Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
Nice-Matin n°2015-03-08 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-03-08 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : coup d’envoi de la Foire internationale de Nice.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
l’Histoire Dimanche 8 mars 2015 GENS D’ICI Les princes n’ont pas toujours une enfance de rêve. Lorsque le futur Louis II de Monaco vint au monde àBaden- Baden, sept jours avant le début de la guerre franco-allemande de 1870, ses parents, le prince Albert1er et MaryHamilton, fille d’un duc écossais et cousine de Napoléon III, étaient mariés depuis dix mois… et séparés depuis cinq. Louis n’eut droit de faire laconnaissance de son père qu’à l’âge de 10 ans, lorsque ses parents divorcèrent officiellement. La dureté de sa petite enfance a-t-elle influé sur son attirance pour la vie militaire ? Toujours est-il qu’il est devenu le « Prince soldat ». Entré en 1891 àl’École Saint-Cyr, ilcommence sa carrière àlaLégion Étrangère enAlgérie en 1896. Au 2 e Régiment de Chasseurs d’Afrique àTlemcen, àMeceria, Aïn Sefra, puis au 3 e Régiment àConstantine. Survient alors un événement important pour l’histoire delaPrincipauté : sarencontre, en 1898, avec Marie-Juliette Louvet, jeune française qui vit en Algérie et pose comme modèle pour des photos d’art. De cette liaison naît, le 30 septembre 1898 àConstantine, une fille naturelle prénommée Charlotte. Le prince Louis II n’ayant pas d’enfant légitime, c’est elle qui, par la suite, assurera la succession princière monégasque. Mais il faudra, pour cela, attendre lafindelaguerre de 14. Lors du déclenchement de cette Grande Guerre, Louis II a44ans. Il aquitté l’armée depuis quinze ans mais décide de se réengager. L’EXPOSITION « Villeneuve-Loubet : L’Empire du goût », mœurs de table sous Napoléon 1er Dans le cadreduBicentenaire du retour de l’Empereur Napoléon 1er de l’Île d’Elbe, le Musée Escoffier de l’ArtCulinaireévoque les mœurs de table sous l’ère napoléonienne. L’empereur, souvent en campagnes, apprécie la simplicité des ragoûts, volailles, salades, Louis II de Monaco:un « prince soldat » dans la guerrede14-18 fromages, repas pris à toutes heures... Ce sont cependant les fêtes et dîners orchestrés sous son règne qui donneront naissance àune nouvelle èredugoût. Ordonnance des mets, quintessence des saveurs, banquets fastueux où s’exercent les talents artistiques du chef d’alors : Antonin Carême, suivi de près par Jules Gouffé. Véritable transition dans l’histoiredelagastronomie, ce début du XIX e siècle s’écrit entregrandeur et timide convivialité, service àlafrançaise et recherche du goût en cuisine. Jusqu’au 28 juin de 14h à18h, Musée Escoffier de l’Art Culinaire, Un officier de liaison Les étapes de son action figurent dans le numéro 38des Annales Monégasques, publié en novembre 2014. Dès le début des hostilités, Louis II est capitaine d’étatmajor, officier de liaison dans la 5 e armée française. Cette fonction s’avère particulièrement utile lors de la Bataille de la Marne. En effet, le général Franchet d’Espérey, sous les ordres de qui il est placé, entame une guerre de stratégie. Il fait faire demi-tour àses hommes pour ne pas être encerclé par les Allemands, les attaque par surprise, entraînant à ses côtés l’armée britannique qui aperdu pied et qui est commandée par un général au nom prédestiné, le général French. Au cours de cette bataille, soldée par le nombre atroce de deux cent mille morts, les troupes franco-britanniques repoussent les Allemands qui prévoyaient une invasion rapide de la France en passant par la Belgique et évitant la ligne fortifiée de l’Est. Après de nombreuses opérations en Champagne et en Picardie, Louis II se distingue en avril 1916 au Chemin des Dames, toujours en tant qu’officier de liaison. Une citation, obtenue par la suite, permet de juger le niveau de son engagement : « Officier de liaison auprès des divisions engagées, aparcouru maintes fois, sans le moindre souci du danger, les terrains les plus violemment battus par le feu de l’adversaire, allant chercher sur place les renseignements nécessaires au commandement et portant partout sa bonne humeur réconfortante, son calme que rien n’émeut, sa foi inébranlable dans le succès ». La Principauté de Monaco a beau afficher sa neutralité dans le conflit mondial, Louis II ne ménage pas ses efforts. Recevant, au front, des nouvelles de la Principauté, il apprend que sa fille Charlotte, 18 ans, est 3, rue Auguste-Escoffier,Villeneuve- Loubet.Tél. 04 93 20 80 51. www.fondation-escoffier.org. Entrée : 5 euros. LES CONFÉRENCES La Seyne : « La mosaïque romaine en Méditerranée et en Provence » Les explorations archéologiques des trente dernières années ont accéléré la redécouverte des œuvres en mosaïque de l’époque romaine. Elles permettent d’appréhender le visage de cités prospères qui avait adopté le mode de vie romain. Cette conférence sera donnée par Béatrice Tisserand, docteur en devenue infirmière de guerre. A Monaco, comme dans toute notre région, les hôtels ont été transformés en hôpitaux -àceci près que les soldats soignés à Monaco ne pourront pas repartir au combat en raison de la neutralité de la Principauté. archéologie islamique à l’Université Paris I Sorbonne. Proposée par les Amis de La Seyne ancienne et moderne, elle mettra en lumière ces mosaïques, travail d’orfèvreoublié, mais qui a marqué notre région. Lundi 16 mars,17h, auditorium du collège Paul Eluard, La Seyne-sur-Mer. Tél. : 04 94 94 74 13. Entrée libre. Toulon : Tamara de Lempicka, peintre et femme libérée Pour faire suite à la Journée de la Femme, le Relais Peiresc propose des conférences sur des destins de femmes. Mardi 10 mars, Monique Bourguet-Vic, professeur agrégé d’histoire et membre titulaire de l’Académie du Var, va exposer le destin de Tamara de Lempicka, reine de l’art déco, égérie de l’art nouveau et garçonne des années folles (1898-1980). D’origine polonaise mais vivant en Russie, Tamara de Lempicka fuit en 1918, le régime bolchevique et s’exile avec sa famille àParis où elle devient très vite un peintre célèbre. Femme libérée, elle correspond au personnage de la « garçonne », en vogue dans les années d’aprèsguerre et devient l’égérie de l’ArtDéco et de la mode. Son langage est décoratif, international et moderne. Un traité franco-monégasque signé en secret En 1918, la situation de la Principauté inquiète le président de la République Raymond Poincaré, ancien avocat de la famille Grimaldi. Avec un prince héréditaire àlaguerre sans enfant légitime, et un prince régnant Albert 1er âgé de 70 ans, une vacance du pouvoir en Principauté est àenvisager et, dans ce cas, ce serait un prince allemand qui monterait sur le trône. Le premier sur la liste des prétendants est en effet le fils de la princesse Florestine, elle-même fille de Florestan 1 er, qui aépousé le duc allemand de Wurtemberg. Cette situation étant inenvisageable dans le contexte de guerre,untraité franco-monégasque est signé en secret à Paris le 17 juillet 1918, stipulant qu’« en cas de vacance de la couronne le territoire monégasque formerait, sous le protectorat de la France, un état autonome sous le nom d’État de Monaco. » Après quatre années d’horreur, laguerre touche àsafin. En octobre 1918, lorsque la 5 e armée française entre en Belgique, Louis II reçoit personnellement la croix de guerre belge des mains du roi Albert 1 er.LaFrance, elle, le fera grand officier de la Légion d’honneur à la préfecturedeNice, le 5avril 1920, des mains du nouveau président de la République, Paul Deschanel. Mais, entre temps, en 1919, dès la fin des hostilités, son prédécesseur Raymond Poincaré aconvaincu Louis II de légaliser sa fille naturelle, Charlotte. Celle-ci, adoptée par son grand-père AlbertI er, devient princesse de Monaco. Sa légitimation est célébrée àParis le 16 mai 1919 en présence du président Poincaré. Louis II monte sur le trône le 26 juin 1922. La Princesse Charlotte, qui aépousé en 1920 le comte Pierre de Polignac, devenu prince de Monaco par mariage, met au monde le 31 mai 1923 le futur prince Rainier III. La guerre est finie, la descendance des princes de Monaco est assurée. ANDRÉPEYREGNE L’ACTU... l’actu... L’ACTU... l’actu... L’ACTU... Collection Musée Escoffier Planche Jules Gouffé Louis II,ici dans les tranchées,a44ans lorsque la guerre14-18 éclate. Il avait quitté l’armée depuis quinze ans mais décide de se réengager. (Photo Archives du Palais Princier) La princesse Charlotte(àdroite), fille naturelle de Louis II, n’aque 18 ans lorsqu’elle devient infirmièredeguerre. (Photo Archives du Palais Princier) DR Son style de vie, comparable àcelui de la « jet set » actuelle, en fait un personnage susceptible d’intéresser particulièrement notre époque. Mardi 10 mars à17h45. Relais socioculturel Peiresc, 31, boulevard de Strasbourg,Toulon. Entrée libre.Tél : 04 94 92 33 81.
..\C LU b DES ABONNES nicematin Varematin ÉCHANGEZ VOS POINTS CONTRE DES CADEAUX ! COFFRET COMPAGNIE DE PROVENCE Offrez vous un moment de bien-être aux notes marines et ensoleillées de la Méditerranée. Un coffret comprenant : Un savon liquide Extra Pur (300m1) Un savon solide Extra Pur (100g) Une crème pour les mains Extra Pur (30m1) SET EXPRESSO Une touche d'élégance pour recevoir vos amis lors de vos pauses café. Un coffret composé de tasses de 8 cl. Garanties sans PVC. CHAUSSONS CHAUFFANTS Restez au chaud avec ces chaussons 100% naturels, à chauffer au four ou au micro-ondes pour un maximum de confort. Sac de protection fourni. Extérieur en polaire. PLANCHE À PIZZA AVEC USTENSILES Le kit parfait pour partager un moment agréable en famille ou entre amis Livré avec 1 planche, 1 molette de découpage, 4 couteaux dentés et 4 fourchettes en inox. Diamètre de la planche : 25 cm. CRÈME ES P MAINS OSA PURE DITERRANE SAVON..-. - 6. eep- Iir 1/.4 Ik- Fe- I k14,4)'4 it.1, -, te : q1r144 4 4 plel,N.- 4 Â 4., 1 ;e,1 4 4 4.11.0'I 4 1.. : 1 4 4 4 I. 4 e, I 4 4/.., r MARSEILLE r:,.", fro EXTRA PUR 4,, d r MEDITERRANEE ri, ii, p.2500 points 2000 points 1500 points 1200 points Mode d'emploi : cumulez vos points, échangez-les à tout moment sur nicematin.com " Espace Abonné " rubrique " Club Abonné " ou en écrivant à : Nice-Matin, Club des Abonnés, Libre réponse 89198, 06209 Nice cedex 3 sans affranchir, en mentionnant votre n°d'abonné, le cadeau choisi et le nombre de points.,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :