Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
Nice-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 75 Mo

  • Dans ce numéro : « Maréchal-Le Pen candidate du mensonge »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
nice-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 LIGUE 1(17 e JOURNÉE)/NICE -PARIS (CE SOIR, À20H30) Pied, en arrière toute FOOTBALL Reconverti latéral droit, l’ancien Lyonnais est l’un des hommes forts du Gym version 2015-2016 L acarrière deJérémy Pied n’aurait sans doute pas pris une aussi belle tournure si Maxime Le Marchand ne s’était pas blessé lors de l’échauffement qui précédait la rencontre contre Caen, le 22 août dernier. Cesoirlà, Claude Puel n’a plus aucun défenseur en réserve et l’aligne à un poste de latéral droit qu’il n’a jamais occupé jusque-là. Une semaine plus tôt, àTroyes, Mahamane Traoré avait pris la place laissée libre depuis le départ de Grégoire Puel. C’est dire siJérémy Pied partait de loin. Cet été, àson retour de prêt de Guingamp (2 buts, 7passes décisives), il avite compris qu’il ne faisait pas partie des premiers choix. Dans le système en 4-4-2 en losange, il n’y apas de place pour l’ailier qu’il est, ce que Puel ne s’était pas privé pas de lui faire savoir. ‘‘ Je veux juste montrer ma valeur » Elle restera à jamais comme l’une des dernières grandes soirées vécues au stade du Ray. Ce 1er décembre2012, l’OGC Nice réalisait un magnifique exploit en venant àbout du Lors de la victoire àMarseille au mois de novembre, Jérémy Pied (ici, àlalutte avec Georges- Kévin Nkoudou) s’était montré intraitable dans le registre défensif. (Photo S.Botella/J.F. Ottonello) « Enrevenant àNice, tout était clair.Ilmerestait un an de contrat, soit je prolongeais, soit je partais, confie-t-il. J’ai discuté avec le coach. Il aété très franc sur ce qu’il voulait mettre en place, son schéma, son type de jeu. Il n’y avait aucune barrière entre nous. » Alors qu’il aurait pu faire part de ses états d’âme dans la presse, Pied ne s’est jamais apitoyé sur son sort. Muré dans le silence,il aeffectué une préparation studieuse, se montrant irréprochable au niveau de l’état d’esprit. En toute fin de mercato, alors que le Gym l’avait incité et invité àaccepter une offre dedernièreminute de Caen, il afinalement décidé de rester sur la Côte d’Azur et, donc, d’honorer son bail jusqu’à son terme en juin 2016. Un choix fort qui lui permet, aujourd’hui, d’êtreenposition de force. Devenu en treize journées disputées un latéral droit plus que convaincant, Pied, qui avait donné la victoire à Guingamp face au PSG en décembre 2014, devrait attirerleregardde nombreux clubs, mais Nice n’a évidemment pas dit son dernier mot dans ce dossier. « Jen’ai pas encore eu de discussions avec mes Il y a trois ans,le Gym créait l’exploit ! NICE -PARIS : 2-1 Le 1er décembre 2012. A Nice,stade du Ray,Nice bat Paris 2-1 (0-0). Spectateurs : 16356 Arbitre : M.Buquet Buts : Bauthéac (76’), Eysseric (86’) pour Nice ; Ibrahimovic (82’) pour Paris. Avertissements.- Pied (27’) à Nice ; Armand (32’), Matuidi (46’, 90’+ 3), Ibrahimovic (90’+ 2). Nice : Ospina –Genevois, Civelli, Pejcinovic, Kolodziejczak –Digard (cap), M. Traoré –Pied, (Abriel 72’), Eysseric, Bauthéac – Cvitanich (Maupay 88’). Entraîneur : C. Puel. Paris : Douchez –Jallet (Van der Wiel 69’), Alex, T. Silva (cap), Armand –Chantôme (Hoarau 80’), Matuidi, Maxwell –Menez, Ibrahimovic, Lavezzi. Entraîneur : Carlo Ancelotti. PSG d’Ibrahimovic au terme d’une prestation magnifique. « C’est une grande soirée dans un stade plein », déclarait, alors, Didier Digard. Alasuite d’une action magnifique de Cvitanich qui s’était amusé de Van der Wiel, Bauthéac avait ouvert lescore àla 76e. Une joie de courte durée, puisque six minutes plus tard, Ibrahimovic, d’un coup franc en force frappé des vingt mètres, trompait Ospina. Le Gym n’abdiquait pas. Dans un dernier élan, Eysseric reprenait un centre de Bauthéac d’une demi-volée imparable qui faisait chavirer laSud. En battant le PSG, Nice avait revu ses ambitions à la hausse. « Ona mis du cœur.On a pris beaucoup de plaisir en se sacrifiant pour le copain », affirmait Jérémy Pied, déjà là, à l’instar de Romain Genevois et Mahamane Traoré. A l’époque, Paris comptait encore dans ses rangs des garçons comme Chantôme, Hoarau ou encore Armand. Bodmer, lui, était resté sur le banc. Après cette défaite àNice, Carlo Ancelotti avait failli être licencié par les dirigeants qataris. En fin de saison, Paris avait tout de même terminé champion de France. Quant au Gym, il avait eu la force d’aller arracher une quatrième place qualificative pour la Ligue Europa lors de la dernière journéeàAjaccio. dirigeants, glisse-t-il. Je veux juste montrer ma valeur sur le terrain, sans forcer les choses. » En haut-lieu, son professionnalisme est très apprécié, ses qualités reconnues de tous. Une fois la phase aller terminée, il sera sans doute temps de se mettre autour d’une table pour évoquer la suite. « Jem’éclate àcenouveau poste », aime-t-il àrépéter, alors que ses deux premières saisons niçoises furent marquées par des blessures et des performances mitigées. Pour Olivier Saragaglia, un proche et son ancien entraîneur à Grenoble en 14 ans Fédéraux, « cenouveau poste lui convient à merveille. » ‘‘ Il aune vraie carte à jouer àceposte » « Jérémy va vite. Il est puissant, capable de répéter les efforts et possède une belle qualité de centre. Il lui reste encore quelques réglages àeffectuer dans le domaine défensif, mais il atout pour devenir un très bon latéral moderne, poursuit celui qui a quitté le banc grenoblois (CFA) l’été dernier et qui cherche un nouveau challenge. Il doit persévérer à ce poste, je le lui ai déjà dit. » Et il n’est pas seul. Car,auvude ses performances récentes et de la régularité dont il fait preuve depuis le début de saison, Pied peut viser haut. « Iln’y apas beaucoup de bons arrières droits en France, juge Saragaglia. Il a une vraie carte àjouer. Honnêtement, ça ne me surprendrait qu’à moitié qu’il rejoigne l’équipe de Franc dans le futur. C’est un gars sérieux, respectueux. Ceserait mérité. » Avant de s’imaginer une vie en bleu, Pied a un sacré challenge à relever ce soir face à Paris. Celui d’inverser le rapport deforce avec Cavani et Maxwell sur son côté droit. Pas une mince affaire. V.M. (AVEC M.F.) D’une demi-volée magnifique, Valentin Eysseric avait donné la victoire auGym face au PSG le1er décembre 2012. (Photo N.-M.)
SUPPLEMENT PUBLICITAIRE GRATUIT -NEPAS JETER SUR LAVOIE PUBLIQUE-NEPEUT ETRE VEDU SEPAREMENT #1 Un OGC Nice –Paris SG, ça se joue (et si possible ça se gagne) sur le terrain. Mais pas seulement. Depuis l’entrée dans l’Allianz Riviera voilà un peu plus de deux ans, les soirées de match des Aiglons neselimitent plus aux 90 minutes balle aupied, portées par l’ambiance exceptionnelle des tribunes.Le club profite delamodernité de son écrin pour proposer au public des animations complémentaires. Une « expérience »,pour reprendre le jargon des spécialistes. Et celle-ci s’appuie notamment sur les nouvelles technologies. Grâce àl’Allianz Riviera Lab, de nombreuses expérimentations ont déjà vu le jour lors de OGCNICE MAG rencontres des Aiglons : lunettes connectées (Google Glass),FanCam, SocialScreen,… Ces initiatives préfigurent comment latechnologie peut semettre auservice de la passion.Elles ont positionné l’Allianz Riviera en référence en la matière avant l’Euro 2016. Ce soir encore,le stade n’attendra pas 20h30 pour s’animer et favoriser Le supplement OGC NICE 2.0 L’OGC NICE sur ledigital 550 000 visites/mois sur ogcnice.com r 178 000 fans sur facebook x 174 000 followers sur twitter A 6millions de vues sur la chaîne YouTube les interactions. Les écrans géants de l’enceinte « ouvriront leur antenne » une bonne heure avant le coup d’envoi. Un programme spécial mêlant clips, reportages, et du « live » pour se mettre dans le match. Car, grâce à un caméraman dédié, le public ne manque rien de ce qui se passe à l’extérieur,sur le parvis, comme à l’intérieur jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre. Parmi les milliers de supporters attendus, deux vivront un moment plus privilégié encore. L’un, animateur du compte twitter « La Countea de Nissa », sera invité par le Gym à raconter sa soirée et les coulisses à ses followers sur le réseau social. Une récompense pour sa participation à un challenge en ligne, organisé par l’OGC Nice. L’autre remettra enmains propres son trophée d’Aiglon du mois de novembre à Jérémy Pied.Car depuis cette saison et un partenariat avec le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur, l’élection se joue sur la page facebook de la banque et un tirage au sort est organisé parmi les ÉCO votants.La remise du prix sera diffusée en direct, tout comme les « snaps » d’encouragement envoyés par lepublic aucompte Snapchat officiel du Gym (ogc-nice),ouencore les statistiques en temps réel tous les quarts d’heure de jeu. La tribune PREMIUM, la plus connectée du stade, affichera complet. Non seulement le wifi y est gratuit,mais il est possible d’être servi en boissons et victuailles directement àsaplace,sans faire la queue,encommandant depuis son téléphone grâce àl’application Digifood.Un bon exemple de ce que le numérique peut apporter à un supporter,dans unstade français, en 2015. Une Allianz Riviera qui sera pleinement connectée en 2016,ouvrant de nouvelles belles perspectives… « L’OGC Nice est un club qui avance. Et pas uniquement sur l’aspect sportif. Depuis plusieurs saisons, le club se structure et progresse. Il « digitalise » ses activités, qu’elles soient médiatiques, administratives ou sportives pour les rendre plus performantes. Pour poursuivre ce développement, il nous parait pertinent de renforcer aujourd’hui un ancrage déjà important dans le tissu économique local. Et parmi les filières qui nous semblent les plus opportunes, celle réunissant les acteurs du numérique est majeure. Ce pourquoi nous la mettons en lumière dans ce supplément. Devenir le premier supporter des talents niçois de demain tombe sous le sens. C’est une nouvelle incarnation de notre projet. Nous sommes un club qui donne sa chance aux jeunes joueurs talentueux. Tous les amateurs de football peuvent s’en rendre compte aujourd’hui. Nous sommes désormais également le club qui encourage les jeunes entreprises, locales, et tout aussi prometteuses. La présence deNice Start(s) Up sur notre maillot est symbolique. Etc’est EDITO JEAN-PIERRE RIVÈRE : « ETRE LE 1er SUPPORTER DES TALENTS DUNUMÉRIQUE ÀNICE » Rit o:5 pelle LES PolteS VEMIT « 413iroaS com un symbole fort. Aujourd’hui, ce partenariat est né. Naturel et spontané, comme il sied àl’univers 2.0. Celui-ci doit donner un coup d’accélérateur à des entrepreneurs, en leur offrant un magnifique terrain de jeu. Et au club de mettre en application des innovations pour améliorer l’expérience du supporter, notamment au stade. Rendre plus moderne etattractive l’identité duGym, c’est aussi unmoyen dela préserver et de l’amplifier. C’est l’ambition decette collaboration. Même s’il afêté ses 111 ans l’été dernier, leGym, àla manière d’une start-up, continue d’innover et de se réinventer ». JEAN-PIERRE RIVÈRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 72