Nice-Matin n°2015-11-28 samedi
Nice-Matin n°2015-11-28 samedi
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-11-28 de samedi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 82,7 Mo

  • Dans ce numéro : François Hollande a célébré sobrement l’hommage de la nation aux 130 morts des attentats à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Le Fait du jour LesAzuréens pavoisent un peu mais pas trop Ce n’était pas le raz de marée bleu-blanc-rouge souhaité par le gouvernement. Mais quelques Azuréens ont toutefois rendu hommage aux victimes du 13 novembre en arborant le tricolore L e8janvier dernier, et les jours qui ont suivi, spontanément, des dizaines de milliers de personnes étaient Charlie. Un peu partout en France, aux balcons, dans les vitrines des commerces, sur des t-shirts : « Je suis Charlie » écrit en lettres blanches sur fond noir. Hier, jour d’hommage national aux 130 victimes des attentats du 13 novembre, les Français étaient invités à afficher le drapeau tricolore. À pavoiser de bleublanc-rouge leurs maisons. Leurs balcons. Tous les moyens étaient bons. À partir du moment où le symbole de l’union nationale qui prévaut aujourd’hui était affiché. Initiatives éparses Or,cenefut pas vraiment le cas. Un peu partout de Menton àMandelieu, les initiatives furent plutôt éparses. Quelques drapeaux et banderoles dans le quartier de l’Ariane, à Nice, chez Georges Trova : « Pourquoi, je ne sais pas. Moi et mes deux voisins on a mis quelques banderoles. Mais nous sommes bien seuls. Les gens ont-ils peur ? Ils se sentent pourtant concernés par ce qui est arrivé. « Une seule couleur différencie nos deux drapeaux ». Dublanc àla place du jaune. Stéfan De Faÿ est consul honorairedeRoumanie, à Nice. Quartier Sainte-Marguerite où ce passionné de photos réside, le drapeau français était de sortie hier. « C’est tout à fait logique. D’habitude, j’accorde une préférence au drapeau de mon pays. Mais je trouve tout à fait normal de mettre en avant le bleu-blanc-rouge en ce jour d’hommage national ». Alors hier, dès 8h30, il s’est attelé à faire flotter bien haut les couleurs de la République française. « Étonnant que si peu de personne s’en soucie » Au balcon de la maison qui surplombe la plaine du Var, M. le consul déploie les drapeaux achetés la veille. « Jetrouve étonnant que si peu de personne s’en soucie. À partquelques balcons alentours… Même le grand chantierencontrebas » –dit-il en désignant la construction de la voie de 40m,ndlr – « personne n’a pensé à mettre un drapeau en ce jour ». Surtout que Stéfan De Faÿ sait de ÀMouans-Sartoux, quelques drapeaux sont affichés. Au Cannet, un commerçant primeur aégalement montré son soutien en sortant le sien. ÀGrasse, les musulmans ont souhaité marquer leur solidarité etleur attachement àlaNation en faisant flotter les couleurs de la France sur la mosquée de la ville. ÀMenton, la mairie,s’est illuminée de bleu, blanc et rouge,tout comme le musée Cocteau. (Photos V. B., F.C. etX. D.) « Les Roumains solidaires avec la France » Au balcon de sa maison dans le quartier Sainte-Marguerite àNice, Stéfan De Faÿ, consul honoraire deRoumanie, adéployé le drapeau bleu, blanc, rouge. (Photo Franz Chavaroche) C’est sûr.Ils ont été choqués. Mais quand il s’agit de sortir le drapeau, plus rien… » Et le reste de Nice n’échappe pas àlatendance. Même si chez Azur Fête, Kelly avules ventes s’envoler ces deux derniers jours : « 500 en 48 heures, c’est très rare. On a même dû faire travailler notre couturière en urgence pour répondre à la demande ».Et pourtant on ne peut pas vraiment dire que la capitale azuréenne s’était parée de bleu, de blanc et de rouge. À Menton et Antibes pas mal de commerçants ont joué le jeu. Affichant notamment le drapeau frappé de la tour Eiffel « Peace and love » distribué hier dans Nice-Matin. À Cannes aussi les principaux vendeurs de drapeaux étaient en rupturedestock hier.Mais pas de Croisette à l’unisson pour autant. Si ce n’est sur le fronton du Palais où un gigantesque drapeau rappelle l’hommage aux victimes. « J’aime mon pays, mais j’ai peur des amalgames avec le Front national », raconte Yoannun lycéen cagnois. Peut-être un élément de réponse. GUI. BERTOLINO guibertolino@nicematin.fr quoi il parle quand on évoque l’union nationale. « Même si cela n’a rien àvoir,lepays dont je suis originaire a été frappé par un terrible accident cette année. Le 30 octobre dernier, dans une boîte de nuit, plusieurs dizaines de personnes, des jeunes qui assistaient à un concert de rock, sont mortes. Cette tragédie a provoqué une onde de choc dans mon pays. Et tous les Roumains ont affiché le drapeau national en signe de contestation. Car chez nous, c’est la corruption qui était dénoncée. Tout le peuple a demandé des comptes au gouvernement ». Au Bataclan, deux ressortissants roumains ont succombé sous les balles des assassins : « Ciprian Calav, 32 ans. Et sa petite amie, Lacrimioara Pop, 29 ans. Tous deux habitaient Paris. À Nice, en l’église orthodoxe roumaine, une collecte avait été organisée pour les familles il y a deux semaines. Mercredi, ce sera la fête nationale de Roumanie.Une cérémonie est organisée au Centre universitaire méditerranéen. Il y aura une minute de silence en leur souvenir ». GUI. B.
Le Fait du jour Nice àl’unisson Du bleu-blanc-rouge aux fenêtres de particuliers, devant les commerces etsur certains bâtiments publics. Nice amarqué son émotion et sa solidarité, hier, jour d’hommage national aux victimes du terrorisme. La bannière tricolore qui éclaire la nuit en haut de Comte de Falicon, sur la façade du Centre opérationnel du tramway. Mêmes lueurs d’espoir sur la Tour Bellanda de la colline du Château comme un arc-en-ciel surgi de la grisaille des âmes meurtries. (Photo Jean-François Ottonello et Franck Fernandes) JOURS XXL e N L CENTRE COMMERCIAL AUJOURD'HUI MAXI RÉDUCTIONS 150000 € DE CADEAUX À GAGNER** www.n icetn I.fr Le Vieux-Nice aussi a participé à l’hommage national comme l’ont souligné les rédacteurs du blog du Vieux- Nice (http://leblogduvieuxnice.nicematin.com). (Photo di-dessus Mathieu Py) vER T D imanch e 29NOy



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 1Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-11-28 samedi Page 72