Nice-Matin n°2015-12-01 mardi
Nice-Matin n°2015-12-01 mardi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-01 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 74,2 Mo

  • Dans ce numéro : manger local.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Littoral Pratique URGENCES Police-secours : 17. Pompiers : 18. SAMU : 15. Appel d’urgence européen : 112. Beaulieu, Èze, St- Jean-Cap-Ferrat, Villefranche-sur-Mer Médecins : Médecins d’urgence, 04.93.52.42.42 ; SOS Médecins, 0810.85.01.01. Èzevillage,LaTurbie Médecin : D r Gilardi, 04.93.41.01.11. En bref VILLEFRANCHE SUR-MER ConférenceUVIA Dans le cadre des « mardis de la citadelle », aujourd’hui à17h,aura lieu la conférence UVIA « Histoires de la Vierge : la Madone ou le corps parfait de Marie », parC. de Buzon, historienne de l’Art. BEAULIEU- SUR-MER Permanence Xavier Beck,conseiller départemental du canton de Beausoleil,tiendrasa permanenceenmairie, demain, de 16 hà18h. Renseignements au 04.97.18.61.35. SAINT-JEAN CAP-FERRAT ConcertCamerata de Cremona Sous la direction de Marco Fracassi, samedi 5décembre, à20h30, l’orchestreinterprètera des œuvres d’Alessandro- Marcello (Concerto en do mineur pour hautbois et cordes)etd’Antonio- Vivaldi (Les Quatre Saisons). Violon solo : Myriam Dal Don. Villa Ephrussi de Rothschild. Tarifs : 45/65 €. Rens. Officedetourisme au 04.93.76.08.90. Le Téléthon ce week-end Vendredi 4 décembre de 11 h à 19 h:Scrabble, EspaceLes Néréides. Inscriptions : 1 partie : 7 € journée complète 25 € Réservations (au plus tard le jeudi 3décembre) : 06.20.86.73.37 ou 06.67.29.60.94. Samedi 5 décembre, 10 h à18hanimations diverses au théâtredelamer. Rens Officedetourisme : 04 93 76 08 90. VILLEFRANCHE-SUR-MER Corned’Or:les riverains se mobilisentautour d’une pétition Selon eux, une villa du quartier « ne s’intègre pas au paysage ». Une rencontre avec le maire apermis de faire le point sur l’ensemble des chantiers àvenir S amedi matin, àl’occasion de leur deuxième rencontre, les membres du Comité de défense et d’action de la Corne d’Or et de Saint-Estève (CDA- COSE), ont remis une pétition de plus de 600 signatures à Christophe Trojani, le maire deVillefranche-sur- Mer. L’objet du courroux : l’aménagement d’une villa dans le quartier « transformée en bunker.Les propriétaires ont rasé la toiture en tuiles pour un toit terrasse et elle aété peinte en gris ». Le maire rassurant Et Jean Pierrefort, vice-président de l’association de préciser : « Nous voulons éviter les changements radicaux des maisons existantes et que les constructions nouvelles soient intégrées dans le paysage. Nous demandons surtout que soit appliqué l’article 11 du Plan local d’urbanisme (PLU) qui stipule que les constructions doivent présenter un aspect extérieur compatible etenharmonie Première assemblée du conseil de quartier Darse-Rochambeaucesoir Une pétition ayant recueilli 600 signatures a été remise au maire de la commune pour signaler l’aménagement d’une villa. (Photo J.M.-P.) avec leur environnement architectural et paysager. » Le maire Christophe Trojani a tenu àrassurer les habitants : « Nous sommes pour la préservation de l’architecture villefranchoise. Ca va être une lutte difficile mais La réunion en quelques échos... Le maire, Christophe Trojani « Notre première priorité est votre sécurité. Nous allons mettre en place dès janvier des mesures particulières ». « Aujourd’hui, nos villas niçoises sont transformées en villas californiennes avec l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France ». « Vu que les gens ne respectent pas les règles du jeu, nous réfléchissons très sérieusement àinterdire ledépôt des encombrants dans les rues de Villefranche, cesera une mesure draconienne ». Caroline Mollie, architecte, spécialiste de l’arbre urbain « Vous avez la chance de vivre dans un cadre exceptionnel à Villefranche ». J.-M.P. votre pétition va beaucoup nous aider. » Pour Henri Biancheri, élu à l’urbanisme, « il faut tout faire pour faire appliquer l’architecture traditionnelle. Il va yavoir des aménagements comme la préconisation de plantes succulentes sur les toits terrasses. Nous devons être très attentifs ». « Cen’est pas satisfaisant » Deuxième thème la réunion : l’aspect des rues du quartier. « Entre la réfection de réseaux des évacuations des eaux, le nettoiement des rues, les demandes d’aménagement comme l’escalier Campo Quadroou l’escalier Saint-Estève, certes refait mais pas de manière satisfaisante, il yabeaucoup à faire. Enfin, un vœu : l’enterrement des réseaux aériens dans le quartier » explique Edda Fabro, la présidente du CDOSA. Joseph Consentino, élu à la Il s’agira deladeuxième structure sur la commune. (Photo R.M.) nice-matin Mardi 1er décembre 2015 voirie, aux travaux et àla propreté se charge des réponses : « Des tests vont être effectués avant la fin de l’année pour étudier la conformité des réseaux. La réfection du petit parking du Col d’Èze est prévue l’an prochain. » L’association aenfin évoqué la protection et l’entretien des arbres et des plantes avec l’intervention d’une architecte, spécialiste de l’arbre urbain. « Nous avons la chance de vivre dans un environnement exceptionnel, c’est pour cela qu’il faut continuer àsebattre et être très vigilants » conclut un participant dans la salle. JEAN-MICHEL POUPART À l’instar du quartier Saint- Michel, celui de La Darse- Rochambeau va avoir son conseil de quartier. Pour favoriser la participation des habitants àla vie de la commune, le conseil municipal de Villefranche-sur-Mer avait approuvé cet été la création d’une telle structure. L’assemblée constitutive se tiendra ce soir, dans la Citadelle, Salle de l’académie à17h30. En décembre 2014, quand la majorité municipale menée par le maire Christophe Trojani avait marqué sa volonté de créer de telles structures, l’opposition craignait que les associations de proximité existantes soient court-circuitées. Depuis, le seul conseil quartier déjà existant, à Saint-Michel, s’est concentré sur une consultation des habitants et des animations… En parallèle, le plus ancien comité de quartier de Villefranchesur-Mer continue d’exister… R.M.
Vallées 15-17, Eurosud publicité : 04.93.18.70.00 -rn@nicematin.fr Pratique URGENCES RÉGION NIÇOISE Médecins : SOS Médecins,0810.85.01.01 ou appeler le 15. Ambulances : du Ferion, 04.93.79.79.24. PAILLON Drap,Contes Médecins : SOS Médecins,0810.85.01.01 ou appeler le 15. Pharmacie de garde (24 h/24) : 3237. Autres communes Médecin : appeler le 15. MONTAGNE Puget-Théniers Médecin : appeler le 15. Pompiers : 18 ou 04.93.05.00.06. Ambulances : SOS 06, 04.93.05.17.06 ; Annotaine, 04.92.83.20.96. Secteur d’Auron- Isola Médecin : appeler le 15. Vallée de l’Estéron Ambulances : du Colombier,04.93.08.43.70. Vallée de la Vésubie Médecin (de nuit) : appeler le 15. Vétérinaire : D r Luddeni, 04.93.03.27.55. Ambulances : du Mercantour,04.93.03.51.52. Canton de St- Sauveur-sur-Tinée- Valdeblore Médecin (de 20 hà demain, 8h):D r Diebolt, 06.52.18.18.21 (remplaçant). Alpes-de-Haute- Provence Médecin : appeler le 15. TAXIS RÉGION NIÇOISE James,06.72.29.97.42 ; Eric, 06.09.84.82.30 ; Noël, 06.33.61.31.43 ; Thierry, 06.13.25.40.64. PAILLON Christian, 06.13.43.89.24 ; Marc, 06.60.90.50.07 ; Richard, 06.07.27.18.80. MONTAGNE Max, 04.93.05.72.13. Vallée de l’Estéron Stéphane,06.45.59.56.92. Secteur d’Auron-Isola Ferrier,04.93.02.41.60 ; Brissi, 06.64.51.13.36 ; Thome,06.08.46.32.39 ; Robles,06.18.26.84.69. Vallée du Var Christophe,06.08.65.64.98 ; Fredo,06.77.91.40.31 ; Patrice, 06.63.46.80.86. CONTES I létait une fois, quelque part àSclos, une Arche de Noé qui vivait paisiblement au beau milieu de la campagne contoise. Une entrée discrète et large, les cochons Hermès et Kenzo accueillent le visiteur avant que la chèvre Camille ne prenne le relais. Puis un vrai bal à quatre pattes qui garnit le cœur des lieux aux allures depetit paradis verdoyant : lemouton Bibi, l’ânesse Lola, les poules et les oies, les chiens Juliette, Eliott et Joséphine, ainsi que Léon et Pitou les matous. Même les arbres et les feuilles semblent vous souhaiter la bienvenue. Une parfaite harmonie se dégage de ce cheptel. Malgré toutes ces forces vives de la ferme, l’activité principale du site tournoie autour d’une activité : l’équitation. C’est dans ce cadre enchanteur que Betty Schlagenwarth fait vivre cejoyau de vie depuis 2009. Dès son enfance, cette sportive a toujours été attirée par la nature etlecheval. Elle débute le poney à5ans puis l’équitation dès 12 ans jusqu’à une vie active et familiale. Après différents parcours, son rêve devient réalité avec la création du club Les Poon’s. Ayant repris ses études elle est devenue tour àtour « Accompagnateur Tourisme Équestre » puis monitrice d’équitation. Betty amême préparé le brevet fédéral Equi Handi afin de mieux accueillir encore les personnes àmobilité réduite. rue de la Liberté Nice - Tél. 04.97.03.24.50 -..-, -rf En lutte contre la maladie Mais voilà, comme cachés dans certaines belles histoires il yaparfois des obstacles de taille qui surgissent et que l’on doit franchir pour continuer à exister. Des écueils tellement lourds qu’on les renommerait démons de la vie. Oui, Betty connaît depuis peu la maladie, si subite qu’elle adûlui faire face avec un grand courage pour tenir lecoup. Encore debout, après avoir mis un genou à terre,elle s’est relevée péniblement mais continue de mêler espoir et espérance pour souffler la vie. Très vite obligée de s’écarter de son centre équestre pour recevoir des soins, ce dernieraété de facto mis en danger comme l’est sa créatrice. AZUR TRUCKS Groupe IM+OUTO PRÈS DE 100 VÉHICULES D'OCCASIONS DISPONIBLES À LA VENTE truckplus SOMI : Villeneuve-Loubet - 06 60 34 81 81 www.azur-trucks.fr Un appelàlasolidarité pour sauver un club hippique Le centre équestre les Poon’s, créé par Betty la propriétaire monitrice, est niché entre les collines de Sclos. Un petit coin de paradispour les enfants qui est menacé Un appel àlasolidarité aété lancé pour sauver le clos et ses poneys. Pour qu’il reste unpetit joyau, un havre depaix, avant que la maladie de la propriétaire nes’enmêle. (Photo DR) Sensibles àlasituation des Poon’s, les étudiants de l’IPAG, sous l’égide de l’association Human’Ipag, ont décidé d’aider Betty et ses poneys : une souscription sur la plateforme coopérative Ulule, nommée « Save A Pony To Save ALife », tente de rassembler des fonds Sous respiration artificielle, les Poon’s sont gérés àdistance par des proches de Betty, Stéphanie une monitrice aété recrutée pour assurer la maintenance, les activités quotidiennes et continuer de donner du sourire aux petits qui font vivre ces hectares joyeux. Mais chaque période de résistance aunjour sa fin, l’armistice avec le mal qui la ronge n’est pas encore signé cependant le jour proche de la libération est espéré pour cette battante : « Jemebats chaque jour, jegarde le moral et la foi pour m’en sortir et retrouver ce club qui est ma vie. Je me bats aussi pour continuer àfaire plaisir aux enfants qui aiment venir ici. Nous allons maintenir la parade dans les rues de Sclos et de Contes pour les périodes de Noël. Je reçois des soutiens chaque jour qui me tirent des larmes de joie et me font tenir le coup ». Et comme nous avons commencé notre histoire par « Ilétait une fois », ce pour nourrir tous ces équidés. « Betty,après avoir consacré tout son temps et son énergie àlaconstruction de son arche et à l’épanouissement de ses protégés adû cesser son activité du jour au lendemain (...). Le chemin est encore long, et il ne faut pas abandonner. Malgré les circonstances, les 19 poneys ne perdent pas l’appétit et continuent de manger chaque jour. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui nous vous offrons l’opportunité d’écrire la fin d’une histoire pour qu’elle se finisse bien. Il suffit en effet de réunir 300 euros conte contemporain pourrait se terminer par « le poneys grandirent, eurent beaucoup d’enfants et vécurent encore longtemps avec Betty leur Maman ». OLIVIER FAZIO savoir + Clos les Poon’s 1244, chemin des Cipières, Sclos-de- Contes www.leclosdespoons.fr page Facebook les Poon’s Pour faire un don https : //fr.ulule.com/saveapony ou page Facebook Human’Ipag Les étudiants de l’IPAG lancent un appel au don pour offrir une semaine de foin à cette cavalerie bien méritante. A savoir que la somme de 16 euros correspond à 1 semaine de nourriture pour un poney ! »,peuton en partie lirequant àcet appel du cœur lancé par les étudiants niçois et leur coordinatrice Agathe Bricout.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 1Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 72