Nice-Matin n°2015-11-30 lundi
Nice-Matin n°2015-11-30 lundi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 86,3 Mo

  • Dans ce numéro : chaud devant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
vie des sociétés et des collectivités > Sociétés Applications mobiles : un atout pour les PME Pour toucher de nouvelles cibles et rester au plus près de leurs clients, les PME sont nombreuses à créer leur application mobile pour smartphones ou tablettes. Zoom sur les avantages de ces applis Sept Français sur dix possèdent désormais un Smartphone et 48% d’entre eux l’ont déjà utilisé pour regarder des sites marchands ou des applications liées àl’e-commerce *.D’où l’utilité pour les entreprises de créer leur application mobile. « C’est un nouveau canal de communication avec les clients, qui devient incontournable pour les PME, assure Emmanuel Souraud, co-directeur avec Frédéric Bossard, de l’agence de communication digitale Wacan àSophia Antipolis. L’application mobile permet de proposer de nouveaux services comme des interactions, une carte de fidélité embarquée, des jeux concours, de la géolocalisation et des alertes push pour envoyer des promotions ciblées. Cela répond aux attentes des consommateurs. » De nouveaux consommateurs Au fil des années, ces derniers ont en effet changé leurs façons de consommer. UnFrançais sur quatre utilise son smartphone en magasin pour effectuer des recherches comparatives sur un produit et 20%des achats en ligne sont finalisés sur un mobile, selon le Baromètre dumarketing mobile de juin 2015. C’est encore peu face aux États-Unis ou àl’Allemagne où le « m-commerce » représente respectivement 32% et39% des ventes. Ce nouveau levier de vente contribue àdévelopper l’image de marque de l’entreprise, àrenforcer la fidélité avec sa clientèle et àl’élargir aux jeunes générations plus enclines à consommer via leur téléphone. l’alcool est danger odération. svv 2002-034 i àCANNES 20 Décembre Automobiles de Collection et de Sport ADJUGé 146 400e* Porsche 993 turbo Stéphane eysseric expert Par l’intermédiaire d’une application mobile, une PME peut notamment développer de nouveaux services à destination de sa clientèle. Les applis peuvent également naître d’une démarche plus altruiste. La polyclinique Saint- Jean à Cagnes-sur-Mer a, par exemple, déployé son application pour smartphone il yadeux ans, dans le but de sécuriser la prise en charge médicamenteuse. « L’application, gratuite, consiste à rentrer le traitement médicamenteux du patient, enregistrer les dosages et les moments des prises,explique Sydné Massiera-Pastor, directrice qualité gestion des risques à la polyclinique. Les usagers reçoivent ensuite une alerte à l’horaire de la prise des médicaments. L’application contient aussi un annuaire de tous les médecins de l’établissement, ce qui permet une prise de rendez-vous plus rapide. Les patients peuvent également envoyer leur ordonnance par mail à leur médecin traitant ou à un spécialiste. Pour nous, l’objectif est vraiment de sécuriser les prises en charge en interne et de faciliter la vie des patients. Ils sont près de 3000 àl’avoir déjà téléchargée. » *Source : Dernier Observatoire des usages mobiles des Français de Deloitte, novembre 2015. RozennGourvennec/SOPRESS COMMISSAIRE-PRISEUR CALENDRIER DES VENTES DE PRESTIGE - FIN 2015 28 et 29 Décembre 2 jours de ventes exceptionnelles de grands Vins 55 Bouteilles du Domaine Henri Jayer Adjugées 193 780 e ClASSé Au 9 ème rAng monDiAl Pascal KuZnieWSKi - expert ADJUGé 150 600 e* UtriLLo 30 Décembre Tableaux modernes Art Contemporain ADJUGé 92 700 e* CHiParUs I PROFESSIONS DU CHIFFRE ET DU DROIT, COLLECTIVITÉS I PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN QUELQUES CLICS ADJUGé 317 200 e* LaLanne 2 Moutons legales Groupe Nice-Matin VOS ANNONCES EN 1 CLIC Getty Images/moodboard RF > Travaux Accessibilitédes sanitaires La Ville de Théoule-sur-Mer s’attaque àlamise aux normes « accessibilité » de ses sanitaires publics. Pour ce faire, elle achoisi de faire appel àl’entreprise SAGELEC qui se charge des travaux de démolition, de terrassement et de création d’une rampe « accès handicapés », d’un escalier et d’un massif enpierres. Elle s’occupera également des alimentations, des réseaux d’évacuation et de la fourniture et de la pose d’une cabine sanitaire WC automatique, le tout pour un montant de 25 618,80 euros HT. Lelot de métallerie-ferronnerie comprenant la confection, ainsi que la pose d’un garde-corps, d’une main-courante, d’un auvent de protection et d’une enseigne revient àlasociété METAL- BATSUD pour 4865,30 euros TTC. Ravalement de façade Pour le ravalement et la réfection des façades de la maison « Da Medicou », la commune deTourrette-Levens achoisi la société cagnoise NCP.Lemontant final du lot s’élève à156 913,50 euros HT. La partie charpente et couverture revient àl’entreprise niçoise CEG pour 48 305 euros HT. Lelot concernant les menuiseries extérieures en aluminium est attribué à 2MA à Saint- Laurent-du-Var pour 60 366 euros HT. L’entreprise TRACE/AD AFFRESCO, de Tourrette-Levens, remporte le marché de fresques décoratives pour une valeur de 41 079 euros HT. Enfin, les volets et persiennes en bois seront fournis et posés par la société RAME, sise àDrap. Valeur de ce dernier lot : 37 680 euros. Ce marché aété passé selon la procédureadaptée. > Fournitures Aménagement d’espaces verts La Ville de Nice se fournira en mobiliers urbains et jardinières pour ses espaces verts et cimetières auprès de la société SINEU GRAFF SAS, de Benfield (67). Ce marché d’un an sera reconductible trois fois. Son montant pour la première année : 102 451 eurosHT. estimations gracieuses sur rendez-vous ou photographies ADJUGéE 22 220 e* Montre H 31 Décembre Bijoux-montres Vintage mode HerMes ADJUGé 38 800 e* sac « Birkin » croco ADJUGé 66 700 e* Diamant 4,70cts POUR INCLURE DES LOTS DANS CES VENTES : MAîTRE J.P. BESCH - 04 93 99 33 49 45 La Croisette 06400 Cannes besch@cannesauction.com www.cannesauction.com
nice-matin vie des sociétés et des collectivités Lundi 30 novembre2015 > Travaux Rénovation d’église Le SIVOM du Val deBanquière a lancé un appel d’offres àplusieurs pour la rénovation extérieure de l’église de la Sainte-Trinité et de la chapelle paroissiale de La Trinité. Le lot de maçonnerie et pierre de taille revient à l’entreprise niçoise SMBR, avec une tranche conditionnelle pour les travaux de l’église de 372 833,66 euros HT et une tranche ferme pour ceux de lachapelle de 67541,68 euros HT.Le lot « Charpentecouverture » est attribué àl’entreprise BOURGEOIS, de Fourques (30), avec une tranche ferme de 62579,56 euros HT et une tranche conditionnelle de 234 151,81 euros HT. Lamenuiserie Lanteri de Saint-Dalmas-de- Tende remporte le lot menuiseriemétallerie pour une valeur de 135 119 euros HT en tranche conditionnelle et 37 332 euros HT en tranche ferme. La partie électricité revient àMONTELEC, d’Antibes, pour un montant de 8196,26 euros HT en tranche conditionnelle et 22576,31 euros HT en tranche ferme. Enfin, le campanaire sera restauré par l’entreprise BODET des Pennes- Mirabeau pour un montant final de 8683 euros HT. Cemarché aété passé selon la procédure adaptée. Rideaux métalliques Le Département des Alpes-Maritimes achoisi l’entreprise SUD EST FER- METURES, de Saint-Laurent-du-Var, pour réaliser les travaux au Centre d’exploitation routier de Gréolières. Il s’agit de fournir et poser des rideaux métalliques dans un garage. Le montant de ce marché passé en procédure ouverte s’élève à15372 euros TTC. Collèges étanches Pour effectuer les travaux d’entretien et d’amélioration des collèges et bâtiments du département du Var, le Conseil Général du Var a choisi de faireappel àl’entreprise ALPHA SER- VICES VAR ALPES,sise à Solliès-Ville. Elle interviendra sur les pôles techniques de Toulon Est, Toulon Ouest et Saint-Maximim. Il s’agit d’un marché àbons de commande conclu avec unminimum annuel et sans maximum pour un an renouvelable trois fois. > Fournitures Matériel roulant La Métropole Nice Côte d’Azur a sélectionné l’offre del’entreprise ALSTOM TRANSPORT SA, de Saint- Ouen (93), pour fournir du matériel roulant pour le tramway du réseau niçois. Les prestations de ce marché ont pour objet la conception, la fabrication, la livraison, les essais, la mise en service et les prestations afférentes (formation, garantie, assurance, etc.) au matériel roulant des 2 e et 3 e lignes du tramway niçois. Le montant total du marché (tranche ferme +tranches conditionnelles) s’élève à 189 501 970 euros (HT), prestations induites comprises. Patinoire mobile C’est la société SYNERGLASS, sise à Heimsbrunn(68), qui aremporté le marché de location de patinoire mobile en glace de la Ville de La Valette-du-Var. Lavaleur de ce marché passé enprocédure adaptée atteint 39844,75 euros HT. > Collectivités Maisons de santé : répondre àla désertification médicale Si le Var etles Alpes-Maritimes enregistrent une densité de médecins supérieure àlamoyenne nationale, des disparités existent. Les maisons de santé constituent un levier privilégié pour endiguer les déserts médicaux Les maisons de santé pluridisciplinaires regroupent plusieurs professionnels de santé en un seul lieu. Leur nombre est en augmentation constante : de170 en 2012, elles sont passées à800 en 2015 sur tout le territoire français. Elles s’inscrivent dans le cadre du Pacte Territoire Santé du gouvernement, qui fixe comme objectif d’atteindre 1000 maisons en activité d’ici 2017. Dans les Alpes-Maritimes et le Var, ces structures fleurissent également dans les zones de montagne, particulièrement touchées par la désertification médicale. La maison de santé rurale de Valderoure aété l’une des premières créées dans le département des Alpes-Maritimes en 2008. Cette commune située àune heure deroute au nord-ouest de Grasse comptait àl’époque un seul médecin, qui s’apprêtait àpartir en retraite. « Il ne trouvait pas de successeur pour s’installer dans cette zone rurale, où il s’agit d’être disponible 24h/24 et 7jours/7,raconte le maire Jean-Paul Henry. Nous avons donc eu l’idée de créer unregroupement de praticiens qui pourraient se partager l’emploi du temps. Nous avons ainsi trouvé deux médecins, auxquels se sont vite ajoutés trois kinés, un podologue, un pool d’infirmiers, un dentiste, une orthophoniste et un cardiologue ». Un territoire plus attractif Pour ces professionnels de santé, l’intérêt de ce type de structure est multiple : il modernise les pratiques, améliore les conditions d’exercice et permet une meilleurecoordination. Les habitants profitent quant àeux d’un meilleur suivi et d’une qualité et une sécurité des soins renforcées. Côté finances, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes apris en charge 80% du coût des locaux (1 168 940 euros), le La maison de santérurale de Valderoureaété l’une des premières ouvertes dans les Alpes-Maritimes,en2008. solde revenant àlacommunauté de communes. La commune de Valderoure a offert le terrain d’une valeur de 200 000 euros et aloué les locaux afin de rembourser sa participation, qui s’est élevée à un million d’euros. « Notre village de 400 habitants est redevenu un lieu de vie, souligne le maire. Plusieurs personnes âgées ont décidé de s’y installer, sachant qu’elles trouveraient une offre de soins satisfaisante. Nous souhaitons maintenant profiter de cette dynamique pour créer une maison de retraite, qui jouxterait la maison de santé ». Assurer une permanence complète ÀComps-sur-Artuby, dans le Haut Var, la maison de santé pluridisciplinaireest opérationnelle depuis peu. Elle comprend > Paroles d’expert : Jocelyne Saos, DÉLÉGUÉE AU PILOTAGE DES POLITIQUES DE SANTÉ AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES « LesAlpes- Maritimes comptent huit zones fragiles » Quelles sont les zones fragiles en offre médicale dans les Alpes-Maritimes ? Le département compte 25 espaces de santé de proximité, dont huit sont dits fragiles, avec un faible effectif de médecins généralistes et une densité inférieure àlamoyenne nationale. Il s’agit de Saint-Étienne-de-Tinée, Péone, Puget-Théniers, Gilette, DR Roquebillière, Valdeblore, Tende et Breil-sur-Roya. Sept autres zones sont considérées àrisque dans un futur moins proche et nécessitent une vigilance particulière : Andon, Vence, Carros, Tourrette-Levens, Conte, Sospel et Villars-sur-Var. Que prévoit le Pacte Territoire Santé pour ces zones ? Les Alpes-Maritimes cumulent deux difficultés : une inégalité géographique et le souhait de plus en plus important des médecins de s’installer dans des zones XVII deux médecins généralistes, un kiné, une podologue, une sage-femme, un ostéopathe et un ophtalmo. « C’était une nécessité pour assurer la couverture médicale du territoire sur la communauté de communes Artuby- Verdon, souligne Jean-François Ferrachat, maire delaRoque-Esclapon et deuxième vice-président de la Communauté de communes. Pendant 39ans, nous avons eu un médecin généraliste àl’ancienne, toujours disponible, ce qui est loin du profil des médecins actuels. La maison médicale permet aux médecins de s’arranger et d’assurer une permanence totale, ce qui est précieux. Sans compter que d’avoir des spécialistes évite à notre population âgée d’aller à Nice, qui est à1h45d’ici, ou àDraguignan, à45minutes ». RozennGourvennec/SOPRESS urbanisées et ensemble, ce qui explique l’attrait pour les maisons de santé pluriprofessionnelles. Depuis 2006, il existe un dispositif d’aide àl’installation accordé à32professionnels de santé. Nous comptons quatre maisons de santé rurales, deux maisons de santé pluriprofessionnelles actuellement en place (à Breil-sur-Roya et aux Moulins, àNice) et six autres projets en cours àRoquestéron, Valdeblore, Saint-Vallier-de-Thiey, Sospel, Saint-Étienne-de-Tinée et Roquebillière. LeDépartement aégalement mis en place, en 2004, un dispositif de télésanté reliant sept sites hospitaliers du haut pays àceux du littoral, ce qui constitue un point favorable à l’installation des praticiens. Quelles sont les conditions pour créer une maison de santé pluriprofessionnelle ? Les MSP doivent être créées par les professionnels de santé, avec l’aide de l’Agence régionale de santé, et être porteuses d’un projet de santé en lien avec les besoins de la population. Les maisons de santé rurales sont, quant àelles, àl’initiative des communes. Propos recueillis par RozennGourvennec/SOPRESS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 1Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 72-73Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 74-75Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 76-77Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 78-79Nice-Matin numéro 2015-11-30 lundi Page 80