Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-03-08 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : coup d’envoi de la Foire internationale de Nice.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
nice-matin les sports Dimanche 8mars 2015 HANDBALL Cannes répond présent CANNES -NOISY-LE- GRAND : 33-29 Au gymnase des Mûriers, Cannes bat Noisy-le-Grand 33-29 (18-13). Cannes : Ranikova, Balzinc – Brkljacic (5), Cisse (9), Goubel (4), Keita (3), Martini (4), Piejos (cap, 5)puis Chatelet (1), Margerit (2), Sterbova. Entr.D.Brkljacic. Sanstions : 3cartons jaunes, 5x2’Noisy-le-Grand : Sako, Grosu –Ba(6), Chappe (5), Dos-Reis (3), Gilson (cap), A.Bellakhdar, Sclevepuis N.Bellakdhar (11), Valente (4), Thome.Entr.S.Khoudar. Sanctions : 3cartons jaunes, 3x2’DIVISION 2 FÉMININE Journée 17 La Rochelle -Chambray. 34 -40 Cannes -Noisy-le-Grand... 33 -29 Bourg-de-Péage -Yutz... 30 -30 Saint-Maur -Cergy-Pontoise. 31-23 Besançon -Merignac. 23-21 Octeville -Brest. auj. Classement Pts J G N P D 1Besançon.. 47 17 15 0 2 90 2Brest.. 39 16 11 1 4 88 3Cannes 39 17 11 0 6 44 4Chambray.. 37 17 9 2 6 41 5Noisy-le-Grand.. 36 17 8 3 6 2 6Yutz.. 35 17 8 2 7 10 7Saint-Maur. 34 17 7 3 7 -7 8LaRochelle. 33 17 7 2 8 -15 9Bourg-de-Péage. 3017 6 110 -23 10 Cergy-Pontoise.. 26 17 4 1 12 -97 11 Merignac.. 25 17 4 0 13 -69 12 Octeville... 23 16 3 1 12 -64 Journée suivante : samedi 28 mars (18) Merignac -Cannes ; Yutz -Besançon ; Noisyle-Grand -Octeville ; Chambray -Bourg-de- Péage ; Brest -Saint-Maur ; Cergy-Pontoise - La Rochelle Le Cavigal Handballa largement dominé son sujet hier. Face àune équipe de St- Etienne dernière de la poule et dépassée par le rythme de la rencontre, Nice s’est imposé sans forcer. Après un match nul àGrenoble, les hommes de Gervais se devaient de relancer la machine avant le sprint final de la saison, et rien de mieux que la lanterne rouge pour ce faire. Dans un match sans histoire, les locaux ont pris le commandement dès l’entame pour ne jamais le lâcher. Avec un Cvetkovic fidèle àlui-même dans les buts et une attaque performante, c’est avec 4buts d’avance que Nice vire en tête à la pause (13-9). DIVISION 2FÉMININE (17 e JOURNÉE) L’AS Cannes de Piejos solide hier àdomicile. (Photo Patrice Lapoirie) Elles étaient attendues. Après leur revers concédé à Brest la semaine passée, les Cannoises (troisièmes au classement) recevaient hier soir les joueuses de Noisy-le- Grand (quatrièmes) aux Mûriers. L’enjeu de cette rencontre était simple pour les Azuréennes : conserver leur place sur le podium. Et la mission a été parfaitement accomplie par les filles de Davor Brkljacic, qui n’ont jamais tremblé durant ce match. Emmenées par un con 0All* X24 C’est en deuxième mi-temps que l’écart se creuse pour grimper jusqu’à +11, avant de se conclureàsur le score de 31-25. Match sérieux pour les leaders de la N1 (qui ont rendez-vous avec tandem Goubel-Martini en forme en début de partie, elles prennent rapidement les devants au score (7-4, 10’). Un écart qui continue de se creuser petit à petit, même si les Franciliennes peuvent s’appuyer sur Ba (6 buts). Alami-temps, les Cannoises mènent tranquillement 18-13. En trente minutes, elles ont seulement mis un but de moins que lors de toute la rencontre à Brest. Autant dire que l’attaque est en forme ; etcela va se vérifier au retour des N1M : le Cavigal assure NICE -ST-ETIENNE/ANDREZIEUX : 31-25 ANice, salle Pasteur le Cavigal Nice bat St-Etienne Andrézieux 31-25 (13-9) Nice : Cvetkovic 11 arrêts, Balland-Roche 5arrêts -Brive 5/9, Fernandez-Roura 3/3, Lamazaa-Parry 4/5, Hamila 0/0, Nedovic 7/13, Sidibé 3/4, Tourraton 6/9, Meyffret 1/3, Gorgerin 0/1, Gimenez 2/3 St-Etienne : Vialla 6arrêts, Mélenchon 5arrêts -Thoral 2/5, Quintallet 4/7, Kournif 3/7, Perrin 0/2, Bordes 1/5, Luno 1/1, Deveze 4/6, Lefebvre 3/4, Feraud 7/13, Kroll 0/1 Une victoire logique pour Gimenez etleCavi. (Photo Frantz Bouton) N1 MASCULINE Journée 15 Cavigal Nice -St-Etienne... 31-25 Saint-Raphaël -Grenoble.. 27 -35 Montpellier -Limoges 25 -27 Montélimar -Villefranche.. 29 -22 GFC Ajaccio -Martigues 24 -30 Villeurbanne -Rodez. 29 -27 Classement Pts J G N P D 1Limoges... 40 15 12 1 2 72 2Cavigal Nice 40 15 12 1 2 52 3Montpellier. 36 15 10 1 4 45 4Montélimar 36 15 9 3 3 38 5Rodez. 31 15 7 2 6 14 6Villeurbanne 29 15 6 2 7 -13 7Villefranche 27 15 5 2 8 -16 8 GFC Ajaccio 27 15 6 0 9 -24 9Grenoble.. 26 15 5 1 9 3 10 Martigues.. 24 15 3 3 9 -32 11 Saint-Raphaël... 24 15 4 1 10 -56 12 Saint-Etienne... 20 15 1 3 11 -83 Journée suivante : samedi 14 mars (16) : Grenoble -Villeurbanne ; Martigues -Saint- Raphaël ; Rodez -Montélimar ; St-Etienne - GFC Ajaccio ; Villefranche -Montpellier ; dimanche 15 : Limoges -Cavigal Nice leur dauphin Limoges dimanche prochain), et belle soirée pour le Cavigal, qui a vu en lever de rideau la réserve (N3) s’imposer pour la première fois de la saison. THIBAUT GAUTHIER vestiaires. Dans le sillage d’une Cissé déchaînée (9 buts), Cannes va parfaitement gérer la seconde période pour s’imposer au final 33-29. Les partenaires de Katty Piejos, qui ont enchaîné de nombreux matchs depuis plusieurs semaines, vont enfin avoir quelques jours pour souffler.Elles ne reprendront la compétition que le 28 mars prochain à Mérignac. Une formation entraînée par un certain Raphaël Benedetto... VALENTIN CECCHI TENNIS Monaco:ballottage défavorable Oui, les Monégasques peuvent avoir des regrets. Hier après-midi, devant 600 spectateurs, Romain Arneodo et Benjamin Balleret ont frôlé la victoire, l’exploit même compte tenu de l’opposition, face à la paire composée de Jarkko Nieminen et Henri Kontinen. Malheureusement, la roue a tourné en faveur des Scandinaves. Le score ? 7/6 6/7 6/7 6/4 et 7/5 en 4heures. Dommage, dans le 5e set, les Monégasques étaient menés 4-2 avant d’aligner trois jeux de rang... Mais l’heure n’est plus aux regrets. Ce matin, à 11h, Monaco, mené 2-1 après le double, sera condamné à l’exploit. Sur le court 18duMonte- Carlo CC, Benjamin Balleret (356 e mondial) affrontera Jarkko Nieminen (70 e) dans le choc des n°1. Et si ça veut bien sourire, il y aura un cinquième match décisif... Entrée gratuite ! A.B. COUPE DAVIS Balleret (à d.) et Arneodo ont frôlé l’exploit.(Ph. M.A.) Les Finlandais Nieminen (à g.) et Kontinen. (Ph. Michaël Alesi) Nice Judo vice-champion de France ! (Ph. DR) Superbe performancedel’équipe masculine de NiceJudo,hier,aux championnats de Francepar équipes de 1èredivision, àToulouse. L’équipe de Michel Carrièrearéussi l’exploit de se hisser en finale,seulement battue 3-2par Sucy-en-Brie... après avoir mené 2-0 : « Ças’est joué àtrois fois rien, mais mon équipe est jeune et composée de nos juniors,champions de Francepar équipes la saison passée » expliquait Michel Carrière. Auparavant, NiceJudo,emmené par Sacha Flament, Franck Vernez (-66kg), Maxime Flament, Antonin Blandin (-73), Pape N’Diaye,Paata Doliashvili (-81kg), Sanal Emré, Renaud Carriere(+100kg), ont éliminé Rodez(3/2), le Dojo Nantais (4/1), Blanc-Mesnil (3/2), Maisons-AlfortetSainte-Geniève-vice-champion de France2014 -endemi-finale (3/2). Le tenant du titreetseptuple champion, Levallois,achutédans l’autredemi-finale face àSucy-en-Brie. L’autreclub niçois,l’Olympic Judo Nice, apassé deux tours (faceàAsnières et La Motte-Servolex) avant de céder en 1/4 de finale face àSte-Geneviève. Pour le bronze,l’OJN achuté3-1 au dernier tour face àLevallois,etsecontente de la 5 e place. A.B. XII
nice-matin les sports Dimanche 8mars 2015 VOLLEY Cannes rate la marche Battus àParis, les Cannois restent leaders mais n’ont plus de joker pour les trois prochains matchs Salle Charpy àParis, Paris bat Cannes 3-025-22 (25’), 30-28 (30’), 25-23 (25’). Arbitres : MM. Berard et Juan. 1800 spectateurs environ. Points marqués : 153 (80 +73). Durée : 1h20’. Paris Volley : 7aces, 57attaques, 5contres, 18fautes dont 10 au service. Le six de départ : Hernan (cap.) 2, Frangolacci 8, Gjorgiev 29, Fernandez 3, Bahov 16, Kreek PRO A(23 e JOURNÉE) PARIS -CANNES : 3-0 11. Puis : Brizard,. Libéro : Steuerwald. Entraîneur : Dorian Rougeyron. Cannes : 1ace, 46attaques, 9 contres, 20 fautes dont 8 au service. Le six de départ : Radic 9, Aguenier 9, Gommans 18, Pujol (cap.) 2, Petkovic 6, E.Ragondet 7. Puis : Rasic, Carle, Castard 5, Basic. Libéro : P.Ragondet. Entraîneur : Igor Kolakovic. À quatre journées de la fin avant son déplacement àParis, Cannes était en position idéale pour conforter sa place de leader de la phase régulière. Mais dans une salle bouillante, les partenaires de Pascal Ragondet ont mis un genou à terre en s’inclinant 3à0.Après la perte du set initial 25-22, le tournant de la rencontre se situait dans la conclusion du deuxième set. Devant (24- 22), l’AS Cannes ne parvenait pas àfinir le travail. Paris revenait sur un contre de Frangolacci (24-24). Gjorgiev,homme du match avec 29 points, ne l’entendait pas de cette oreille en maintenant son équipe en vie (25-25, 27-27, 28-28). Un énième contre des locaux, suivi d’un ace de Bahov et la salle Charpy chavirait de Dure soirée pour Pujol et les Cannois battus sèchement àParis. (Photo PQR) bonheur (30-28). Ce coup du sortcoupait les jambes azuréennes. Malgré LIGUE AFÉMININE (19 e JOURNÉE) Le Racing en balade CANNES -ST- RAPHAEL : 3-0 Au palais des Victoires, Racing club de Cannes bat Saint-Raphaël 3sets à0 (25-17 en 25’, 25-22 en 28’, 25-7 en 19’) Arbitres : Mme Deloutre et M. Gabriele. RC Cannes : Wopat, Lazic, Apitz, Ebata, Tom (cap), Onyejekwe.Libero : Ortschitt. Puis : Bursac, Grothues,Van de Vyver. Entraîneur : Yan Fang assisté de Mathieu Buravant. Saint-Raphaël Var VB:Souply, Ngeleka, Delahaye, Bertaiola, Grbic, Milocco (14). Libéro : Giorgi. Puis : Lavorenti, Gomero (cap), Gastaut. Entraîneur : Violaine Respaut asssitée de Sophie Hellec. Avaincre sans péril, on triomphe sans gloire, suggèredonc l’adage. Mais, diable, qu’y peuventelles ? Onn’a de cesse de le marteler : enligue A, la plupartdes équipes qui s’invitent au Palais des Victoires, avant même de fouler le taraflex, endossent plus souvent le costume de sparingpartners que celui d’adversaireréellement déterminé àtenter l’exploit. Hier soir, les Varoises, qui plus est, rongées par ce doute qui -inévitablement - accompagne les saisons passées en enfer (elles pointent en effet en dernière place au classement, avec un maigre pécule de 3 toutes petites victoires), n’ont Le Racing comme àl’entraînement. (Photo Patrice Lapoirie) pas dérogé à la règle. Malgré une réelle envie de bien faire. Mais, dépassées dans tous les compartiments du jeu, elles n’auront fait illusion que... le temps nécessaireauRacing pour « chauffer la machine ». C’est-à-dire guère plus que ce qu’accordé aux autres « victimes ». En roue libre De leur côté, les championnes de France (pourtant privées de Vica Ravva, annoncée souffrante, et de Faucette, en raison des règlements), avant de se déplacer à Mulhouse, le weekend prochain, puis à Paris, huit jours plus tard (cette fois pour y disputer la finale de la Coupe de France), n’avaient cure de toutes ces digressions. Leur seul souci ? Préparer au mieux ces deux rendez-vous et continuer leur petit bonhomme de chemin. Comme àl’entraînement, quoi... Le premier set, conclu sur une faute directe de Gastaut, donnait donc une idée précise de ce que devait réserver la suite de la soirée. Quand bien même Saint-Raphaël crut bon faire un brin de résistance, jusqu’à égaliser à7-7 dans la deuxième manche, et maintenir un soupçon de suspense ensuite...Sauf qu’au final, c’est à nouveau au tarif syndical -un3-0 net et sans bavureque les Cannoises faisaient régler la note. Place, désormais, àdes choses un peu plus sérieuses. Radic au centre (4-2) ou Gommans en bout de filet (6-3), Cannes était dépassé LIGUE AFÉMININE Journée 19 Vannes -Pays d'Aix... 0-3 Istres -Hainaut.. 3-0 Cannes -Saint-Raphaël. 3-0 Paris-St-Cloud -Béziers. 3-2 Terville -Cannet-Roch... 2-3 Mulhouse -Nantes 3-2 Classement Pts J G P D 1Cannes... 55 19 18 1 44 2Cannet-Roch 45 19 16 3 29 3Paris-St-Cloud.. 40 19 14 5 23 4Nantes 37 19 12 7 17 5Béziers 37 19 12 7 14 6Mulhouse. 34 19 12 7 13 7Pays d'Aix. 28 19 811 -2 8Vannes... 17 19 6 13 -19 9Istres. 17 19 613 -23 10 Terville 13 18 415 -26 11 Hainaut... 10 19 316 -35 12 Saint-Raphaël.. 8 19 3 16 -35 Journée suivante : vendredi 13 mars (20), Hainaut -Terville (20h30) ; samedi 14 : Saint- Raphaël -Istres (20h) ; Pays d'Aix -Paris-St- Cloud ; Béziers -Vannes ; Mulhouse -Cannes ; lundi 16 : Nantes -Cannet-Roch (20h). Car, cette fois, cela risque en effet de devenir un peu plus corsé... PHILIPPE HERBET Un Racing au grand cœur Le petit Haikel, qui fêtait hier son 7 e anniversaire, a été convié par l’association Sourire et Partage à donner le coup d’envoi de la rencontre. De plus, l’intégralité de la recette aux guichets a été reversée par le Racing à l’Association des Paralysés de France. Joli mouvement de solidarité. Et bel exemple àsuivre... dans l’envie et l’intensité (13-10). Et si les Azuréens s’accrochaient aux dernières branches (16-16), Frangolacci en bout de filet dessinait les contours du futur succès des siens (20-18). Sur la première balle de match (24-23), Gjorgiev se faisait plaisir en mitraillant la réception cannoise d’un service imparable (25-23). Pour Emmanuel Ragondet, Paris était tout simplement plus fort : « Paris a été agressif de bout en bout avec un excellent Gjorgiev qui nous fait très mal ce soir.Et puis, il y a ce fameux deuxième set que nous ne devons jamais perdre. Cela ne remet pas en cause tous les efforts de la saison. La place de premier est anecdotique, une nouvelle saison recommence enphase finale. » Il faudra repartir de l’avant dès samedi prochain pour ne pas douter lors de la réception de Saint-Nazaire. Le Cannet se sort du piège TERVILLE -LECANNET : 2-3 Gymnase municipal de Florange,Le Cannet bat Terville/Florange 3-2 25-22 (24’), 25-17 (24’), 19-25 (20’), 18-25 (25’), 8- 15 (12’). Arbitres : Mme Carole Heppet M. Thierry Petitjean. TFOC : Mariam Sidibé, Tiphaine Sevin, Eliisa Peit, Natalja Bratuhhina, Kate Lange, Diane Picard, Matéa Magdic, Polina Bratuhhina-Pitou, Pavla Duspivova. Libero : Cécile De Wilde. Entraîneur : Pompiliu Dascalu. Le Cannet : Myriam Kloster, Maéva Orle, Cécilia Vallicelli, Cassidy Lichtman, Kim Novak, Elisabeth Fédélé, Michaela Abrhamova, Bernarda Brcic, Valentina Zago. Liberos : Nicole Davis et Amandine Giardino, Entraîneur : Riccardo Marchesi. Bousculées pendant deux sets, Kloster et les dauphines du championnat, ont laissé passer l’orage avant de revenir dans la partie. Pour sauver les deux points de la victoire. Peu impressionnées, les Bleues de Dascalu entraient parfaitement dans la rencontre et servaient chaud. Le Cannet à réaction hier reprenait les devants avant de subir la furia mosellane dans le money-time. Bien parti dans le second set, Le Cannet était tout de mêmesous pression, avant une nouvelle fois de craquer.Avec huit balles de set, Terville ne pouvait que signer le deux-zéro. Une gifle qui réveillait les filles de Marchesi. La troisième manche filait comme un bas en faveur des Azuréennes : 5-8, 7-16, 9-18, 11- 20, 15-20. Et finalement 19- 25. Les locales n’abdiquaient pas pour autant et remettaient Le Cannet en stress (11-11). Il fallait une Kloster solide au block et une Zago efficace au service pour reprendredes distances et revenir au tableau, deux sets partout. Kloster, Lichtman et compagnie faisaient enfin parler la hiérarchie dans le tiebreak. Le MOM engrange Victorieux 3-1 àRomans 3-1(26-24) (25-17) (23-25) (25- 21), le MOMafait le plein de points et de confiance avant la dernièrejournée et la réception difficile d’Evreux (3 e). (Lecompte-rendudelarencontredans notreédition dedemain). XIII



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :