Nice-Matin n°2015-09-17 jeudi
Nice-Matin n°2015-09-17 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-09-17 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 100,0 Mo

  • Dans ce numéro : tickets chocs... Marseille ou Aix pour moins de 10 € ? Montpellier pour moins de 20 € ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Détente Notre sélection Nice:festival de cinéma tchèque au Mercury C’est en présence d’un des plus grands réalisateurs d’Europe de l’Est, Jiri Menzel, que s’ouvrira vendredi, au cinéma Mercury, le premier Festival de cinéma tchèque de Nice. Le réalisateur tchèque, âgé de 77 ans, y présentera deux de ses films, Trains étroitement surveillés (Oscar du meilleur film étranger 1968) et Une Blonde émoustillante (1981), et animera undébat àl’issue de la projection. Le festival proposera ensuite, jusqu’au mercredi suivant, le 23 septembre, de découvrir neuf films représentant la diversité etlaqualité constante ducinéma tchèque avec, en clôture, une journée consacrée àKarel Zeman, considéré comme le Georges Mélies tchèque. Trois de ses films d’animation, Les Aventures fantastiques (1958), L’Arche de Monsieur Servadac (1970) et Le Baron Crac (1961) seront présentés et analysés par Anne Laure Brénéol, fondatrice delasociété Malavida, qui apermis leur sauvegarde et les distribue en France. 1er Festival de cinéma tchèque. Du vendredi 18 au mercredi 23 septembre. Programme et horaires www.facebook.com/FestivalDuCinenaTcheque ou par téléphone au 04.93.55.37.81. Tarif : 5 € la séance. De Berlin àNice, il n’yaqu’un pas… que le duo Dada Discova franchir ce vendredi pour une nuit électro-house au GClub. Les deux Frenchies devenus résidents du mythique Club 25 de Berlin –avant sa fermeture en 2010 suiteaurachat du terrain par des spéculateurs – offriront, comme toujours,non C'EST LA TRADITION ! murommix r Festival du cinéma tchèque à Nice 9 trésors du cinéma tchèque à découvrir Nice:Dada Disco au GClub (DR) pas un live classique,mais un véritable show. Parce que leur dada c’est le jeu de scène ! Dada Disco [Bar25-Berlin]. Warmup : Geda. Vendredi 18 septembre,de minuit à 5 heures. GClub (73, quai des Etats-Unis), à Nice.Tarif : 10 €. Rens.etrésa. 06.82.51.24.19. et legclubnice@gmail.com T out débute en 2006 avec le bel hommage rendu à Roger Vergé. Le chef, qui n’est plus, était alors entouré de Ducasse, Bocuse, Troisgros, Guérard ouLenôtre. De vendredi àdimanche prochain, ce festival azuréen de la gastronomie souffle ses dix bougies avec un aréopage exceptionnel de grands cuisiniers, parmi les meilleurs. Citons Gérald Passédat, de Marseille, Frédéric Anton, du Pré-Catelan àParis, ou encore Marcel Ravin, de Monaco. Durant tout le week-end, des démonstrations et des rencontres se succéderont à Mougins en présence de Denise Vergé, veuve de Roger Vergéetmarraine de cette nouvelle édition. Dèslevendredi, les festivités débuteront puisqu’il s’agira d’une journée spécialement consacrée aux enfants de la commune. Émile Jung, l’ancien chef trois-étoiles du Crocodile, à Strasbourg, officiera à16h30, en compagnie de Serge Chollet, du Moulin de Mougins. Parmi les principales attractions du samedi : la finale du Rallye des chefs, de la sculpture sur glace, sur fruits nice-matin Jeudi 17 septembre2015 Vosrendez-vous de la semaine Les chefs locaux seront présents pour cette dixième édition qui s’annonce fort appétissante. (Photo Gilles Traverso) Gastronomie : pluie d’étoiles àMougins et sur légumes (également le lendemain) et un concours de cocktails. Le dimanche se jouera la finale du concours international du jeune chef, Les Espoirs de Mougins. Partout, des dégustations seront proposées. Et des ateliers autour du chocolat, de la cuisine du soleil ou de la « cuisine d’ailleurs ». Les ÉtoilesdeMougins. Du vendredi 18 au dimanche 20 septembre.Tarifs : de7à20 € selon les démonstrations et dégustations (certaines séquences sont gratuites). Détail du programme sur : http://www.lesetoilesdemougins.com/Monaco:le Philharmonique s’unit au chœur de la radio hongroise Un concert hors norme ouvrira dimanche la saison du Philharmonique de Monte-Carlo.Eneffet, àl’orchestre s’ajoutera lechœur de la radio hongroise de Budapest et quatre solistes internationaux : lasoprano Cinzia Forte, (notrephoto), la mezzo Laura Polverelli, le ténor Celso Albelo et la basse Mirco Alazzi. Au programme figurera cette œuvre magnifique qu’est le Stabat Mater de Rossini. Cette œuvre religieuse,qui évoque le désespoir de la Vierge Marie au pied de la croix où meurtson fils,est en fait composée dans un style d’opéra. Son compositeur Rossini, auteur du Barbier de Séville est, on le sait, un génie en matière d’art lyrique. Il emploie le même style dans son œuvre demusique sacrée. L’air célèbre duténor,dans ce Stabat Mater,qui est souvent interprété enconcert indépendamment du reste del’ouvrage,pourrait fort bien être chanté sur une grande scène d’opéra, même si les paroles évoquent la douleur de la mèredeJésus. Après avoir été donné dimanche àMonaco, ce concert, dirigé par Gianluigi Gelmetti, sera redonné le mardi 29 septembre àBratislava, capitale de la Slovaquie, puis le mercredi 30 septembre àBudapest, capitale de la Hongrie, toujours sous la direction de Gianluigi Gelmetti. C’est dire sil’ouverture delasaison symphonique monégasque se fera sur un coup d’éclat. A.P. Philharmonique de Monte-Carlo. Dimanche 20 septembre,à18 heures.Auditorium de l’opéra de Monte-Carlo. Tarifs : de 17 à 50 €.Rens.00.377.98.06.28.28. (DR)
Détente Ça vient de sortir Hyphen Hyphen, enfin ! Musique Le très attendu premier album du groupe électrorock niçois arrive demain dans les bacs : ilétait Times ! Hyphen Hyphen présentera son premier album en show case le 23 septembre à 17h30 à la Fnac de Nice etenconcert auFestival d’automne de Toulon le 10 octobre (Photo Patrick Clémente) Annoncé pour le mois d’avril (1), il aura finalement fallu attendre septembre pour découvrir Times,lepremier album d’Hyphen Hyphen. Warner, qui asigné le groupe sur le label Parlophone, aeneffet estimé que l’album avait le potentiel suffisant pour se démarquer dans le flot des nouveautés de la rentrée et leur a demandé de repousser la sortie. « C’était une décision concertée, affirme Santa, la chanteuse du groupe niçois. Ça nous arrangeait parce qu’on est perfectionnistes et qu’il yavait encore un ou deux mixes qu’on voulait peaufiner.Et puis, ça nous a permis de roder les titres en live, en vue de la tournée d’automne ». Sensation de la tournée Ricard SA Live au printemps, le quatuor aécumé les festivals d’été et en a profité pour rallier de nouveaux fans à son cocktail d’électro-rock survitaminé : « Solidays, c’était de la folie ! » résume Santa. Joints à Paris au lendemain de leur prestation explosive, dans l’émission Càvous de France 5, Santa, Adam, Line et Zaccharie ne cachaient pas leur excitation, àquelques heures de la sortie officielle du disque : « C’est la panique ! On enchaîne les promos, les interviews et les repètes de la tournée avec l’impression qu’on n’aura jamais L’extrait « Ilyavait un ou deux mixes qu’on voulait peaufiner et ça nous apermis de roder les titres en live avant la tournée d’automne. » Santa assez de temps pour tout faire. » Du temps, Hyphen Hyphen en aura pris pour enregistrer son premier album. Formé au lycée il y a 5 ans, sacré « meilleur live 2013 » par le FAIR (Fond d’Action et d’Initiative Rock), le quatuor a sagement attendu d’avoir fait ses preuves en concerts avant d’enregistrer,au studio ICP de Bruxelles, les douze chansons de Times. Grâce àlasignature chez Warner, Santa, dont la voix puissante et chaude porte les chansons d’Hyphen Hyphen, apubénéficier des conseils avisés du coach vocal de Beyoncé et de Christina Aguilera, Guy Roche, qui est venu à Nice la faire travailler et enregistrer ses parties vocales. Deux des meilleurs « metteurs en sons » du moment, Julien Delfaud (Woodkid, The Shoes, Revolver) et Antoine Gaillet (M83, Julien Doré) se sont ensuite attelés au mixage de l’album. Le résultat est là, sous pochette blanche, avec, en vignettes, les « bronzes » des quatreNiçois : comme un rappel de leurs origines méditerranéennes et/ou de leur volonté de s’inscriredans une durée « historique » … Les chansons d’Hyphen Hyphen forment un cocktail aussi original que détonnant d’électro, de rock, de new wave et de gospel, qui ne ressemble àrien de connu, même si la voix de Santa pourrait, évidemment, fairepenser àLondon Grammar, Adele ou Lorde. Déjà programmés en radio, plusieurs titres, comme Just Need Your Love, The Fear Is Blue et Cause IGot aChance sont autant de tubes en puissance. Mais le reste de l’album réserve encore de belles surprises, comme ICry All Day,letitred’ouverture, ou le très entraînant Stand Back. We Light the Sunshine, No Sweet Surrender et Please Me,trois chansons au tempo plus lent, sont d’une beauté sidérante et montrent que le quatuor ne fonctionne pas que dans l’exaltation. Avec ce premier album d’une maîtrise et d’une maturité impressionnantes, Hyphen Hypen porte très haut les couleurs de la scène locale. Après Griefjoy, l’an dernier,c’est le deuxième groupe niçois àsigner sur une major et àpouvoir prétendre à une audience nationale, voire internationale puisqu’ils chantent en anglais. On suivra de près la suite de leurs aventures. PHILIPPE DUPUY pdupuy@nicematin.fr (1) Nos éditions du 17 mars 2015. ★★★★ Jeudi 17 septembre 2015 Les coups de cœur de la rentrée Librairie Lo Pais,Draguignan Jean-Claude Boucharinc a craqué pour Intérieur nuit de Marisha Pessl (littérature) Ashlery Cordova,fille d’un célèbrecinéaste, contesté par la violence et la noirceur de son œuvre, est retrouvée morte dans un entrepôt de Chinatown. Un journaliste, pas convaincu de son suicide relance l’enquête sur son père disparu de l’espace public depuis trente ans. À travers un récit haletant, l’auteur nous entraîne dans une quête initiatique où se mêlent réel et fiction pour mieux sonder les profondeurs de l’âme humaine. ColettePetat a craqué pour L’Orage de Clara Arnaud (littérature) À la veille d’un sommet international, l’orage monte dans la moiteur de Kinshasa. Un enfant des rues croise la route d’une patrouille. Li,un homme d’affaires chinois,découvreles profondeurs de son attachement pour Merveille,sa compagne congolaise,au moment où il risque de la perdre. Peter, haut fonctionnaire de l’ONU, alaissé les désillusions l’éloigner de sa vocation humanitaire. Et puis il yaKinshasa àlasaison des pluies. Un roman crépusculaireetenvoûtant. AliceJanicaut a craqué pour Il était une ville de Thomas Reverdy (littérature) Detroit aux États-Unis… Une ville en ruine,suite à la crise économique. Usines fermées,quartiers désertés, centres commerciaux abandonnés… des histoires se croisent : Eugène jeune ingénieur français monte un projet qui ne verra jamais le jour ; Candice, la serveuse d’un des derniers bars encore ouverts ; Charlie et sa grand-mère ; et tous ces adolescents qui disparaissent. Un inspecteur d’une police sans moyens va tenter de les retrouver.Roman noir àla limitedelascience-fiction. Véronique Spada a craqué pour Mr Mercedes de Stephen King (polar) Quand Stephen King se met àécrireun thriller,l’intrigue est diaboliquement tordue. L’assassin a utilisé comme arme du crime une superbe Mercedes,dernier cri et flambant neuve. Un flic à la retraite et proche du suicide mène l’enquête, flanqué d’un ado noir et d’une détraquée quarantenaire. Machiavélique et efficace. AlexandraGueret a craqué pour TRAQUEMAGE de Lupano et Relom (bande dessinée) Gros coup de cœur pour cette BD à l’humour complètement déjanté. Suivez les aventures de Pistolin, un berger fraîchement autoproclamé tueur de mages accompagné de la féePâquerette, toujours bien imbibée. Son but : retrouver la tranquillité de ses pâturages pour le bonheur de Myrtille sa chèvre, unique survivante de son troupeau décimé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 1Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 72-73Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 74-75Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 76-77Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 78-79Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 80