News Mag n°97 1er jun 2019
News Mag n°97 1er jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de 1er jun 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : coupe du monde féminine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Par Fabienne HUET Parcours CHÂLONS Cabu Pour suivre Cabu dans les lieux qu’il aimait, ou qui ont compté dans sa vie de trublion, la ville a créé un itinéraire sur le « Châlons de Cabu ». Rien à voir avec un pèlerinage, c’est un parcours pittoresque, suggestif, vivant et drolatique, dans les pas du dessinateur. La Duduchothèque a vu défiler plus de 5200 visiteurs depuis son ouverture le 1er décembre dernier, pour voir les dessins de jeunesse de Cabu, inspirés par ses années de lycée. Le cahier N°1 de la Duduchothèque propose un parcours de Cabu, sur une idée du journaliste Fabrice Minuel, auteur de « Cabu de Châlons », et de Jean-Marie Dérouard, président de l’Office de Tourisme, qui ont rassemblé les souvenirs et écrit les textes. « Nous souhaitions montrer comment Cabu s’est approprié sa ville et quels sont ses lieux emblématiques » confie Pascaline Watier, directrice de la Duduchothèque. À suivre comme bon vous semble, le nez au vent, au fil des lieux choisis. Chaque arrêt est l’occasion d’évoquer Cabu dans sa ville. Capitole en Champagne SPECTACLE 1. Coups de crayon Prenez l’ancien salon de coiffure du père Gilbert, Le Peigne d’Or, où tout a commencé. Cabu y expose ses premiers dessins dans les années 50, et c’est là que Jean-Marie Boëglin, chef de l’agence locale de L’Union le remarque. En 1953, Jean Cabut a 15 ans et demi lorsqu’il signe sous le nom de K-Bu une chronique humoristique et cinglante, « Le dernier Châlons où l’on cause ». Ah, le père Gilbert  : « Cabu et son ami Georges Schmitt se souviennent de ses positions invraisemblables pour coiffer le client, s’agenouillant parfois pour chercher un nouvel angle à son travail, tout en faisant claquer les ciseaux au rythme des notes de Beethoven. » Quelle évocation, on s’y croirait ! Le lycée Bayen, source d’inspiration incontestable, n’a pas changé. C’est au café de la place du Marché qu’est né le personnage du Beauf, mais sait-on que c’est grâce à Cabu que le mot « beauf » est entré dans le dictionnaire ? CASSE-NOISETTE I 22 2. « Avec le livret, les dessins, on est en autonomie » poursuit Pascaline Watier. « On lit, on regarde les dessins, on découvre Châlons façon Cabu ». L’hôtel de ville, où il croquait le conseil municipal, sa carte du tendre, le pont des feignants, son canular sur le Strasbourg-Paris… De la Foire-exposition « en passant par les stades de foot, le moto-ball ou le ring du cirque pour les combats de catch… Personne n’échappe à ses coups de crayon déjà talentueux. » 1. La Passerelle rebaptisée « des faux pas » menant, selon Cabu au « bois des nonnes égarées ». 2. Cabu a souvent représenté le Grand Duduche avec les flèches de Notre-Dameen-Vaux sur la tête en guise de bonnet d’âne, signe patent chez lui d’autodérision. MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 - 20H. TARIFS  : 39 € ⁄ 59 € Un chef d’oeuvre du ballet classique, interprété par des artistes du Saint-Pétersbourg Ballet et accompagnés d’un orchestre. Des décors magiques, des costumes somptueux… un spectacle incontournable à voir et à revoir. Textes et dessins Cabu  : V Cabut.
Préparez votre visite sur foiredechalons.com 73 CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE DU 30 AOÛT > 09 SEPTEMBRE Marne



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :