera faite lors de la prochaine réception de Montpellier (vendredi 18 décembre à 20h30). Les supporters vont pouvoir déclarer leurs trajets pour permettre à d’autres spectateurs de les rejoindre sur leur route et de se rendre à l’Allianz Riviera en covoiturage. Passagers comme conducteurs se verront offrir des cadeaux et des surprises estampillées OGC Nice. Une offre de service sera également mise en place à bord de plusieurs Auto Bleues, avec un « pack VIP match » comprenant des accès privilégiés. Téléchargez l’application Wever depuis l’Apple Store ou le Google Play puis créez votre compte ainsi que votre profil. ENFIN, L’APPLI OFFICIELLE ! L’engagement numérique de l’OGC Nice se concrétise par une collaboration soutenue avec My Coach Football. L’application qui compte 6.000 équipes abonnées s’affirme comme le leader d’un marché réputé conservateur. La start-up est hébergée par l’Accélérateur Allianz. Elle vit une phase decroissance qui se traduit par de nouveaux services dans le domaine des objets connectés. « Ces orientations résultent de nos interactions avec les clubs »,souligne Thomas de Pariente, en charge dudéveloppement. C’est ainsi qu’est informations pratiques pour venir àl’Allianz Riviera, mais également la possibilité d’acheter son billet (ou son maillot) directement depuis son téléphone. Cerise sur le gâteau, une nouvelle fonctionnalité àbase de photos que l’on vient « customiser » avec des visuels 100% nissarts. Elle devrait en amuser plus d’un. Evidemment gratuite, l’appli’sera aussi naturellement disponible non seulement sur iPhone, mais aussi sur Android. Une première pour le Gym qui n’avait jusqu’ici croqué que dans lapomme. Pour la télécharger, rendezvous dans les jours qui viennent sur l’AppStore oulePlay Store et tapez lenom du club. Elle s’appelle « OGC Nice (Officiel) », vous ne pouvez pas vous tromper… MY COACH FOOTBALL ET L’OGC NICE À L’AVANT-GARDE né le prototype My Coach RPE, permettant d’évaluer les états de fatigue psychologique et physique des joueurs. Il est coproduit avec l’ancien préparateur niçois Nicolas Dyon et l’actuel, Alexandre Dellal. Claude Puel l’utilise avant chaque entraînement. La start-up et les Aiglons serejoignent aussi sur le champ des valeurs. Le Secrétaire d’Etat aux Sports envisage dedoter les 100.000 entraîneurs français d’une application sur les valeurs éducatives. L’OGC Nice, My Coach, le District Côte d’Azur et Nice-Matin ont décidé de s’en saisir ensemble.
nice-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 FOOTBALL I lyades chiffres qui résument mieux une vie que des mots. 147 matches, 117 buts. Voilà les chiffres de Zlatan Ibrahimovic au PSG depuis son arrivée en 2012. 85 buts en Ligue 1(102 matchs), 16 en Ligue des champions (28), 9enCoupe de France (10), 5en Coupe de la Ligue (6) et 2lors du Trophée des champions (3). Depuis le lundi 5 octobre 2015, Ibrahimovic peut regarder ses statistiques dans les yeux. Au-dessus de lui, il n’y aplus personne dans l’histoire duPSG. PedroMiguel Pauleta vient d’êtrerelégué à la deuxième place du classement des meilleurs buteurs de l’histoire du club. Ce soir, face àNice, le Suédois peut effacer un nouveau record en marquant son 86 e but en premièredivision, dépassant ainsi les 85 buts du génial Mustapha Dahleb. L’histoireatoujours bien fait les choses avec Ibra, puisqu’il s’était emparé du record de Pauleta au Parcdes Princes lors d’une victoirecontrel’OM. Paris, c’est lui Pour un mec qui n’est venu que pour le pognon, il aunsacré sens du détail. Le hasard, sans doute. Mais rien n’est jamais vraiment dû au hasard dans le football. Ibra est le meilleur buteur de l’histoire du PSG, mais il en est aussi son plus grand joueur au moment de la période sportive la plus faste de l’institution. Êtreaubon endroit au bon moment. En bon attaquant, le Suédois arespecté le timing. Il était le levier indispensable du club et lui avait besoin d’un nouveau défi àsamesure. Chacun s’est bien trouvé. Mais audelà de tout, il reste un buteur hors pair au parcours remarquable. Ajax, Juventus, Barcelone, Inter,Milan, le CV du géant est un cœur à lui tout seul. À l’inverse de Pauleta, Ronaldinho ou encore George Weah, quand Ibrahimovic signe au PSG, c’est déjà une star mondiale. Un joueur reconnu. Son passage dans la capitale arenforcé ce postulat. En France, on vient dorénavant au stade pour voir le « PSG d’Ibra ». FREanUra M I.AM LIGUE 1(17 e JOURNÉE)/NICE -PARIS (CE SOIR, À20H30) Le « Z » Ce soir, l’Allianz Riviera ne dérogera pas àlarègle. On se déplacera, aussi, pour observer le Suédois. Qu’on le veuille ou non, Ibrahimovic aura ramené la lumière sur la Ligue 1. C’est un mariage de raison entrelejoueur et le club de la capitale. Qui d’autre que Zlatan Ibrahimovic pouvait allier gouaille, talent et buts pour crédibiliser un projet qui s’appuyait jusqu’ici sur Guillaume Hoarau ? Son arrivée aouvert lavoie à Thiago Silva, David Luiz, Edinson Cavani ou Ángel Di María. C’était une caution indispensable. Et pour que la star s’installe durablement, il fallait deux choses : del’argent et un trône sur lequel l’asseoir. C’est le cas. Zlatan a trouvé à Paris un endroit à sa(dé)mesure. Le Z est un citoyen du monde, un mec né de deux parents de nationalités et de religions différentes. Une grande gueule qui n’aime personne, ou fait semblant, avec un melon incroyable. Sur un terrain, ISOLA 2000 Y IMTERSPORT Sqg elleye HOP/PJFIFRINCEI, Zlatan Ibrahimovic gueule, marche, râle, fait parfois n’importe quoi, irrite, mais termine souvent ses matchs avec un but au compteur. Ibra est un compétiteur hors pair. Va-t-il prolonger ? Aucune star n’avait autant collé et respecté l’ADN du PSG que lui. À la fois bling-bling et arrogant. Pour un club fondé par des publicistes et des stars du show-biz, dont le maillot aété dessiné par un couturier, Ibrahimovic est l’avatar parfait de l’essence même du PSG. Ce grand type au port altier, tatoué et élastique. Un mec que l’on adore détester. Ou l’inverse. Brillant, mais jamais quand ça compte vraiment, Ibra aura ramené le PSG àsaplace en Europe. Sur le devant de la scène. Pour ce faire, il a fallu le choyer, traitement de star, présentation devant la tour Eiffel, vacances prolongées, chasse en Suède autorisée toute 05 DÉCEMBRE 2015 16 JANVIER 2016 19 FÉVRIER 2016 26 MARS 2016 HONDA - GROUPE EAVALLARI l’année, place de parking àlacarte, Ibra aeutous les honneurs de la capitale. Les honneurs de son rang. En échange, il adonné du rêve. De l’espoir. De la folie. Des buts. En fin de contrat en juin prochain, l’actuel meilleur buteur (10) et meilleur passeur (5) du PSG en championnat est encoreaucœur des débats. Doit-il être prolongé ? Il a34ans. Laurent Blanc adéjà son idée en tête : « C’est une grande question, c’est la grande interrogation. Il yabeaucoup de gens qui doivent donner leur opinion, j’en ferai certainement partie mais c’est surtout ce que veut faire le joueur qui est important quand il est en fin de contrat. Il faudrait lui poser la question et voir s’il aenvie de continuer l’aventure àParis et si le club est en mesure de lui offrir une prolongation. Il y a une évaluation à faire parce qu’Ibra a un certain âge mais il est en train de démontrer que, même à34ans, il est encore CAISSE D'EPARGNE COTE OU.TE SACTEC mmv tes vacances LA BANQUE. NOUVELLE DÉMON. CLUB A34ans, Zlatan Ibrahimovic continue d’enfiler les buts en Ligue 1. En fin de contrat en juin prochain, le Suédois n’est pas encore parti... très dominateur dans le jeu. Il est encore très important dans notre système de jeu. C’est un élément moteur et un leader d’équipe. Pour l’instant, il remplit toutes les garanties nécessaires pour remplir le rôle qui lui incombe. » Avant de présager de l’avenir, soyons pragmatiques. C’est peut-être la dernière fois que Zlatan Ibrahimovic jouera à Nice. Profitons-en jusqu’au bout. Après, il sera trop tard. MATHIEU FAURE La phrase (Photo EPA/MAXPPP) « Il y a un moment où je vais dire au revoir au football, à la fois au club et à la sélection nationale. Je vous assure que vous le saurez immédiatement. Le monde entier le saura, ce sera une nouvelle ». Zlatan Ibrahimovic. ACCÈS LIBRE DE 14H À18H FRONT DE NEIGE ISOLA 2000 INFORMATIONS : OFFICE DU TOURISME ISOLA 2000 TÉLÉPHONE : 04.93.23.15.15 FACEBOOK.COM/ICEDJFESTIVAL WWW.ISOLA2000.COM WWW.NICEMATIN.COM COTE D’AZUR 99.2 arreasaarr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 72