Nice-Matin n°2015-09-23 mercredi
Nice-Matin n°2015-09-23 mercredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-09-23 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 82,5 Mo

  • Dans ce numéro : les candidats au rachat de l’aéroport Nice-Côte d’Azur se bousculent déjà.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Vallées 15-17, Eurosud publicité : 04.93.18.70.00 -rn@nicematin.fr Pratique URGENCES RÉGION NIÇOISE Médecins : SOS Médecins,0810.85.01.01 ou appeler le 15. PAILLON Drap,Contes Médecins : SOS Médecins,0810.85.01.01 ou appeler le 15. Pharmacie de garde (24 h/24) : 3237. Autres communes Médecin : appeler le 15. MONTAGNE 5r 17 serenity.france oktopusevent J-MILE happinez Puget-Théniers Médecin : appeler le 15. Pompiers : 18 ou 04.93.05.00.06. Secteur d’Auron- Isola Médecin : appeler le 15. Vallée de la Vésubie Médecin (de nuit) : D r Reynard, 04.83.10.40.07. Canton de St- Sauveur-sur-Tinée- Valdeblore Médecin (de 20 hà demain, 8h) : D r Khouri, 06.52.88.47.65. CHATEAUNEUF-V IEILLE Le pain seraàlafête Venez nombreux savourer le pain cuit au feu de bois. (Photo archives Nelly Pujol) Les membres de Li Bacheli de la Madone, avec le soutien de la municipalité, organisent ce dimanche 27 septembre, la traditionnelle fête du pain. Apartir de 11h, pains, cuisses de poulet, tomates àla provençale, pizzas et socca (gratuite) iront faire un petit tour dans le four àpain. Tous ces plats cuits au feu de bois, seront à point pour êtredégustés autour d’une table, sur le terrain aimablement mis à disposition par Eliane et Pierre Vissian. Après ce savoureux repas, le curé Adam Wijata procèdera en début d’après-midi à la bénédiction des pains. Les visiteurs pourront ainsi repartir avec des baguettes pétries àlamain, bénites et croustillantes. Puis, en fin d’après-midi, les enfants pourront découvrir les secrets de fabrication du pain lors d’une démonstration. Renseignements : 06 76 77 74 39 et 04 93 79 03 65. NELLY PUJOL 5 € PASS 3 JOURS Une expérience unique au milieu : de l'alimentation bio des plantes de la cosmétique bio de l'artisanat des thérapeutes des pierres et des minéraux Zes(AteneCANTÉ1 rue de la Liberté Nice - Tél. 04.97.03.24.50 BLAUSASC L ors du dernier conseil municipal, Cédric Millon s’est installé au poste de conseiller municipal. Il remplace Anne-Marie Sambe, adjointe àl’éducation qui adémissionné de ses fonctions électives pour raisons familiales le 30 juin dernier (1). Cédric Millon, suivant sur la liste du maire Michel Lottier « Blausasc pour vous et avec vous », rejoint la majorité communalequi reste à14voix et une voix pour l’opposition. Le nouveau conseiller a33ans, il habite au quartier les Escaillouns où il exerce la profession de serrurier.C’est le premier mandat pour ce pèredefamille qui aunpetit garçon (une petite fille arrive bientôt aussi). Il est par ailleurs très impliqué dans la vie associative de la commune. SERENITY SALON BIEN-ÊTRE, BIO & SPIRITUEL -7.= - V : 25)27.. iEPTEMBRE S, 4e, d, j) www.serenity-festivaLcom X Ce coupon découpé donne lieu à une invitation gratuite X weJuirniie LA TROUPEei2 1-8) Appartements communaux Plusieurs délibérations ont été approuvées lors de cette même réunion. La commune aacquis une parcelle AB 24 à la Pointe-de-Blausasc constituée de deux commerces et cinq appartements au 1er étage. Souhaitant réhabiliter ces cinq logements, la municipalité a formulé une demande de subventions au titre du PAS (Programme d’aménagement solidaire du pays-des-Paillons). Sur un montant estimé de travaux de 370 000 euros, les élus sollicitent à l’unanimité 122 500 euros au titreduPAS par le conseil régional et 24 750 euros au conseil départemental. Motion de soutien à l’AMF « On veut faire disparaître la ruralité » affirme le maire Michel Lottier. « Avec le projet de loi NOTRe, on est en train de INFOS - RÉSERVATIONS 04 93 45 98 00 WWWSLIDCONCERTS.(0M ET POINTS DE VENTE HABITUELS Cédric Millon, nouveau conseiller municipal En bref L’ESCARENE Cinéma itinérant Samedi 26 septembre, à17h,salle des fêtes. Les minions,film d’animation, tous publics,durée,1h31. Tarifs : 3/5 €. Chorale Gospel Journées portes ouvertes les lundis 28 Cédric Millon, nouveau conseiller municipal de la majorité.(Ph. J.-P.B.) septembreet5octobreàlamairie,entre 18 h30et20h30. Rens. : 04.93.91.17.38. CONTES Cinéma itinérant Mardi 29 septembre, à 21h, Maison pour tous. Le tout nouveau testament, comédie, créer une France pauvre, sale et abandonnée. » La municipalité aréagi en « créant un clip vu par plus de 60 000 personnes, afin d’alerter l’État et tous les élus de notre pays de la défaillance et l’esprit contraire àl’État français de la mise en place de cette loi privilégiant les zones urbaines en abandonnant totalement la ruralité et les services de proximité. » Il pointe « 130 000 euros perdus en deux ans pour la commune avec la réforme des rythmes scolaires. Encore 155 000 euros qui ne nous reviendront pas en 2016... » Dans ce contexte, il soumet au vote une motion de soutien à l’AMF (association des maires de France) forte de 36 000 adhérents. Elle dénonce l’amputation de 30% pour les communes et souligne que quels que soient les efforts entrepris pour rationaliser,mutualiser,moderniser l’action publique locale, les collectivités ne pourront absorber une contraction aussi violente de leurs ressources. La motion a été votée à l’unanimité (à noter qu’un registre de signatures ets ouvert en mairie pour un soutien de la population). J.-P. BELLOMIA 1.Ses délégationsont été reprises par la première adjointe, Evelyne Laborde. tous publics,durée,1 h 43. Tarifs : 3/5 €. DRAP Groupe folklorique La Parpaïola : AG L’assemblée générale du groupe La Parpaïola se tiendra, le vendredi 9 octobre, salle d’activités, EspaceJean-Ferrat. VILLEFRANCHE-SUR-MER A LA CITADELLE Ne manquez pas : Conférences de 10h à 17h Concert avec Matilda Aeolia Concert de tambours chamaniques Ateliers de yoga et de qi gong Création de mandalas Création de produits bio *i
Vallées L’ESCARÈNE Les « barbets », oubliésdel’histoire ? Bandits de grands chemins ou résistants, les Escarénois rendent hommage àl’un d’eux : François Fulconis, dit « Lalin » eninaugurant une place ce samedi L ebarbétisme éclate spontanément àl’automne 1792 lors de l’invasion du Comté niçois, faisant partie du royaume de Piémont, par l’armée issue de la révolution française. « C’est, au départ, une réaction d’autodéfense de paysans outragés et liée aux excès commis par les armées de la République commandées par le tristement célèbre général Anselme » explique Roger Barraya, président des Amis de L’Escarène. « Elle est associée à l’attachement des paysans nissarts au système agraire communautaire (1). » Michel Iafelice (2) observe que « ce mouvement d’auto défense a, dès le départ, été présenté dans l’historiographie républicaine de façon très négative, gênant les projets de l’armée française. Les barbets étaient présentés comme des truands, auteurs de pillages et de carnages, des rebelles et des hors-la-loi ».S’ensuit une longue période d’occultation jusqu’à la restauration sarde en 1814 dont le slogan fut « tutto com’dinans » que Roger Barraye traduit : « tout comme avant ! »,qui avait pour but de « taire la période peu glorieuse que fut l’époque révolutionnaire pour le régime ».La vie doit reprendre son cours, « les souverains sardes s’efforçant de mettre en avant la fidélitéet la pérennité des liens qui unissent le Comté niçois à la maison de Savoie depuis la dédition de 1388. L’histoire du Comté devant apparaître comme un long fleuve tranquille. » Résistance niçoise Occultés, oubliés, relégués les « barbets » ! Pourtant en 1894 le rédacteur en chef du journal Il Dirrito di Nizza, Joseph André, s’appuyant sur une multitude de documents originaux et de témoignages d’époque relatait avec précision le contexte dans lequel évoluaient les Niçois. On pouvait découvrir avec « quelle violence le pays niçois fut agressé, pillé et martyrisé pendant vingt-deux longues années le tout aux antipodes de l’image véhiculée par l’histoire officielle ». « Lalin », le dernier des « barbets » Il serait né en 1760 àL’Escarène. Tailleur de son état, il logeait rue Rostagni, près de l’ancien tribunal. Il prend les armes pour venger l’humiliation faite à son épouse Maïna, souillée par un soldat de l’armée révolutionnaire. Sa révolte, d’abord individuelle, devient très vite un moteur collectif. Il conduira sur le chemin de la résistance de nombreux paysans en tuant plus de 400 personnes, s’attaquant aux représentants de l’État français. Trahi par son ami Cicion, il périt sous son arme en juin 1799. Son cadavre amené à L’Escarène fut cloué àlaporte de la demeure de sa mèreavant que son corps ne soit traîné àNice et déchiré en morceaux sur l’ordre du général Garnier pour épouvanter les Niçois. François Fulconis dit « Lalin » trahi par son ami Cicion. (Repros J.-P.B. illustrations de Florence Schumpp-Tillot du livre L’Escarène à travers temps) François Fulconis, dit « Lalin », révolté, résistant, face àl’armée française. On y découvre que la « résistance des Niçois », malgré la terrible oppression qu’ils subissaient, fut loin d’être anecdotique. En 1907, Henri Sappia, fondateur de « Nice historique » tente une réhabilitation des « barbets » dans une monographie de 85 pages qu’il n’a pas pu terminer. 4000 soldats contre 60 « barbets » Il faudra attendre 1999 pour que Michel Iafelice édite son livre « Les barbets », les résistances à la domination française dans le pays niçois Programme Samedi26septembre 11h15,inauguration de la placette Fulconis dit « Lalin », rue Saint-Sébastien. 11h30, historique et dévoilement de la plaque commémorativeauVieux-Moulin. 12h, apéritif offert par la mairie. 12h30, repas pan-bagnats offert par l’association des Amis de L’Escarène (àconfirmer au 06.63.53.57.81 avant le 23 septembre). 14h30, conférencedeMichel Iafelice autour de son ouvrage « les barbets ». 16h, espaceSeborga, graff artistique de Faben. 17h, démonstration de « Mourra ». 19h,repas nissart sur réservation au 06.17.54.22.97, 15 €. 21h, baleti gratuit avec le groupe « Lu rauba capeù à la salle des fêtes. (1792 à1814), (3), tiré d’une thèse en doctorat soutenue à l’Université de Paris I très documentée pour tirer de la tradition orale peu flatteuse, le combat des résistants niçois. Il yexplique que « lenom de barbets pourrait venir de barba, signe de respect attribué au père ou àunancien dans les vallées du Piémont. » Loin d’être anecdotique, « le canton de L’Escarène, d’où était originaire « Lalin », (voir par ailleurs) comptait 60 « barbets », dont 43 àL’Escarène (4), pour 4000 soldats français cantonnés sur site. » nice-matin Mercredi 23 septembre 2015 Michel Iafelice reconnaît : « ilest bien difficile de vouloir proposer une interprétation globale d’un mouvement qui offre un aspect aussi protéiforme. Le barbet présente une étonnante diversité de visage. Le barbet est partout et se révèle insaisissable : seule peut-être, une hostilité généralisée aux Français comme aux institutions et aux symboles révolutionnaires les réunit ».L’auteur aévité de définir ses barbets comme des « contre-révolutionnaires ».Ilpréfère les considérer « comme des antirévolutionnaires, terme qui s’applique parfaitement à ces rebelles sans chef, ni programme bien défini. » Un hommage sera rendu aux « barbets » morts en défendant le pays niçois, ce samedi 26 septembre à L’Escarène. « Depuis l’élaboration du livre l’Escarène à travers temps, je savais qu’il fallait rendre hommage àces oubliés de l’histoire » ponctue Roger Barraya. « Pour ce témoignage nous avons invité les maires du canton, les présidents d’associations culturelles niçoises et la population. » Il compte bien qu’à cette occasion « nous rencontrerons les derniers niçois ! » J.-P. BELLOMIA 1. Voir le livre « L’Escarène àtravers temps » abondamment illustré par les aquarelles de l’artiste Florence Schumpp-Tillot, en vente à l’office de tourisme de L’Escarène.Tél. : 04.93.79.62.93. 2. Historien, auteur de l’ouvrage « les barbets ». 3. Aux éditions Serre (épuisé). 4Soit une proportion de 16 « barbets » pour 1000 habitants. POMPES FUNEBRES DU CENTRE a Pour nous c'est vous avant tout » Nous vous accueillons chaleureusement et avec beaucoup de souplesse et de tact. Nous sommes toujours disponibles lorsqu'un décès vient toucher votre famille. Vous pouvez prendre contact avec nous, 24h/24 et 7j17, y compris les jours fériés. Notre conseiller se charge de toutes y tant auprès des administrations démarches, publiques ou d'état, que des tiers intervenan (clergé, marbriers, presse). Tél. 04.92.09.1 3.26. 12/14 bd Auguste Raynau 06100 Nice armsrumaL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 1Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-09-23 mercredi Page 72