Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-03-08 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : coup d’envoi de la Foire internationale de Nice.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
nice-matin les sports Dimanche 8mars 2015 FOOTBALL LIGUE 1(28 e JOURNÉE)/EVIAN TG -MONACO : 1-3 Une belle victoire ! Critiquée pour son jeu, l’AS Monaco n’a pas tremblé pour l’emporter avec trois buts marqués àAnnecy (3-1). Une victoire méritée qui permet àMonaco de rester dans la course au podium La joie des Monégasques. (Photos AFP) Quand Monaco arrive au stade avec cette compagnie de bus, ils perdent toujours ». La statistique dans le football, ça a souventses limites. Hier soir,celle d’un stadier du Parc des sports d’Annecy est àjeter àlapoubelle. Il faut direqu’en face, le Monaco de Leonardo Jardim afait tomber plus d’une certitude en l’emportant solidement 3-1 sur Evian. Mais quel Evian ? Celui qui restait sur trois victoires de rang, ou celui qui devra se battrejusqu’au bout pour le maintien ? Si les joueurs de la Principauté ont bien joué, c’est peut-êtreparce que les Haut-savoyards sont complètement passés àcôté de leur premièremi-temps. Mais cette saison, le moindre cadeau fait àMonaco est transformé en or.Avec plus ou moins de style. La beauté du jeu de l’équipe ? Jardim s’en moque éperdument. Ses supporters, ceux qui ne trouvent le sommeil qu’après une victoire, aussi. « Nous, si on doit gagner 1-0, ce n’est absolument pas un problème », tranchait Aymen EVIAN-TG -MONACO : 1-3 A Annecy,Parc des Sports, Monaco bat Evian-TG 3 à 1(2-0). Arbitre : Nicolas Rainville. Buts : Martial (19’), Berbatov (36’), Touré (63’) pour Monaco, Sougou (78’) pour Evian TG. Avertissement.- Kondogbia (82’) à Monaco. Evian TG : Leroy -Abdallah, Nounkeu, Cambon (Mongongu 46’), Mensah -Sorlin (c), Thomasson, Tejeda -Wass (Barbosa 46’), Duhamel, Nsikulu (Sougou 71’). Entr. Dupraz Monaco : Subasic -Touré, Toulalan (c), Abdennour, Kurzawa -Fabinho, Kondogbia, Moutinho - Silva (Dirar 79’), Ferreira Carrasco (Berbatov 18’), Martial (Germain 85’). Entr.Jardim. Abdennour. Hier soir, l’ASM a déployé un jeu àlahauteur de son ambition : celle de finir sur le podium et jouer une coupe d’Europe l’an prochain. La soirée a été belle Monaco afait le job pendant au moins une heure, avant de baisser un peu le pied physiquement, et peut-être aussi mentalement en imaginant le match acquis. Le but de Sougou à un quart d’heure de la fin aura servi d’avertissement. Quoi qu’on en dise, la soirée aété belle. Le beau justement, parlons-en ! « Vous savez, tout dépend des gens qui regardent nos matches, explique Jardim avant de préciser : selon les pays, on fait attention àla conservation du ballon comme à Barcelone, à la vitesse du jeu, le nombre de but etc. Moi, ce que j’observe, c’est le bloc équipe, la solidarité des joueurs qui travaillent ensemble. Ça s’est beau ». Contrel’ETG, il n’y apas eu de roublardise, d’attaques masquées, de contreheureux ou d’erreurs d’arbitrage. Non, rien de tout ça. Monaco ajoué et dominé son adversaire, jusqu’à mener largement 3-0 grâce àdes buts de Martial, excellent ; Berbatov,réaliste ; etTouré, opportuniste. Seul bémol, l’entorse au bout d’un quart d’heure de jeu de Yannick Bernardo Silva Ferreira Carrasco. « Jevais attendre avant de dire si c’est grave ou pas » asobrement déclaré le coach portugais. Cette saison, les joueurs de Jardim ont souvent conjugué solidité défensive avec réalisme. Mais hier, il y avait un petit côté feux d’artifice en plus. Rarement, Martial, Moutinho, BernardoSilva, Carrasco puis Berbatov ne se sont aussi bien entendus. Résultat : deux pions en première mi-temps, chose qui n’était plus arrivée depuis la saison dernièreet une victoire 3 à 2 sur la pelouse de Gerland contre Lyon. La sortie de Daniel Wass àlamitemps, qui est censé être lepilier de l’équipe haut-savoyarde résume assez bien l’impuissance d’Evian. Monaco aété tranchant et ararement été mis en difficulté, si ce n’est en toute fin de match. Après l’exploit d’Arsenal et les deux rencontres contre lePSG, l’ASM s’était contentée de bien défendre pour piquer son adversaire en contre. Hier soir, au Parc des sports d’Annecy, elle n’a pas tremblé àl’idée de prendreles clés du jeu. Quand on veut prétendreàun podium, il faut l’assumer. C’est fait. « Nous, on veut terminer sur le podium, c’est tout. On ne pense pas encore au match d’Arsenal,on aura le temps d’y penser », souligne Abdennour, défenseur d’une équipe aux multiples visages ! AANNECY, FABIEN PIGALLE Les buts IV 1-0 (19’) Martial : Kurzawa sur son côté gauche repique dans l’axe duterrain et allonge sa fouler laissant tout le monde sur place. L’appel de Martial dans la profondeur est parfait, tout comme son crochet sur Nounkeu. Sa frappe puissante premier poteau envoie Leroy dans les choux. 2-0 (36’) Berbatov : tout part d’un bon pressing et d’un ballon récupéré par Kondogbia. Trouvé àl’entrée de la surface, Moutinho sert parfaitement Berbatov qui se joue de Mensah, avant carrément de faire « piter » une première fois Leroy qui plonge. Le reste est un modèle de sang-froid. 3-0 (63’) A.Touré : sur un corner, leballon est mal dégagé par la défense d’Evian. Au point de penalty, Almamy Touré s’arrache pour propulser d’une lourde frappe le ballon dans les filets. 3-1 (78’) Sougou : pris dans son dos, Almamy Touré laisse Barbosa centrer en première intention àras-de-terre. Abdennour se troue au premier poteau etlaisse Sougou reprendre àbout portant.
nice-matin les sports Dimanche 8mars 2015 FOOTBALL ✓ SUBASIC : Ce qui l’a le plus inquiété hier soir ? Le froid pendant plus d’une heure, après ça s’est un peu réchauffé. D’abord sur une frappe de Duhamel àun quartd’heuredelafin, puis sur une action rocambolesque en fin de matchoùildégage du pied un ballon qui avait été envoyé sur sa barre par la tête de Kurzawa ! ✓ TOURE : il aenchaîné son quatrième match en tant que titulaire. Pour fairesimple, il ne s’est pas troué une seule fois. Enfin si, une fois, en laissant partir Barbosa dans son dos sur la réduction du scored’Evian (78’). Le gamin a18ans, tout va bien. Il faut bien qu’il apprenne de ses erreurs... ✓ TOULALAN : physiquement, le capitaine monégasque aunpeu moins de jus qu’il y a quelques semaines. En souffrance sur les appels de Duhamel, il aserré les dents. ✓ ABDENNOUR : le Tunisien effectuait son grand retour après deux matches de suspension.Ilrestait sur une énorme prestation à l’Emirates. Pour s’échauffer, il a envoyé un gros tacle glissé sur Nsikulu lancé dans la profondeur (11’). Puis, il a glissé tout court sans toucher le ballon sur le but de Sougou (78’). Sinon, il afait le LIGUE 1(28 e JOURNÉE)/EVIAN TG -MONACO : 1-3 Anthony Martial s’est baladé Disponible, percutant, l’attaquant aréalisé son meilleur match avec l’ASM. Avec un but àlaclé Anthony Martial, face àAbdallah, amarqué son second but en Ligue 1cette saison. job. ✓ KURZAWA : la pêche ! Layvin s’est refait une santé. Son slalom au milieu de terrain pour lancer Martial sur le but (18’) aprouvé qu’il avait des jambes de feu. Après une première mitemps parfaite, il s’est contenté de bien défendre en seconde. ✓ FABINHO : l’international Brésilien a encore une fois été impérial au milieu. Juste techniquement, il asurtout montré un gros volume de jeu, même s’il aeuunpeu de mal à terminer.Son costume de milieu de terrain lui va en plus comme un gant. ✓ KONDOGBIA : solide, il n’a jamais reculé dans les duels. Il s’est même montré très porté vers l’avant, chose que beaucoup l’encourageaient àfaire. Une machine àrécupérer les ballons. ✓ BERNARDOSILVA : il ne connaissait pas Annecy, du coup pour compenser, le jeune portugais s’est baladé. Sa visite de la défense hautsavoyarde (24’) en aété un bel exemple. Il aurait même eu le temps de prendredes photos tellement le garçon était facile. Accrocheur sur tous les ballons, il afait passer une salle soirée àMensah et toute l’arrière-garde d’Evian. Remplacé par Dirar (79’). ✓ MOUTINHO : appliqué, il a toujours proposé une solution dans la construction du quand il n’a pas été lui-même « Une très bonne entame » L’image Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco) « Onafait une très bonne entame et une très bonne premièremi-temps. La deuxième aété un peu plus équilibrée. Je comprends la difficultéd’Evian d’enchaîner un troisième match en huit jours,ils sont peut-êtremoins habitués que nous àle faire. AnthonyMartial afait un bon match. Ce qui comptepour moi, c’est qu’il soit meilleur en findesaison qu’il ne l’aété au début. Cela voudradirequ’il aprogressé. Mais surtout, n’oublions pas qu’il n’aque 19 ans. » Aymen Abdennour : « Onamériténotre victoire ! Evian ajoué à9derrière, ils ont essayé d’êtresolide. Mais on afait une belle entame. Maintenantilfaut tourner la page et se concentrer sur Bastia avantun match difficile contre Arsenal.Notreobjectif,c’est d’êtredans le top3delaL1. » Pascal Dupraz (entraîneur d’Evian TG) : « Quoi qu’on en dise, on restelepetit poucetdecette L1. Au bout de quatreans,le club devrait avoir un plus gros budget, au lieu de ça,onnous taille. Nous,onfait preuvedesolidaritéavecunstaff exceptionnel.Ondoit reconnaîtreque ce soir (hier), la marche était trop haute, on a manqué d’engagement. On les atropregardés,onnevoulait pas les blesser pour la Ligue des champions,jeveux bien. On a manqué de rigueur,d’engagement. Ce que fait Kurzawasur le premier but, ce n’est pas acceptable, on doit intervenir avant. Cettesaison, on n’est pas trop aidé. En deuxième mi-temps,letroisième but nous tue. Ce match ressemble ànos matches du début de saison où on est inexistant dans la surfacederéparation. » 1 ! 11:ii* àlabaguette. Il aurait pu se la jouer « perso » sur certaines actions, mais ce n’est pas le genredelamaison. ✓ FERREIRA CARRASCO : àl’aise, il sort sur blessureen jouant de malchance dans un duel avec Thomasson. Le Belge se tord la cheville (18’). Sorti sur civière, il laissait sa place à BERBATOV (7). Le Bulgare émoussé ? Peutêtre, mais il araison quand il dit que ce n’est « pas une question d’âge, mais de classe ». Hier, son talent a 0000 0emoommmal-mmisol 1100.01 01111. 110111.. ! osiii pirillOileraliameBuig, 000emignmenannumill 1 ▪ 0000 osigéeRIIImil et issigillOi lessessuilizikusou 0081111.sessessi asivo, 111111ilisikulmexiivio diso000111111.1Iimuu iii.% % -.Ili.-...tl 00011111111iiiam, 1100,. "Orelo- 0000 000- 110000 tO000010000101i 100081101. ski, O 001110000roam, 11.111, iiiit 81010010 100110eini 000 000011010rimillumt01 1,2 LES NOTES SUBASIC. 6,5 A. TOURÉ 6 TOULALAN. 6 ABDENNOUR. 5,5 KURZAWA.. 6,5 FABINHO. 7 KONDOGBIA.. 7 SILVA 7 MOUTINHO 7 CARRASCO../MARTIAL 8 suffi pour faire jouer ses partenaires, servir de point d’appui et planter son petit but. Somptueux. Tout ça en marchant... et en râlant. ✓ MARTIAL : asouvent demandé le ballon dans la profondeur.Trouvé par Kurzawa dans la surface, il aurait pu mieux décaler Bernardo Silva pour ce qui était la première vraie occasion (8’). Les mêmes remettent ça 10 minutes plus tard. Cette fois Martial fait le crochet qui faut sur Nounkeu pour allumer au premier poteau Leroy.En2 e mi-temps il afait parler sa vitesse et sa qualité de dribble pour donner des sueurs froides àtout un stade. Remplacé par Valère Germain (85’). AAnnecy, Fabien PIGALLE Photos : AFP Dimitar Berbatov, passion extérieur du pied Après un matc très moyen au Parc des Princes, mercredi, en coupe de France, le Bulgare s’est racheté, hier, à Annecy. Son but est un bijou de décontraction et de toucher de balle. Une action qu’il termine de l’extérieur du pied. La marque des artistes. V



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :