Nice-Matin n°2015-09-17 jeudi
Nice-Matin n°2015-09-17 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-09-17 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 100,0 Mo

  • Dans ce numéro : tickets chocs... Marseille ou Aix pour moins de 10 € ? Montpellier pour moins de 20 € ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
nice-matin Nice Jeudi 17 septembre 2015 Rentrée : leprivé catholique toujours victime de son succès Ils sont 9680 élèves àavoir regagné les établissements scolaires qui affichent tous complet. Sans exception. Résultat, des listes d’attente qui fleurissent partout. Ycompris en lycée... À cette rentrée, 9680 jeunes Niçois ont repris le chemin des établissements privés catholiques sous contrat d’association avec l’État. Une reprise àsuccès et en rangs très serrés marquée, par rapport à l’an dernier, par 96 élèves de plus. Et des listes d’attente généralisées partout. Aussi bien aux portes des établissements cotés que ceux plus modestes. « Le plus compliqué, pour nous, est de devoir refuser des familles qui frappent ànotre porte, soupirePhilippe Panarello, directeur diocésain de l’enseignement catholique qui est dans l’impossibilité de comptabiliser les parents ainsi refoulés. Mais comment faire autrement ? Tous nos établissements sont au complet depuis juillet, alors que d’habitude, àlarentrée, il nous restait toujours, ici ou là, quelques places disponibles. » Écoles ouvertes sur les différences Le succès du privé catholique rencontré auprès des familles soucieuses de voir leurs enfants encadrés et cadrés n’est pas nouveau. Sauf qu’il n’explique pas tout. Entre aussi en ligne de compte, la hausse de la démographie scolaireàNice, pour un nombred’ouvertures de classes qui est, dans le privé, restreint. À cette rentrée, trois classes ont été créées dans les écoles Marie-Joseph, Saint-Vincent-de-Paul, Stanislas. « Toutes réservées àl’accueil des élèves touchés par des troubles de l’apprentissage, précise Philippe Panarello. Notre objectif est d’ouvrir nos écoles sur les différences. Pour former en deux ans, une cinquantaine d’enseignants, sur le diocèse, afin d’aider ces élèves en difficultés à mener à bien leurs études. » S’ajoutent aussi l’ouvertureaucollège Saine-Thérèse d’une classe de 3 e en À cette rentrée, tous les établissements privés catholiques, dont Don Bosco et son nouvel internat pour jeunes filles sont au complet. Pour Philippe Panarello, directeur diocésain, « leplus difficile est de refuser les familles, faute deplaces. » (Photos V.M) plus et deux créations de classes en lycée. L’une à Don Bosco pour accompagner cet institut en plein essor,avec la livraison, à cette rentrée, d’un internat pour jeunes filles, l’autre, àSaint- Vincent-de-Paul, d’une classe passerelle entre le lycée professionnel et le BTS. L’apprentissage séduit Le secondaire, tout particulièrement le lycée, représente désormais, pour le privé catholique, le chaînon scolaire à soigner.Car c’est là où la pression parentale, longtemps focalisée sur les petites classes, s’est reportée, pour s’accentuer ces dernières années. « Aujourd’hui, on refuse plus de monde en lycée qu’au collège,poursuit le directeur diocésain. On nous accuse souvent d’être sélectifs, mais ce sont les places qui nous manquent. Pour garder nos élèves et en accueillir d’autres. » Essentiellement en lycée général et technologique. Car en lycée professionnel, la décrue s’amorce. « Même àDon Bosco, qui dispose d’une carte de formations en LP très étoffée, le nombre d’élèves a diminué. Au bénéfice de l’apprentissage qui, lui, séduit. » D’une dizaine d’apprentis dans le privé catholique, leur nombre est passé à 236 en moins de dix ans. Les raisons ? « Plus concrètes, ces formations par alternance (moitié du temps en cours, l’autre en entreprise) répondent mieux aux besoins du marché du travail, décrypte Philippe Panarello. Le fait est là : l’apprentissage attire des jeunes plus motivés, plus volontaires et toujours plus nombreux pour des débouchés professionnels immédiats. » VÉRONIQUE MARS vmars@nicematin.fr JUSQU’AU 24SEPTEMBRE 2015 PÉKIN ET ENCORE PLUS DE DESTINATIONS : Repères Effectifs Une quinzaine d’établissements accueillent9680 élèves dont : 3740 écoliers,3339 collégiens,2601 lycéens et 236 apprentis. Classes lourdes Conséquence du succès auprès des familles,les classes,dans le privé catholique,sont toutes remplies.Elles affichent en moyenne 30 élèves par classe à l’école (y compris en élémentaire), 30 au collège,pour dépasser les JOHANNESBOURG FORT-DE-FRANCE 35 en lycée. Pasdezapping scolaire Selon une étude,unélève sur deux en France fait un passage dans le privé sous contrat, au fil de son parcours scolaire.ÀNice, vu le nombre de places disponibles,quand ils entrent dans le privé catholique,ils y restent... C’est dit ! « Avec le public, cela fait longtemps que nous ne sommes plus en concurrence. Au contraire, nous contribuons au service public de l’enseignement. » 478 € TTC A/R 528 € TTC A/R 641 € TTC A/R AIRFRANCE.FR France is in the air : LaFranceest dans l’air. Partez du 02/11/2015 au 13/12/2015 et du 11/01/2016 au 10/04/2016. Tarifsàpartirde, horsfrais de service, soumisàconditionsetàdisponibilité,audépartdeNicevia Paris. Renseignez-vous surairfrance.fr, au 36 54 (0,34 € TTC/mind’unposte fixe)oudansvotre agencedevoyages.
10 eal tir ikk 111 111rtt itt IL CORVESY FAIT PEAU NEUVE ! Une transformation en deux étapes III P I Cours Sale a de, Ploc. tibÉ4 Après l’installation des services de l’état civil àl’étage, place aux commerces en rez-de-chaussée sur une partie du parking Laréhabilitation de la façade avec la création d’une corniche/":,dre P"e 4111ri VILLE DE NICE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 1Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 2-3Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 4-5Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 6-7Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 8-9Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 10-11Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 12-13Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 14-15Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 16-17Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 18-19Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 20-21Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 22-23Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 24-25Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 26-27Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 28-29Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 30-31Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 32-33Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 34-35Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 36-37Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 38-39Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 40-41Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 42-43Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 44-45Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 46-47Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 48-49Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 50-51Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 52-53Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 54-55Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 56-57Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 58-59Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 60-61Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 62-63Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 64-65Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 66-67Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 68-69Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 70-71Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 72-73Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 74-75Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 76-77Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 78-79Nice-Matin numéro 2015-09-17 jeudi Page 80